Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Législatives : il faut sauver Vierzon et sa circonscription

Publié par vierzonitude sur 24 Avril 2017, 17:00pm

Législatives : il faut sauver Vierzon et sa circonscription

Plus Vierzon rétrécit, régresse et se replie sur elle-même et plus, bien sûr, le Front national s'étend. Plus de 600 voix gagnées depuis 2012 contre 130 pour Mélenchon, ça parle. Mais une fois de plus, nous voici, Vierzon et sa circonscription, retombés dans l'éternel travers de l'opposition systématique. C'est après tout ce qui fait vivre le P.C, à Vierzon, sans opposition, il n'existe plus. Après cinq ans de choc frontal avec le P.S, le candidat sortant nous propose cinq ans de choc frontal avec Emmanuel Macron, si le deuxième tour ne transforme pas la France en un vaste pays de fachos et de ramollis de la cervelle.

Non, le Front national n'est pas un parti fréquentable, Marine Le Pen a des idées dangereuses et ceux qui alimentent le brasier ne sont que des pyromanes. Au pire, le candidat sortant, s'il est réélu, ne servirait vraiment de pare-feu qu'en cas de victoire du F.N, histoire de sauver l'honneur vierzonnais. Pour le reste... Vierzon sombrera à nouveau dans la confrontation, dans cet isolement politique qui permet de poursuivre des carrières à moindre frais mais qui ne construit rien autour, si ce n'est une ville regardée de trop près par la presse française et étrangère, pour ses travers.

Que les oui-ouistes rangent leur discours : le F.N, ce n'est pas la fatalité. La preuve : regardez Bourges, le F.N n'arrive qu'en quatrième position. Emmanuel Macron en premier suivi de Jean-Luc Mélenchon. Reste aujourd'hui à savoir, en cas de victoire de Macron, à quoi nous servirait un député communiste, sur la deuxième circonscription mais aussi un député socialiste ou fillonniste ailleurs ! Défendre quoi ? Un groupe à l'Assemblée ? Des positions minoritaires ! C'est un casse-tête mais c'est surtout, une question de logique politique et d'avenir. La seule fois où un député vierzonnais est élu, il campe dans l'opposition. Et il y campera toujours, que ce fut Hamon ou tartampion, à part Mélenchon, et encore, parions que le P.C aurait voulu mettre ses gros doigts dans la prise pour faire sauter les plombs, histoire de se souvenir qu'il existe encore un Parti communiste en France.

Dissout par Mélenchon, grignoté à Vierzon par le Front national et avalé dans les autres communes communistes du Vierzonnais, le P.C a un point commun avec le P.S aujourd'hui : son invisibilité. Fichtre, les gardiens du temple vont estampiller ce post anti-communiste primaire, pas grave, ils ne savent dire que ça pour leur défense ! On disait donc, quelle utilité pour le territoire de voter pour une candidate socialiste qui s'est couchée en 2012 devant le P.C ou pour un candidat communiste perpétuellement contre ? Cela devient fatiguant de ne pas donner à cette ville de Vierzon, une vraie chance de se sortir des griffes de la politique politicienne, celle qui nourrit certains et en affame surtout d'autres ? 

Il serait temps de sortir de cette spirale défaitiste et d'envoyer les élus de Vierzon à leur travail : c'est-à-dire pour ce à quoi ils ont été élus au départ, sortir cette ville du fond du trou, lui redonner de l'air, lui redonner une allure de ville moyenne et tenter, par tous les moyens de chasser le Front national de la tête des gens et donc des urnes. Depuis 2008, le Front national ne cesse de prospérer. On connait le rêve du candidat sortant : se retrouver face à un candidat frontiste pour se hausser du col.  Avec un F.N en deuxième position, rester sur le même logiciel vieillot ne servira pas la ville. Et là, ça commence à sentir très mauvais.

Commenter cet article

Alexandre 24/04/2017 22:09

Cause toujours... ce blabla marche plus.

Il n'y qu'un moyen de réduire les écarts de richesse, liberté des capitaux mais pas celles des hommes pour créer les rapports de force sociaux favorables aux petits.

Jag 24/04/2017 19:28

Enfin !
Un autre message que l'abstentionnisme stérile qui ne mène à rien sauf direct dans le mur...
Oui, Vierzon doit être sauvée et reconstruite pour ses habitants, pour que les jeunes ne soient pas obligés de partir pour exister, pour que les séniors puissent vivre en sécurité.
Mais pour cela, aucunement besoin d'abstentionniste, il faut des électeurs qui font leur devoir.
La politique est une activité noble quand elle est pratiquée par des gens honnêtes et au service de leurs concitoyens, mais elle est difficile et aucun n'est parfait.
Pour Vierzon, il faut des politiques qui se bougent le c.., qui aillent chercher des entreprises, qui prennent en compte les soucis de sécurité de la ville.
Il faut des politiques qui aient de l'énergie !
Alors pour ceux qui représentent les extrêmes arrivés en tête à ce vote, Ouste !, du balai !, on vous a assez vu, et vous n'avez rien fait pour nous.
Et pour ceux qui rasent gratis en francs dévalués, passez votre chemin, on veut rester libres et avoir un avenir !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents