Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


A Vierzon, seulement 424 voix d'écart entre le député sortant et la candidate d'En Marche !

Publié par vierzonitude sur 11 Juin 2017, 19:53pm

A Vierzon, seulement 424 voix d'écart entre le député sortant et la candidate d'En Marche !

A Vierzon, l'écart de voix entre le député sortant et la candidate d'En Marche !, également chef de file de l'opposition vierzonnaise n'est que de 424 voix. Un arrière-goût des élections municipales de 2014 où Nadia Essayan, tête de liste, avait réduit l'écarte avec son concurrent communiste. A Vierzon, la candidate de la majorité présidentielle arrive en tête dans onze bureaux et se retrouve ex-aequo dans un onzième, à l'école Pierre-Bodin, au Clos-du-Roy. 

La candidate grille la politesse au député sortant dans les bureaux Jean Turpin n°7 (Route de Paris); Maison de la musique (rue du Cavalier); école élémentaire des Forges 2; école élémentaire de Bourgneuf; Fay B (Villages); Puits-Berteau n°1; salle du Beffroi (Tunnel-Chateau); maternelle de Puits-Berteau; bibliothèque Paul-Eluard (centre-ville) et Bourgneuf 2.

Le Front national s'effondre avec seulement 1400 voix, soit 2.600 de moins qu'au second tour de la présidentielle. Le voilà remis à sa place, et surtout en troisième position derrière le député sortant et la candidate d'En Marche ! Le Parti socialiste, à Vierzon, ne pèse plus que 3,22%... 266 voix. Les Vierzonnais n'ont pas oublié la défection de la candidate socialiste à l'issue du premier tour des législatives de 2012, laissant le candidat communiste seul, pour le second tour... La droite glane péniblement 609 voix (7,36%).

Bien sûr, il faut noter une forte abstention, à Vierzon (54%), et le fait que le député sortant, également maire, sauve l'honneur en restant en tête. Mais, à l'image de la circonscription où le territoire communiste se réduit comme peau de chagrin, le socle électoral du P.C et de la gauche en général recule également beaucoup. De son côté l'opposition vierzonnaise bénéficie du phénomène Macron et replace Nadia Essayan au centre du jeu politique vierzonnais. Bien placée dans la circonscription pour sortir le député sortant et, sans doute, bien placée aussi pour prétendre s'assurer une base électorale solide pour les élections municipales de 2020...

Commenter cet article

Fifi Loulou 12/06/2017 10:42

En même temps voté Sansu, c'est voté l'assistanat avant tout... En même temps, la même ville est constitué de 75 % d'assisté...

Je n'ai rien contre les pauvres et tout mais un moment donné voilà, c'est pas au travailleur de tout faire pour des gens dont certains aiment mieux rester au RSA et avoir toutes les aides.

Mort de rire 11/06/2017 22:11

Sansuré.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents