Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Le refus de certains de contrer le F.N, c'est à vous dégoûter d'être un abstentionniste convaincu !

Publié par vierzonitude sur 25 Avril 2017, 08:10am

Le refus de certains de contrer le F.N, c'est à vous dégoûter d'être un abstentionniste convaincu !

C'est à vous dégoûter d'être un abstentionniste convaincu. Depuis le soir du premier tour, il y a dans l'air, une étrange musique qui sent mauvais. C'est qu'ils ne sont pas habitués, les partis de gouvernement et ceux qui en sont issus, tout autant que ceux qui voudraient en être mais qui se font refouler à l'entrée, à ne pas figurer au second tour de cette élection. Alors, ils sont tellement agacés, nos zélés démocrates, prêts pourtant à défourailler pour la liberté d'expression, pour la moindre atteinte à nos valeurs de la République, pour tout un tas d'autres raisons qui leur servent surtout de propagande électorale, ils sont tellement tout chose, d'un coup, de ne pas avoir leur champion au second tour, qu'ils vont bouder les urnes afin d'éviter à la France d'avoir honte de ses gênes.

Vous vous rendez compte, des abstentionnistes opportunistes ! Tout ça, parce qu'ils sont vexés de ne pas pas pouvoir voter pour la droite tranchée ou la gauche tranchée, vous savez, ce genre d'alternance qui fait tourner les électeurs en girouette et électrise le Front national depuis trente ans. Et après, nos chers démocrates, nos défenseurs de toutes les libertés, pourvu qu'ils puissent caser ça dans un discours électoral, ils vont donner des leçons aux abstentionnistes convaincus, ceux qui, par réflexion intellectuelle, ceux qui, gavés de politique mais qui refusent les politiciens, ont mûri une décision difficile. Cet abstentionniste à la Michel Onfray, intellectualisé et finalement attirante. Tout en proposant, bien sûr, un autre système que l'abstentionnisme bête et méchant.

Voilà que ces refoulés des urnes, ces orphelins de leur maison, ces amputés d'un bras droit ou d'un bras gauche, font la gueule et renâclent à aller voter, non pas pour un candidat, ce serait trop beau, mais contre une candidate qui sent le poison. En fait, elle est vraiment tordante cette élection ! Jusqu'à maintenant du moins... Et ce sont les mêmes qui, au soir du second tour, comme des abstentionnistes convaincus depuis toujours qui redeviendront des électeurs potentiels, vont nous jouer la pastorale : regardez le peu d'écart qu'il y a entre Macron et le Pen (en cas de victoire de Macron). regardez, la catastrophe (en cas de victoire de Le Pen). Du coup, c'est à vous dégoûtez d'être un abstentionniste philosophique, un abstentionniste utile à la démocratie, un empêcheur de voter en rond, une petite pierre dans le jardin.

Face à ces refus de voter qui sentent le rance, les aigreurs d'estomac, les remugles de bidet et, pire, la vexation bourgeoise, les abstentionnistes convaincus devront se convaincre non pas de se retenir de voter mais d'aller voter pour ne pas être mis dans le même sac que ces abstentionnistes de mauvaise fortune, ces mauvais joueurs. Un comble. Vierzonitude qui avait appelé à l'abstention pour donner une correction à un système verrouillé, se voit aujourd'hui dans l'obligation morale d'aller voter pour ne pas ressembler à ces épouvantails démocratiques que sont devenus les électeurs du premier tour, rigidifié en abstentionniste au second, pour de basses raisons de fierté mal placée. Et qu'ils ne viennent pas nous donner des leçons de République, on les attend au tournant !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents