Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Nadia Essayan (En Marche !) devance le député sortant Nicolas Sansu (PCF)

Publié par vierzonitude sur 11 Juin 2017, 19:32pm

Nadia Essayan (En Marche !) devance le député sortant Nicolas Sansu (PCF)

La vague macroniste a atteint la seconde circonscription du Cher Vierzon-Bourges et placé Nadia Essayan en tête, avec plus de deux mille voix sur la circonscription. Le territoire du député sortant se rétrécit encore. A Vierzon, si Nicolas Sansu arrive en tête, Nadia Essayan le talonne avec seulement quatre cents voix d'écart. Un remake du second tour des élections municipales de 2014 où Nadia Esssayan, également chef de file de l'opposition vierzonnaise avait ramené l'écart entre sa formation centriste et la liste de gauche (P.C/P.S) a de plus justes proportions qu'en 2008.

C'est un camouflet pour le député sortant qui cède même sa place d'éternel premier à... Graçay, la commune de Jean-Pierre Charles, conseiller départemental communiste et soutien actif de Nicolas Sansu. Même Saint-FLorent-sur-Cher, réputé vermillon comme Vierzon, a hissé Nadia Essayan en tête. Le ratissage tardif de la circonscription et de ses 44 communes par le candidat communiste n'a pas porté ses fruits. Les électeurs ont préféré une candidate En Marche qu'un député sortant à vélo.

A Foëcy, fief également communiste tenu par Patrick Tournant doit avoir le tournis : son candidat préféré n'a engrangé que 36 voix d'avance sur la candidate d'En Marche ! Moins surprenant, la commune de Saint-Doulchard a dressé un pont d'or à Nadia Essayan la plaçant en tête avec plus de 1.600 voix, suivi de la candidate L.R Sophie Bertrand : le député sortant obtient trois fois moins de voix que la candidate de la majorité présidentielle. A Dampierre-en-Graçay, autre fief communiste, Nadia Essayan titille le député sortant qui n'a que trois voix d'avance sur sa rivale. Genouilly relègue le député sortant à la quatrième place, même chose à Lury-sur-Arnon où Nadia Essayan est première suivie par le Front national...

Massay, Méreau, Méry-sur-Cher, Nançay, Neuvy-sur-Barangeon, Nohant-en-Graçay, Preuilly, Saint-Outrille, Vignoux-sur-Barangeon, Vouzeron, ont également placé Nadia Essayan en tête. Hormis les voix du P.S qui iront en partie au député communiste (on veillera les consignes de vote), le Parti communiste semble avoir fait son plein de voix, à moins de réveiller les abstentionnistes et de les persuader de voter pour le député sortant, sa réélection va s'avérer très compliquée. 

 

Commenter cet article

Lextudiant 13/06/2017 22:26

Le bilan de député est quoi qu'on en dise à son avantage.
En terme d'activité et de retombée pour la circonscription, le député Sansu à fait son job.

Son travail est reconnu, il s'est emparé de sujet important et à fait un vrai job de parlementaire .

Il a sûrement des défauts, mais il faut lui reconnaître ça.

L'attaquer parce qu'il n'a pas voté la confiance à Hollande. Dans ce cas là, il faut parler des frondeurs ... Qui eux avaient carrément été élu sous la même étiquette .

Au final, pour la circonscription , comme pour le pays, je pense qu'il vaut mieux avoir un député insoumis qui maîtrise ses dossiers qu'en marche dans la vague et qui va se noyer...

GASTON 12/06/2017 19:22

les dés sont jetés : les VRP Macron devront s’engager sur un programme qu’ils n’ont visiblement guère consulté ni bien compris ; et il leur reste une petite semaine pour nous l’ expliquer et nous convaincre de son bien fondé , ensuite ils seront contraints de voter en ordre de marche des lois très impopulaires : le moment de vérité va donc arriver très vite d’ici l’hiver prochain , et Vierzon , dans tout ça ??
éliminer le député maire sera une bonne chose pour notre territoire qu’il n’a pas su défendre , mais à la faveur du raz de marée présidentiel une seule candidate émerge la tête de l’eau , depuis 27 ans elle essaie de faire de la politique sans en faire , c’était le moment idéal de monter sur la vague

REACTITUDE 11/06/2017 23:35

Un véritable camouflet, comme son club de foot, un vrai fiasco !!!

La mort du front de Gauche 11/06/2017 22:33

Pauvre monsieur le maire. Il pensait vraiment être réélu. Il pourra mettre son vélo sur le bon coin ou le léguer à Mélenchon et se mettre en marche s'il veut rester maire en 2020. Le maire ne se remettra pas en cause, ça sera la faute à quelqu'un ou quelque chose d'autre (les abstentions, la chaleur, une brocante dans le coin, ...). Ses magouilles politiques (désistement du PS en 2012 pour être seul au second tour ou la pression sur le parti à Mélenchon pour se retrouver seul en 2017 n'y changeront rien. Les habitants de la 2ème circonscription ne sont pas dupes monsieur SANSU.
Votre gestion est déplorable, votre micro parti est dérisoire, tournons la page. Consacrez vous à Vierzon pour vos 3 dernières années, bougez vous, ne dites pas que c'est la faute du gouvernement ou de la future député, assumez vos conneries, évitez la faillite de la ville, la catastrophe économique, la sinistrose au sein de votre mairie, la destruction du service public. Regardez autour de votre nombril monsieur le maire, il y a des gens en détresse que vous avez oubliés, mettez autant d'enthousiasme dans votre ville que dans votre campagne électorale.

vierzonitude 12/06/2017 10:23

Ah bon ce n'est pas pareil ? C'est le problème d'être député et maire à la foi...

Vincent 12/06/2017 10:00

Vous confondez le bilan de Nicolas en tant que maire et en tant que député.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents