Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Des parents de collégiens inquiets d'une absence répétée de cours de français

Publié par vierzonitude sur 22 Mars 2017, 12:28pm

Des parents de collégiens inquiets d'une absence répétée de cours de français

Des parents d'élèves d'une classe de sixième du collège Fernand Léger de Vierzon ont adressé un courrier à la rectrice d'académie afin de lui faire part de leur "extrême mécontentement et de leurs plus vives inquiétudes face aux absences répétées de l'enseignante de français" de cette classe.


"Nous tenons à vous préciser que nous ne porterons aucun commentaire au sujet de la qualité de l’enseignement dispensé." Les récriminations des parents d'élèves portent exclusivement sur les absences fréquentes de l'enseignante, également professeur principal de cette classe « tablette ». "Depuis le début de l’année scolaire 2016-2017, cette enseignante a été désignée pour être formatrice « tablette » au sein de l’académie. Ses absences pour motif de formation sont particulièrement nombreuses", regrettent vivement les parents d'élèves.


Pas remplacement possible, apparemment. "Seules les heures de « vie de classe » sont assurées par la conseillère Principale d’Education. Nous sommes parfaitement conscients de la nécessité qu’il y a pour les enseignants de se former (particulièrement en période de réforme) et donc pour l’administration de se trouver des formateurs", écrivent encore les parents d'élèves. "Que l'enseignante "soit formatrice dans ce domaine est certes une bonne chose pour l’Education Nationale mais nous trouvons particulièrement inadmissible que cette qualité dont elle fait preuve le soit au détriment de la classe et d’une manière plus générale du Collège Fernand Léger où elle est en poste."

Inquiets de la tournure que prennent les choses, les parents ont effectué le décompte des heures de cours non dispensées à la date du 10/02/2017, "26 heures de cours de français perdues ainsi que quelques heures de vie de classe. Sur ces absences, quatre heures seulement ont été récupérées", comptent les parents.  Par ailleurs, nous ne perdons pas de vue que l’absence de ce professeur entraîne une surcharge des salles d’études dites de « permanence » qui deviennent de fait difficiles à gérer par le service de la « Vie scolaire » dont le personnel est limité. De ce fait l’absence fréquente d’un professeur porte donc préjudice à l’ensemble des élèves du collège Fernand Léger. Aussi, expliquent les parents inquiets, "nous vous demandons donc de rechercher une solution afin que les heures perdues jusque-là, soient intégralement compensées." Les parents attendent une réponse.
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents