Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La folie destructrice des aménagements commerciaux

Publié par vierzonitude sur 25 Avril 2017, 10:30am

C'est de la pure folie, non pas constructive mais destructrice. Alors qu'à Vierzon, le commerce de centre-ville est en apnée, que l'Orée de Sologne va voir disparaître  la Halle aux chaussures fin août, en plus des autres enseignes fermées, que la galerie d'Hyper U toute proche a ds trous comme l'Emmental, voilà que l'hyper Leclerc, rue du Mouton veut plus de 5.000 mètres carrés de surfaces de vente supplémentaires. Et qu'à Saint-Doulchard, un projet de neuf commerces sur plus de 9.000 mètres carrés est en cours, parallèlement avec un nouvel hypermarché Leclerc route de Vierzon... Mais ça s'arrête quand ? Ce qui fait froid dans le dos, c'est surtout la zone de chalandise du nouveau complexe commercial de Saint-Doulchard : 200.000 habitants à 35 minutes, Vierzon est pile dedans. Pas besoin d'entrer dans Bourges ! On bloque des consommateurs à Sain-Doul'. C'est une stratégie suicidaire. Le comemrce de périphérie ne cesse de s'étendre. A Mehun sur Yèvre, le Lidl s'est agrandi, version moderne du magasin discount.

A Vierzon, Lidl a obtenu son autorisation pour s'agrandi aussi face à Hyper U. Quel genre de villes veut-on à la fin ? Des centres vides où les commerces seront transformés en logements ? Et une périphérie grouillante et étendue pour étaler des parkings à perte de vue et des commerces à l'infini ? Quelle stratégie utilise-t-on dans le Cher pour aménager le territoire en tenant compte des exigences, non pas des rands groupes commerciaux, mais l'exigence d'un environnement raisonné, de centres-villes ramassés et de périphérie qui arrête de mordre sur des terrains nus. On le vit, à Vierzon, l'Orée de Sologne n'a rien sauvé du tout, cet ensemble commercial n'empêche pas l'évasion et vide le centre-ville. Ni le commerce de proximité, ni le commerce de périphérie, hormis les supermarchés et les hypermarchés, ne fonctionnent. C'est une course à l'échalote qui n'arrête jamais. On agrandit encore et encore, à l'heure où il faudrait poser le problème et réfléchir. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Andrée 25/04/2017 13:53

Entièrement d'accord. De plus, la tendance serait au plus petites surfaces et non au grands centres commerciaux avec des magasins immenses. Oui, il y a des manques à Vierzon : un magasin de sports (pas avec des vélos à 1000€, comme celui qui avait ouvert à l'Orée de Sologne) ni comme un commerçant de la rue des ponts ( à peine entré dans le magasin, on vous demande ce que vous voulez et on vous l'apporte à la caisse).Il manque aussi un magasin de rideaux, voilages et certainement d'autres. Mais il faut combler les vides et pas reconstruire. Voyez à Bourges, c'est la valse des enseignes, eux aussi n'ont rien compris.

Archives

Articles récents