Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


80 ans après le grand Vierzon, voici mon quartier chez les fachos

Publié par vierzonitude sur 25 Avril 2017, 20:30pm

80 ans après le grand Vierzon, voici mon quartier chez les fachos

Ironie de l'histoire : quelques jours après avoir fêté les 80 ans du grand Vierzon, le 8 avril 1937, voilà que le 23 avril 2017, Vierzon se retrouve en en tranches, entre les quartiers rouges et les quartiers bruns. Certain que les ancêtres qui ont construit ce grand Vierzon doivent être ravis de constater que Vierzon n'a pas su garder son unité politique.

Après le grand Vierzon, voici mon quartier chez les fachos. 356 voix de différence entre la grande blonde et le grand méchant... loniste ! Pas difficile de comprendre les mécanismes qui mènent à ce désastre. Mais la ligne de démarcation n'est pas encore effacée des esprits.

Regardez, le bureau de vote de l'école Charot est en zone libre et celui de l'école Molière en zone occupée, il n'y a pourtant qu'une rue d'écart ! Mais, le plus flagrant, c'est le quartier de Bourgneuf (les deux bureaux et l'annexe de la Noue, en zone occupée ! Sauf l'ancien réfectoire de la Noue qui résiste. Plus de 70 voix pour le F.N par rapport aux Insoumis. Qu'est-ce qui fait que le quartier de Bourgneuf place le Front national en tête ? La côte de la Noue trop dure à monter ? La cité de la Genette trop ancienne ? Les crues du Cher qui seraient de la faute au gouvernement qui ne fait rien contre la montée des eaux ? L'absence d'un fleuriste ? 

Le quartier de Villages avec ses commerces de proximité, son côté villageois en fait sombre, lui aussi, dans les travers de l'extrême droite. De l'école Parmentier à Fay B (F.N en tête), à l'école André Luberne (seulement 17 voix d'écart avec Mélenchon), Vierzon-Villages est devenu plus brun que rouge. Là encore, qui a provoqué le court-circuit ? La braderie qui ne fait plus recette ? Le bistrot qui a fermé trop longtemps ? Sans doute existe-t-il une ou plusieurs raisons que Vierzonitude ne mesure pas.

Aux Forges, le centre associatif offre 35 voix de plus au F.N qu'aux Insoumis, et le foyer Léo Mérigot 24, soit un total de 59 voix de plus au Front qu'à Méluche, voilà qui ne compense pas les votes de l'école élémentaire des Forges, 116 pour le F.N et 151 pour Mélenchon, soit une différence de 35 voix. le F.N est toujours avec peut-être seulement 24 voix d'avance mais il est devant.

Paradoxalement, Chaillot qui était tombé, les scrutins précédents dans les bras de le Pen a contenu ses ardeurs frontistes cette fois-ci. A Prévert 1, l'écart est serré (9 voix seulement) mais Prévert relève le niveau avec 56 voix d'écart pour Mélenchon. Plus loin, Joliot-Curie impose le rouge contre le brun.  L'honneur est sauf, du moins au premier tour car au second, les chiffres seront clairs et nets et face au refus de Mélenchon d'appeler à voter pour Macron, pas sûr que les camarades refrènent trop longtemps leurs pulsions contenues...

Le centre-ville résiste au F.N (Hôtel de ville) mais à la bibliothèque, les Insoumis ne sont qu'à quatre voix du F.N. Colombier, Sellier, Clos du Roy, Langevin, jugulent l'élan frontiste mais le Tunnel-Château tombe dans les travers du Front, un quartier pourtant bien fréquenté. Le Cavalier et la route de Paris s'en sortent bien. Mais attendons quand même le second tour....

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean Debors 26/04/2017 23:45

Sombre imbécile. Pardonnez-moi mais au lieu de crier au fascisme, tel un antifasciste des années 30, partout dans vos articles lorsque le peuple s'exprime, je vous suggère de vous cultiver!!! Par exemple je vous recommande vivement la lecture de "Qu'est-ce que le fascisme?" de Maurice Barrès pour que vous cessiez une bonne fois pour toutes d'ânonner en reprenant aux média et à une caste corrompu d'hommes politiques les poncifs du racisme, du fascisme, de la haine, etc... Vous avez parfois, ici sur ce site, de bons articles à proposer sur notre commune mais votre inculture - ou pire? - votre collaboration systémique avec l'oligarchie vous décrédibilise de manière éloquente aux yeux du peuple Vierzonnais. Alors de grâce, et pour le bien de tout Vierzon, de vos lecteurs, veuillez s'il vous plait, reconsidérer vos propos et vous plonger dans une relecture honnête de l'histoire en disposant d'une grille de lecture fondamentalement différente.Avec ce changement de paradigme vos articles n'en sortiront que meilleurs. Un grand merci à vous et à l'homme qui sait manier les mots si vous acceptez cette remise en question. Ave.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents