Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Les élections sont finies à Vierzon, les impôts risquent de grimper !

Publié par vierzonitude sur 29 Juin 2017, 06:00am

Les élections sont finies à Vierzon, les impôts risquent de grimper !

"On serre les boulons partout". C'est ce que dit le maire de Vierzon. Et ces propos ne présagent rien de bon, dans un sens ou dans l'autre :  

"Mais on est à la fin d’une période et on posera la question aux Vierzonnais : quel service supprime-t-on ? Augmente-t-on les impôts ? J’organiserai aussi un séminaire sur ces questions avec la majorité en septembre." Hou là, ça sent la reprise en main budgétaire. Quant à la fin d'une période, est-ce la fin d'une période électorale qui permet d'augmenter les impôts ? Ou la fin d'une période pour les finances de la ville ? Toujours est-il que, dans les deux cas proposés, les élus se mettront à dos soit la CGT qui a montré qu'elle était attachée aux services publics de la ville (manifestation contre la suppression des serres municipales et du refuge). Ou les contribuables vierzonnais qui n'ont pas envie d'une nouvelle pression fiscale, déjà élevée.

Drôle d'insoumission à un gouvernement avec lequel on n'est pas d'accord (on parle de la majorité vierzonnaise) que de faire payer les citoyens, enfin ceux qui peuvent payer. Si le services étaient à la hauteur du prix exhorbitant des impôts, on pourrait se dire qu'ils sont mérités. Mais vu l'état de certains trottoirs de la ville, de certains investissements hasardeux, de choix politiques ruineux (on pense à la Sem Territoria et ses sept millions d'euros partis en fumée), on peut espérer que le débat dépasse un simple séminaire d'élus dont certains ne payent même pas leurs impôts locaux et fonciers à Vierzon...

La question qu'il faudrait aussi se poser, du moins que les élus se posent, concernent aussi la façon dont on investit et dans quoi, quel rapport aux subventions, quel rapport aux acquisitions, quel rapports aux investissements, aux travaux, aux priorités ? C'est plus qu'un séminaire qu'il faut, mais une réelle concertation citoyenne. Car à quoi servira de payer plus d'impôts ? Racheter une église ? Monter un bowling ?

Commenter cet article

Cereus Maximus 29/06/2017 10:38

Précisions, selon le Figaro, il s'agirait du maire d'Orléans et le coefficient serait en fait de X4 ! Faut-il en dire plus que No Future ?

Cereus Maximus 29/06/2017 10:33

Le gag ultime : demander à une population faiblement solvable (lorsqu'elle l'est vraiment sachant que pour un nombre croissant de citoyens la vie ne tient qu'aux aides et subventions perçues, donc déjà à nos impôts) quel est son choix entre des services plus ou moins indispensables et une hausse d'impôts ! C'est sûr que si on ne paye pas soi-même les services que l'on consomme, pourquoi s'en priver ? Il faut savoir perdre ses mauvaises habitudes avant qu'elles ne nous perdent car à force de bouffer la laine sur le dos du voisin on finira par retourner au cannibalisme des origines...
Et encore nous n'avons pas vu les résultats de l'inconséquence attendue des politiciens actuellement aux affaires qui continuent à se goinfrer ostensiblement et à dilapider sans vergogne. Comme par exemple un maire d'une grande ville du Loiret qui je crois s'est octroyé un doublement ou triplement de son indemnité au motif que la fin du cumul des mandats lui causait un sérieux manque à gagner. Vite, où est le bon docteur Guillotin ?

M 29/06/2017 08:46

Et en contrepartie, il rachète l'ancienne poste ! Il se fout de nous ! Dehors en 2020 !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents