Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


RSA : une expérimentation menée, l'année dernière, dans le bassin de Vierzon donne satisfaction

Publié par vierzonitude sur 17 Avril 2017, 06:30am

France Bleu en parle : "La lutte contre le chômage est au coeur des préoccupations des français. Les candidats à l'élection présidentielle proposent des idées très différentes d'un bord de l'échiquier politique à l'autre. Le département du Cher vient d'expérimenter une nouvelle approche des allocataires du RSA".

Du coup : "Une expérimentation menée, l'année dernière, dans le bassin de Vierzon semble donner satisfaction. Les 1.262 allocataires du RSA du secteur ont été convoqués par le département : "Pas pour les contrôler, se défend Annie Lallier, vice présidente du conseil départemental du Cher, nous voulions juste mieux les connaitre, pour adapter le suivi de leurs dossiers". L'idée était de faire le point sur leurs droits et les changements éventuellement intervenus dans leur situation. Trop d'allocataires ne font l'objet d'aucun suivi spécifique comme le confirme Olivier, au Rsa depuis plus de cinq ans : "De temps en temps, je reçois un courrier pour me dire que le rsa va augmenter un peu, c'est tout ! Le reste, c'est du bla-bla !" . Le conseil départemental du Cher a donc décidé de travailler sur un nouveau contrat d'engagement spécifique, obligatoire pour chaque rsitste, un contrat d'engagement plus individualisé, plus réaliste pour mieux responsabiliser les allocataires."

Ainsi, poursuit France Bleu : "Deux services vont être créés au conseil départemental du Cher : l'un pour les allocataires les plus éloignés de l'emploi, l'autre pour ceux plus facilement insérables. D'ailleurs, explique Annie Lallier, " Le nombre de bénéficiaires tend à diminuer pour la première fois dans le Cher depuis le début de l'année." Le RSA, c'est 537 euros par mois pour une personne seule. Pascal s'en sort comme il peut : "Il me reste trente euros par semaine pour vivre, une fois déduits le loyer, les assurances et tous les frais... je ne peux jamais me faire plaisir ". Le coût du Rsa a augmenté de 80 % en cinq ans pour le département du Cher. Le reste à charge pour le conseil départemental est passé de 13 millions en 2013 à 21,5 millions en 2015. Cela a s'explique par une hausse des allocataires (9.000 en 2013, 9633 fin 2015) mais surtout un désengagement de l'état qui ne compense plus autant qu'avant les dépenses engagées. Ce que déplore Annie Lallier. La vice-présidente du conseil départementale du Cher, plaide pour une décentralisation des formations. Selon elle, la vraie solution pour remettre en selle les allocataires. "Comment voulez-vous qu'ils se rendent à Tours ou à Orléans ? Même si des aides existent, de tels déplacements engendrent des frais trop importants pour ces personnes aux ressources limitées, qui préfèrent parfois renoncer." Dans le Cher, seuls 120 dossiers de suspicion de fraude au rsa ont été repérés en 2016. 98 ont été avérés et 53 ont fait l'objet d'une plainte. Une fraude évaluée à 473.000 euros.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents