Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


L'abstentionnisme, une fabuleuse économie pour le contribuable !

Publié par vierzonitude sur 17 Juin 2017, 11:37am

L'abstentionnisme, une fabuleuse économie pour le contribuable !

Chaque perdant du second tour des élections législatives nous dira, la main sur le coeur, que la cause de leur échec, c'est l'abstentionnisme. Ce ne sera pas de leur faute, surtout pas, ni de leur non-programme, ni de leur obsession à se faire réélire, ni d'avoir dévoyé la fonction politique en travail très rémunérateur, ni d'avoir voulu cumulé pour se gaver d'indemnités, non, c'est la faute de l'abstentionniste. Et à plus de 50% au premier tour, cela mérite de s'interroger. Mais alors, quelle économie pour le contribuable !

Car chaque électeur qui vote pour un candidat fait tinter, dans l'écuelle des partis, 1,42 euro à chaque bulletin dans à condition qu'ils aient obtenu au moins 1% des suffrages exprimés dans au moins cinquante circonscriptions ! Or, moins il y a d'électeurs, moins il y a d'argent public pour que les partis s'en gavent, chaque année, pendant cinq ans. Cela évite à des micro-partis de vivre sur le dos des contribuables. Idem pour un député qui rapporte 37.000 euros par an à sa maison.

En 2016, le montant de l'aide publique a atteint 63,1 millions d'euros (28,8 millions pour la première partie et 34,3 millions pour la deuxième partie). Le Parti socialiste a récolté 24,9 millions d'euros, Les Républicains 18,6 millions d'euros, le Front national 5,1 millions d'euros, le PCF 2,9 millions d'euros et EELV 2,8 millions d'euros. A ce tarif-là, on comprend que les partis politique aiment offrir champagne et petits fours. Et qu'avec la baisse des députés de droite et de gauche, la fête sera moins folle. 

Alors, si les abstentionnistes font frissonner la narine des élus  parce qu'ils refusent de se déplacer, ils permettent surtout de faire de grosses économies. Alors, pour une fois que l'abstentionnisme a un effet positif, on en va pas se plaindre, non ?

Commenter cet article

mecsympa 02/08/2017 22:48

Et ben,dans ces conditions et plutôt que contribuer à engraisser des partis dont je me moque éperdument, je ne regrette pas d'être abstentionniste. Et il ne s'agit nullement pour moi de nier les qualités ou la sincérité des candidats en lice pour la course aux postes clés du pays. Mon abstentionnisme est volontairement non-politique et étayé sur ma totale ignorance des lois économiques sur lesquelles se fonde la gestion de toute nation. Et pourtant, je n'appartiens nullement à une classe dite favorisée par ses revenus!

En somme, pour tenter de conclure mon comment, que dire d'autre, sinon que je n'ai jamais demandé le droit de vote et que je me réserve par voie de conséquence le droit de ne pas en faire usage!

Si la participation au scrutin devenait un beau jour obligatoire par quelque tour de passe-passe, j'aviserais en temps voulu pour opter entre bulletin nul ou vote blanc! Ne me prenez pas pour un anar, un excité des grandes idées plus ou moins creuses, ou encore pour un conservateur has been, mais tout simplement comme ce que je suis: un citoyen lamda aussi peu doué en politique qu'en math ou au foot!

Et c'est idem en ce qui concerne le syndicalisme. Si chacun est libre des ses positions en la matière, moi, je demeure libre de ne pas m'y intéresser, d'autant plus que je ne me sentirais pas à l'aise dans ces milieux et encore moins dans les manifs. Je n'en ai jamais suivi une seule de ma vie et je m'en félicite, car je ne tiens pas du tout à risquer de me retrouver en pleine castagne sans mes lunettes ni ma casquette, le sweat déchiré ou encore en chaussettes! Là encore, chacun ses kiffs!

Et cerise sur le gâteau, je ne conseillerais jamais à personne de copier sur moi, car je suis plus amateur de mes propres opinions (ou de mon manque d'opinions) que désireux de faire des prosélytes!!! Il est fort possible d'être un citoyen respectueux des autres sans s'accrocher bec et ongles aux directives de quelque parti ou syndicat que ce soit.

S'il est un humaniste dont je peux comprendre la prudence et l'intelligence, c'est bien Erasme de Rotterdam qui l'a prouvé à une époque où l'excitation et le fanatisme étaient un sujet d'étripage mutuel! ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents