Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Pour le sous-préfet, Vierzon n'est pas sûre

Publié par vierzonitude sur 2 Février 2017, 22:03pm

Pour le sous-préfet, Vierzon n'est pas sûre

Le Figaro a donc sillonné les rues de Vierzon. Mais pas seulement. Il est allé aussi voir le maire de Vierzon pour qui, l'insécurité dans sa ville, est à ranger dans la case de l'insignifiance. «C'est surtout des incivilités», plaide le maire, le communiste Nicolas Sansu, peut-on lire, entre autre dans le reportage du Figaro. Finalement, pour l'élu, la petite délinquance se résume en des incivilités. C'est sans doute pour cette raison que les demandes récurrentes de renforts au commissariat et des aides financières pour installer des batteries de caméras sont si fréquentes. Que ferait-on, alors, si Vierzon était confrontée à une véritable petite ou moyenne délinquance ?

Cette déclaration du maire de Vierzon vient en contradiction directe avec celle de l'homme d'Etat que représente, à Vierzon, le sous-préfet. Voilà ce qu'il dit, lui, à la journaliste du Figaro : «Ce n'est pas l'image de la ville bien tranquille avec les petits vieux qui boivent un café sur la place !, tranche le sous-préfet, Patrick Vautier. Si on met bout à bout chaque fait, on peut dire qu'on est dans une ville qui n'est pas sûre». Pour en arriver à ce constat, le maire et le sous-préfet ne doivent pas avoir les mêmes chiffres. Ou pas la même façon de les interpréter. D'un côté, des incivilités, de l'autre, une ville qui n'est pas sûre. D'un côté, un élu qui a intérêt à lustrer son bilan municipal à l'approche des élections législatives, de l'autre un sous-préfet désigné depuis peu de temps dans la seconde ville du Cher et qui découvre l'envers du décor vierzonnais. Et nous n'en sommes qu'à une lecture encore sommaire de l'article du Figaro qui n'en diffuse qu'une petite partie sur son site internet. Qu'en sera-t-il dans l'édition papier du vendredi 3 février ? 

Pour le sous-préfet, Vierzon n'est pas sûre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Les amis de Jacques 03/02/2017 20:54

Au moins un honnête responsable dans cette ville ? Nous y sommes si peu habitués.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents