Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Abstentionnistes de tous les pays, unissez-vous ! Commençons par ceux de Vierzon !

Publié par vierzonitude sur 16 Avril 2017, 19:32pm

Abstentionnistes de tous les pays, unissez-vous ! Commençons par ceux de Vierzon !

Pour ceux qui considèrent l'abstention comme un engagement politique, acte de protestation et comme l'usage le plus utile de son droit de vote, ce post est pour vous. Il est temps que, dans une élection enfin, les abstentionnistes ne soient plus cette masse informe, indéterminée et surtout invisible qui impressionne surtout par son pourcentage. Les élections présidentielles de 2002 ont culminé avec 28% d'abstention, celles de 2017 sont parties pour un score au moins équivalent, à cette différence-là que les médias commencent à considérer d'un oeil nouveau, cet acte politique que représente l'abstention.

Passons sur les éternelles réflexions stériles comme quoi l'abstentionniste n'a qu'à fermer sa gueule puisqu'il ne vote pas, c'est bien sûr tout le contraire. Le fait de refuser une politique telle qu'elle soit, comme le faux Not in my name, pas en mon nom anglo-saxon, souligne Antoine Buéno dans son livre No Vote, est en 2017, un changement fondamental, beaucoup plus que de se demander si l'on est de droite, de gauche, Mélenchonniste ou Macroniste. Il n'y a quand même pas pire, en démocratie, que de voter par dépit.

L'abstentionnisme peut devenir une force politique à condition qu'elle se structure. Oui, c'est difficile à imaginer tant l'abstentionnisme est protéiforme. Antoine Buéno suggère de créer une plateforme web sur laquelle les citoyens pourraient signer une déclaration de "non-vote". Mais notre société est-elle prête à un tel engagement ? Est-elle prête déjà à changer les règles politiques des votants ? On le voit avec le vote blanc, les politiques ne vont pas se tirer une balle dans le pied en donnant une vraie force au vote blanc, au moins égale à un vote traditionnel. Alors structurer les gens qui ne votent pas...

Pourtant, souvenez-vous, en 2012, aux législatives. Vierzonitude avait pris part à un mouvement spontané, baptisé "Les dépités de la République". Cela consistait à rassembler les électeurs mécontents du désistement de la candidate socialiste dans la circonscription de Vierzon en faveur du candidat communiste lui octroyant ainsi le privilège d'être élu... seul et qui plus est, malgré le nombre de voix, avec 100% de ces voix ! Si ce n'est pas une atteinte à la démocratie ça... Du coup, les Dépités de la République s'étaient rassemblés au Forum république et avait voté, à leur façon, en glissant un bulletin dans une fausse urne, un bulletin qui symbolisait leur frustration et leur colère.

Et si, au premier tour des présidentielles, les abstentionnistes de Vierzon et des environs faisaient masse, le temps d'un rassemblement, pour montrer que, justement, cette abstention est visible, réelle, et surtout qu'elle émane d'un engagement fort de gens qui, comme le dit Michel Onfray, veulent de la politique, pas des politiciens. Osons se réunir pour discuter, débattre, se connaître, montrer que des citoyens, en refusant de voter, refusent aussi d'être manipulés d'une façon ou d'une autre. Et si, ces citoyens-là, se réunissaient le dimanche 23 avril, au même endroit qu'en 2012, au Forum république, pour une heure d'échanges ? Et tant pis si 'lion est deux, trois ou dix. Il faut bien commencer quelque part. Et si justement, cette élection-là, ce rassemblement-ci était un commencement ?

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents