Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Difficultés du bowling : un silence.... AS-SOUR-DIS-SANT, pourtant lors de l'inauguration...

Publié par vierzonitude sur 1 Juin 2017, 12:30pm

Difficultés du bowling : un silence.... AS-SOUR-DIS-SANT, pourtant lors de l'inauguration...

Les difficultés du bowling de Vierzon, à peine deux ans après on ouverture, suscite un silence aussi assourdissant que le poids des superlatifs lors de son inauguration, en septembre 2015 ! On a beau chercher, rien. Pas une réaction. Pas un mot de compassion. Pas un regret. Pas un appel au secours. C'est vrai que nous sommes en période électorale... Le vide intersidéral recouvre les mauvaises nouvelles. Pourtant, que n'ont pas dit nos élus sur les bienfaits d'un tel équipement, se répandant en discours très longs, en déclarations pompeuses, dans la presse locale. Deux ans plus tard et un dépôt de bilan à la clef, qu'ont-ils dit déjà ?

"On a souvent entendu dire, mais qu'allez-vous faire pour faire revivre ce site ? Le millefeuille a parfois du bon !", nous expliquait François Dumon, président de la communauté de communes, tout content d'annoncer que "les contributions financières de toutes les collectivités territoriales avaient permis de réaliser les travaux nécessaires avant d'installer cet équipement privé." Tu parles, Charles, plus de trois millions d'euros dont plus d'un million d'euros de la ville et de la communauté de communes...

Jean-Claude Sandrier, alors président de la communauté de communes au moment de la décision de restaurer le site, rappelait "les difficultés rencontrées : Il y a eu des contraintes phénoménales, à cause du lieu et pour monter le financement. Pour une fois, je félicite une banque !" Si un autre lieu pour y construire un bowling avait été décidé, le prix aurait été moins élevé... Mais le tape à l'oeil est le plus fort.

Le député maire de Vierzon, insistait sur l'importance de cette réalisation pour le centre-ville : "C'est l'exemple type de ce que nous devons faire. Après le centre de congrès, le cinéma et l'esplanade, le bowling !" Est-ce que le discours est le même aujourd'hui ?  François Bonneau, président de la région, qui a versé un million d'euros, évoquait son émotion de voir un site ancien se tourner vers l'avenir. A-t-il versé une petite larme quand il a su que l'entreprise était en redressement judiciaire ? Quant au sous-préfet, Éric Boucourt, parti depuis, il soulignait la réussite d'un projet patrimonial, la sauvegarde d'une partie du site, grâce à un investisseur privé : "Il faudra d'autres idées, d'autres projets". Vraiment ?

Commenter cet article

ahahahah 01/06/2017 21:58

le pharaon et le rantanplan se félicitaient d'avoir dépenser beaucoup d'argent! s'imaginant déjà grands comme des géants! ils fanfaronnaient tant et tant qu'ils ne voyaient pas que leur géniale idée, dès la naissance était frelatée, malheureusement faite pour capoter... mais venue l'heure du fiasco, ils s'en allèrent et nous laissèrent le bec dans l'eau, non sans avoir assuré leurs propres deniers d'élus bien planqués...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents