Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Un petit musée sans ambition

Publié par vierzonitude sur 30 Mars 2017, 20:42pm

Un petit musée sans ambition

Tout ça, pour ça ! Pour pas grand-chose... Le musée de Vierzon, tel que le décrit la presse locale, n'est rien qu'une petite chose sans ambition. Il fallait s'y attendre. « Le musée de Vierzon, une ville, des hommes, des savoir-faire », c'est son titre, sorti du chapeau d'un zélé technocrate pour qui l'originalité n'est pas une mot de la langue française. Des hommes, oui, c'est vrai, mais les femmes là-dedans ? Celles qui bossaient dans les manufactures de porcelaine, à la Société-Française, dans les ateliers de confection ? Musée machiste, ça commence bien. Poursuivons.

"Renforcer l'identité du territoire" : belle phrase qui fait joli dans le décor mais qui ne veut rien dire. Si Vierzon voulait renforcer l'identité de son territoire, il y a longtemps que les élus auraient du créer un musée du machinisme agricole, mettre les machines agricoles en avant...

"Créer un lieu où se côtoient les mémoires et l'histoire, pour préparer l'avenir" : et voici le César du poncif. Il y a tout pour servir une grosse poignée de poudre aux yeux. Prenez cette phrase et la précédente, mettez là dans le nord, le sud, à l'est et à l'ouest, ça fera l'affaire !

"Une structure œuvrant au développement culturel local" : il serait temps. Et on ne va pas dire le contraire. Là encore, de l'encre pour rien.

"Le musée doit permettre aux Vierzonnais de s'approprier ou se réapproprier l'histoire de leur ville" : c'est ce que l'on craignait, on créé un musée vierzo-vierzonnais pour les 27.000 habitants de cette ville; Vision étriquée d'un musée destinée à se servir soi-même. Et si un musée ce n'est pas l'histoire, alors c'est quoi ? Encore une belle phrase pompeuse qui pourrait servir à alimenter en vent un champ d'éoliennes.

"C'est un atout pour valoriser Vierzon, et en faire une destination touristique attractive" : oh oui, les touristes vont se presser pour voir des assiettes en porcelaine et des verres. Valoriser Vierzon, c'est lui offrir ce que l'on ne trouve pas ailleurs, une originalité, un attrait. Quant à en faire une destination touristique, il y a déjà la boutique de l'office de tourisme, ce n'est pas suffisant ?

"Mettre les hommes au cœur de ce projet" : et les femmes comptent pour du beurre. Mais ça veut dire quoi, mettre les hommes au coeur de ce projet, en fait ? Ah oui, c'est le film Le coeur des hommes. C'est un musée du film en fait, c'est ça ?

"Porcelaine, 600 pièces ; grès, 300 pièces ; verre, 300 pièces ; machines agricoles, 30 pièces" : ce qui fait encore la réputation de la ville, quoi qu'on en dise, le machinisme agricole est si mal représenté... 30 pièces. On a tout dit !

"La visite se déroulera en deux sections : Vierzon, histoire d'une ville ; des industries et des hommes" : Histoire d'une ville, comme toutes les villes en fait, elle a une histoire. Super. La suite ? Des industries et des hommes, génial. Les femmes encore une fois.... Qu'est-ce qu'on va se régaler, et se gaver d'originalité ! 

"Le nouveau parcours présentera l'histoire industrielle de manière thématique, avec une approche pluridisciplinaire, dans une scénographie propice à la création d'émotions" : de manière thématique, donc ennuyeux. Une approche pluridisciplinaire, l'adjectif n'existe là que pour donner un sens au mot approche, sinon les deux ensemble ne signifient rien. Scénographie propice à la création d'émotions, ben non, en fait, on va faire un musée froid qui ne fait rien ressentir aux visiteurs. C'est moins cher !

"Le caractère industriel du site (murs et voûtains en briques, poutrelles métalliques), sera préservé" : ah bon, on ne casse pas tout, les pelleteuses seront pas loin pourtant ! Non mais qui a écrit ça, vraiment ? On créé un musée dans un site industriel et on croit préciser qu'on va en garder le caractère architectural. Il y avait des blancs à remplir ou quoi ?

"L'ambiance lumineuse sera soignée, jouant sur les matières (verrerie, céramique), des sons recréés au fil de la visite. L'intimité sera privilégiée dans des niches, pour la diffusion des témoignages, et des panneaux accueilleront des textes" : le musée de l'andouillette est construit de la même façon... Il y aura donc de la lumière, des témoignages et de la lecture. Un musée quoi !

"Une extension est envisagée pour les machines agricoles dans le B3, ancienne halle de fonderie, située en face du musée actuel. À noter qu'elle nécessiterait de gros travaux de rénovation" : envisagée, donc incertaine, donc ça ne se fera pas. pourquoi ? Parce que trop de travaux de rénovation. On se disait aussi que cette promesse sentait la fumée... C'est là que le musée devrait être mais c'est mieux de faire un petit truc riquiqui sans ambition, ça colle bien à Vierzon. Il y a de l'argent pour un bowling mais pas une extension pour les machines agricoles. Chacun ses choix...

"Le musée a vocation à être un repère et site culturel fort dans la ville, au service des publics" : sans commentaire...

Voilà. Bon, c'est très bien. Un joli petit musée local qui prendra la poussière, qui fera plaisir aux amoureux locaux du patrimoine qui, finalement, n'aiment leur ville que sous verre. Le site de la Française, à la trappe. Les tracteurs à la trappe. Ca fera un beau ruban à couper pour nos élus. Tiens, on ne parle plus de syndicats, de luttes sociales, de capitalisme... Non, maintenant, c'est un petit musée vierzo-vierzonnais avec ses expositions bien statiques. Des fois qu'on aurait de l'ambition, dans cette ville, ça ferait presque peur !

 

 

 

 

Le musée a vocation à être un repère et site culturel fort dans la ville, au service des publics

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents