Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Il y a urgence à rénover l'avenue de la République sous peine qu'elle ne meurt comme le reste

Publié par vierzonitude sur 3 Juin 2017, 11:00am

La belle théorie bat de l'aile : rassembler, avenue de la République, les commerces qui se trouvent dans les rues alentours, a été le jeu préféré de la feue Sem-Territoria et de la communauté de communes de Vierzon. Affaiblir les rues Joffre,place Foch, on en passe, pour donner l'illusion d'une avenue de la République commercialement occupée est un leurre. La fermeture du magasin Charles, qui a quitté son local historique du bas de la rue Joffre pour s'installer avenue de la République le prouve.

Ce que ne comprennent pas les élus, c'est qu'il ne suffit pas d'avoir des commerces dans une rue, il faut aussi un environnement. En refusant de repenser l'avenue de la République, dans le cadre de l'aménagement de l'îlot Rollinat, les responsables de cette ville vont finir de tuer ce qui existe. Le manque d'ambition, pour tout dans cette ville, sauf l'ambition politique de certains (là ça fonctionne), est en train de mettre Vierzon sous terre. 

Il faut un grand plan d'urbanisme pour l'avenue de la République, agrandir ses trottoirs, y mettre des arbres, des bancs, des terrasses, un sens unique, du stationnement. Il faut donner l'envie aux Vierzonnais de se promener à nouveau en centre-ville. La place Foch est mal foutue. La place Aristide-Briant devrait être piétonne, au moins l'été comme l'est la place Gordaine à Bourges.

La rue Joffre est morte, les élus l'ont enterré depuis longtemps; Mais au lieu de concentrer l'argent public sur un la création d'un bowling qui ne fonctionne pas, la ville de Vierzon aurait dû s'attacher à rénover en profondeur cette ville. La communauté de commune créé des trottoirs tout neufs pour plus de 45.000 euros dans la zone industrielle de l'Aujonnière quand Vierzon n'est pas foutue d'avoir des trottoirs et des caniveaux décents en centre-ville ! On voit bien que quelque chose ne tourne pas rond tout de même !

Le problème : c'est la volonté politique et le degré d'implication des élus à vouloir faire de cette ville une ville dont le modèle leur échappe car elle ne correspond pas à leur idéologie poussiéreuse et à leurs standards démodés. Tout l'argent public est orienté à l'extérieur de la ville que ce soit dans la construction du centre médicale de santé, la création de zones industrielles coûteuses ou de parkings à poids-lourds qu'on maquille en centre routier. La fermeture de Charles a ému ses clients et le patron du magasin lui-même a posé les bases d'une réflexion constructive pour l'avenir. Mais les élus sont restés silencieux comme d'habitude, comme si le commerce qui ferme ne les concernait pas. Comme si cette ville était coupée en deux : leurs intérêts et le reste.

Commenter cet article

MAURICE BACHELIER 05/06/2017 17:41

Décréter Zone Franche ces rues sans vie, c a d sans impôts pour les exploitants pendant 5 ans et vous verrez ces rues retrouver de l'animation.
Mais faut-il une Municipalité qui connaisse quelque chose au Commerce.

Jag 08/06/2017 12:28

Entièrement d'accord avec vous, c'est une bonne idée !
Malheureusement pas certain qu'elle arrive aux neurones communistes de nos gestionnaires qui ne connaissent pas le monde du privé..

Athos 04/06/2017 09:30

Toujours plus de logements sociaux en centre-ville, pas de fric dans les porte-monnaie, pas de flic dans les rues, comment voulez-vous que les Vierzonnais aient envie de venir acheter avenue de la République.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents