Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Non, les bâtiments démolis rue Armand Brunet n'ont rien d'un patrimoine historique

Publié par vierzonitude sur 9 Juin 2017, 06:30am

Des commentaires, nombreux, font état d'une opposition à la démolition de l'îlot Rollinat et particulièrement de l'ancien bâtiment des Nouvelles-Galeries. Au motif que ces bâtiments feraient partie du patrimoine historique de Vierzon ou du patrimoine tout court. Non. L'îlot Rollinat n'a rien d'un patrimoine si ce n'est un conglomérat de souvenirs pour certains ou une façon de vivre Vierzon pour d'autres. Jamais le centre-ville n'a bénéficié de "grands travaux", propres à changer sa physionomie. Depuis plus d'un siècle, nous vivons sur cet héritage avec pour emblème, le bâtiment des Nouvelles-Galeries, celui que l'in a toujours connu, qui s'est toujours dressé en bas du centre-ville, comme une forteresse. Cet immeuble n'a jamais été classé monument historique et son seul intérêt, finalement, c'est qu'il représente cette dynastie des grands magasins de Vierzon comme le fut Monoprix, Jeanne d'Arc ou Sivry. Depuis plus d'un siècle, nous visons, du moins le centre-ville vit, au rythme des formes anciennes, blocs de bâtiments qui modèlent encore l'hyper-centre.

Mais l'ilôt Rollinat n'a rien d'historique. Et il est temps qu'il tombe pour donner à la ville de Vierzon, un nouveau visage. Sans présager de ce qui se fera à la place et sur lequel nous serons vigilants, cette démolition est une vraie chance, attendue en fait depuis 1937, lors de la fusion des quatre Vierzon. Jamais cette ville n'a pu trouver un centre. EN 1989, les élus de l'époque pensaient que le Forum république allait déplacer les habitudes et que c'est là-bas que se conditionnerait le coeur de la ville. L'urbanisme moche, la chute du commerce et l'esthétique douteux de ce truc de béton n'a jamais fonctionné. Dans le coeur des Vierzonnais, le centre-ville, c'est le coeur du bâtiment des Nouvelles-Galeries et ce qu'il y a autour. Cette démolition va ouvrir une brèche dans le futur. Pourquoi Vierzon n'aurait-elle pas droit à un changement majeur de son urbanisme mal fagoté. Hormis le Forum république, une erreur, et la création  des rues piétonnes, sans compter bien sûr le site de la Française inachevée, quel bouleversement a vécu Vierzon ? Les rues piétonnes sont mortes, le Forum moribond et le site de la Société-Française est fantôme. 

Une fois l'ilôt Rollinat retiré, il faudra réfléchir à tirer la ville vers le haut, cette fois-ci : aménager en profondeur l'avenue de la République, la place Foch et la place du Mail; refaire les rues piétonnes, Gallerand, la place et la rue Joffre, la rue des Changes et le vieux quartier. Sauf qu'on a l'impression que les élus vont s'arrêter là. Qu'ils créent leur BA et que tout va s'arrêter avec l'aménagement de l'îlot. Or, i faut poursuivre, engager cette ville sur la voie des grands travaux pour qu'elle retrouve sa dignité. Rien ne se fera sans aménagement, sans changement important. Il faut que le centre-ville soit pensé comme une place de village. Il faut de la volonté politique et mobiliser les fonds mais quand on est capable de rassembler trois millions d'euros pour un bowling, on peut aisément multiplier les aides pour rénover Vierzon !

Bien sûr, il y a une certaine nostalgie à abandonner aux pelleteuses, une ville que l'on a toujours connue ainsi. Mais c'est un mal nécessaire. L'ex-bâtiment des Nouvelles-Galeries est pourri jusqu'à l'os. Les immeubles à côté ne sont pas mieux. L'ancienne Poste, pour le coup, bâtiment historique mais non classé comme tel reste debout. A charge aux élus d'en faire quelque chose d'intelligent. Bien sûr, le bâtiment de l'ancien Gifi ne s'élèvera plus comme il l'a fait pendant des décennies mais franchement, est-ce si grave ? Nous allons voir notre ville d'un nouveau oeil, d'un nouvel angle. Avec, on l'espère, une dynamique qui nous la fera regarder, nous et ceux de l'extérieur, d'une autre façon. Putain, oui, ça va nous faire drôle quand l'immeuble des Galeries ne sera plus là. Mais il est temps de créer un électro-choc pour se réapproprier cette ville qui nous échappe de plus en plus.

Commenter cet article

Macaron 09/06/2017 09:24

Rien ne sert de s'émerveiller et de fantasmer sur ces démolitions qui n'apporteront rien. Elles ne feront pas revenir l'activité économique. Vous pouvez mettre la plus belle femme du monde en tenue de soirée et parures de diamants de chez Dior au milieu du Sahara. Elle ne fera pas vendre mieux la haute couture française. Il faut d'abord labourer avant de planter pour récolter. Là, on va planter une place qui n'intéresse personne avant de labourer et de planter des entreprises qui apporteraient un peu de vitalité et de respiration à la population. Mais à Vierzon, on aime bien investir dans l'inutile, et depuis longtemps. Pendant ce temps, rien ne s'arrange, tout se dégrade et les habitants qui le peuvent fuient.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents