Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Centrale hydroélectrique : c'est la même histoire depuis plus de 150 ans !

Publié par vierzonitude sur 23 Juillet 2017, 09:00am

En juin 2013, une promesse de bail emphytéotique par convention est passée entre la ville et la SARL Forces Motrices de Farebout, en vue du
lancement des études préalables pour l’ouverture à l'exploitation d'équipements hydroélectriques au niveau du barrage de l'Yèvre. Cette convention a été établie pour cinq ans à compter du 1er juin 2013 pour permettre à la société d'effectuer toutes les démarches nécessaires à l'obtention de l'autorisation préfectorale d'exploitation de l'ouvrage.

Mais des difficultés sont apparues notamment concernant un droit d'eau existant sur la racle de l'Yèvre au profit du moulin de l'Abricot, certaines démarches pour l'instruction des dossiers ne sont pas encore achevées. Toutefois, la SARL Forces Motrices de Farebout confirme son intérêt pour la réalisation de son projet de micro-centrale hydroélectrique et souhaite signer un avenant à la promesse de bail pour la prolonger de trois ans, jusqu'au 1er juin 2021. Ce que devrait voter les élus du conseil municipal ce jeudi 29 juin.

Benoit Légeret qui exploite le moulin de l'Abricot nous a envoyé ceci à propos du projet de centrale hydroélectrique sur le barrage de l'Yèvre :

"Pour apporter un autre éclairage sur cette affaire,

La mairie de Vierzon donne deux ans de plus à la Société de Millau pour construire une centrale hydroélectrique à cet emplacement mais cela ne résoudra aucun de leurs problèmes. C'est la même histoire depuis plus de 150 ans. Voici en pièce jointe l'un des premiers projets de construction d'un moulin sur les pelles de "L’Abattoir" datant de 1866. Depuis, il y a eu plus d'une dizaine de projets similaires qui sont, disons, tombés à l'eau pour les mêmes raisons.

Les droits d'eau sont liés aux moulins de Grossous, de l'Abricot et du Canal de Berry, ainsi construire une centrale sans usurper les droits de ces moulins ne peut être rentable économiquement.

Exploitant le moulin de l'Abricot, j'ai proposé à la mairie d'équiper le barrage de "l'Abattoir" mais elle semble préférer cette autre société, quitte à créer de sérieux conflits d'usage avec le Moulin de L'Abricot et le Canal de Berry.

C'est bien dommage !"

 

 

Commenter cet article

Rodier 23/07/2017 13:05

Mais si je comprends bien de l'électricité est produit au moulin de l'abricot?Je l'ignorais.

Rodier 23/07/2017 12:52

Pourquoi pas un barrage STEP?comme stockage de l'énergie par pompage-turbinage.En periode de fort besoin d'électricité l'eau est lâchée pour produire.Et en heure creuse l'électricité est employée pour pomper l'eau et la ramener dans des bassins en amont.Ce qui permettrait en plus d'assurer l'irrigation de zones de maraîchage.

Dudulasoudure 29/06/2017 21:07

Quoi ?? Un Vierzonnais qui a décidé de faire des choses à vierzon en installent une entreprise.
Et en plus il restaure un ancien moulin patrimoine de notre vie économique!!!Mais il fait chier il déstabilise nos petits arrangements !
Il va peut-être un jour créer des emplois,
A NON!!!! Pas à vierzon

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents