Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters

Publié par vierzonitude sur 27 Mai 2017, 21:37pm

Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters

Chers Prédateurs,

quel étrange virus avez-vous inoculé à ce blog de tout et de rien, à ce blog dont, nous vous l'avouons, ne faisait pas du sport une priorité. Et puis, un jour, à la faveur d'une rencontre heureuse, vous êtes entrés ici, chez Vierzonitude. Vous avez poussé la porte et, en regardant de plus près de quel étrange sport il s'agissait, le roller-hockey vierzonnais a fait son chemin ici. Des résultats, des sensations, du suspense, un challenge, un public, un esprit bon enfant, des résultats, des victoires. Et des suiveurs. Les Prédateurs ont un public fidèle et formidable et lorsqu'ils sont loin, les Prédateurs, voilà que Vierzonitude et sa page Facebook parviennent à créer un lien entre les joueurs et leurs supporters. Du coup, rien que de savoir que Vierzonitude peut tendre un fil entre les gens est suffisant pour poursuivre.

Puis, Vierzonitude est allé voir de près, cette étrange tribu que constitue les joueurs et leurs supporters et supportrices. Au premier coup de crosse, une alchimie singulière s'est nouée. On rentre vite dans la peau de celui qui espère pour les siens que le palet va aller se nicher au fond de la cage de l'autre. Alors, on sort petit à petit de son corps de simple blogueur et on devient, à force de se surprendre à réagir, timidement au début et moins timidement ensuite, à crier, à traduire son désarroi quand les autres marquent et une joie naturelle quand les Prédateurs marquent à leur tour.

Et dans ce chaudron ancré dans une ancienne entreprise des Forges, le roller-hockey devient le but des samedis soirs quand les Vierzonnais jouent chez eux. En un match, en une seule fois, Vierzonitude se retrouve conquis avec des gens, et c'est cela qui est le plus fantastique, qui ne se connaissaient que par l'intermédiaire des résultats envoyés au fur et à mesure, sans s'être préalablement rencontrés. Non, une sorte de fil aussi s'est tendu, comme ça, et très vite, Vierzonitude s'est senti impliqué. Jusqu'au jour où, récompense suprême, un siège était réservé à "Vierzonitude". On se dit là, que nous sommes entrés dans une famille.

Un seul match a donc suffi. Le second a confirmé que les Prédateurs ont cette prescience de la simplicité et de la sympathie pour qu'on leur offre son âme de supporter. Et surtout, le roller-hockey n'est pas de ces sports tape à l'oeil ou de ces sports aidés à coups de brouettes de subventions. D'emblée, on sait qu'il va se passer quelque chose. D'emblée, voilà qu'on nous annonce que Vierzon dispute sa finale de Nationale 1 et que l'an prochain, peut-être, l'équipe se retrouvera en Elite. Que de chemin parcouru.

Alors, juste ces quelques lignes pour vous dire que, chapeau, car avoir pu percer le ciment qui recouvrait, en fait, un supporter qui s'ignorait, c'est un exploit. Mais l'autre exploit, c'est ce que vous avez réalisé cette saison, y compris dans la défaite de ce samedi soir. Car il fallait vous voir, même perdant, sourire à celles et ceux qui vous ont porté à bout de bras, qui ont hurlé, crié, fait du bruit pour vous dire "on est là bon sang". Alors, pour tout ça, un grand merci. Et même si vous n'êtes pas en Élite, couvres l'élite dans le coeur de chacun de vos supportrices et supporters.

Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters
Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters
Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters
Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters
Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters
Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters
Un grand merci, les Prédateurs d'être ce que vous êtes, l'élite de vos supporters
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents