Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Vierzon a changé et on vous le montre (7) : le garage à vélos face à la Banque de France

Publié par vierzonitude sur 21 Juillet 2017, 15:08pm

Avec la démolition de l'îlot Brunet-Rollinat, c'est-à-dire tout un pan de la rue Armand-Brunet, de l'ancienne Poste (ex-Plus) à l'ancien immeuble des Nouvelles-Galeries inclus, la ville n'avait pas vraiment changé depuis 1968. C'est la date à laquelle le canal a été bouché en centre-ville, de l'ancienne Banque de France à l'actuelle Auberge de jeunesse qui était alors, la maison du dernier éclusier.

A la place du canal, un grand parking a pris place avec la construction, petit à petit, du central téléphonique, puis de la bibliothèque, de la résidence Paul Eluard, puis de l'îlot Larchevêque etc. Or, depuis 1968, la ville de Vierzon n'avait pas vraiment changé de forme. Il y a bien eu le Forum république, cette mocheté construite en 1990 mais c'était rajouter du béton à une ville qui n'en avait pas besoin. Or, là, le centre-ville n'avait pas changé depuis au moins un siècle. L'immeuble des anciennes Nouvelles-Galeries veillait sur le centre-ville et son célèbre goulot d'étranglement.

C'était après la grande transformation : le bouchage du canal en 1968. Une autre ville se met à pousser sur cette vaste place. C'est l'époque dite moderne, avec un architecte communiste, Serge Lana qui met les villes du genre de Vierzon, dans le moule soviétique. Il faut du pratique, pas de l'esthétique, non du pratique. Alors, voilà que la ville se met à rêver qu'elle va parvenir à devenir une cité de 50.000 habitants. Mais la courbe s'arrête à 32.000 et des poussières avant de redescendre en flèche pour atteindre aujourd'hui 27.000 âmes.

Souvenez-vous, ce garage à vélos. Un garage à vélos inscrit dans le paysage. Et rappelez le couple de personnes âgées qui le gardait. Des souvenirs non ? C'est que ça grouille, Vierzon, à cette époque. Ca fourmille. Cette bâtisse, on pourrait dire qu'elle faisait partie du patrimoine, sans valeur historique comme l'immeuble des Nouvelles-Galeries, mais à forte valeur sentimentale. En voici quelques tranches.

Pour tous souvenirs ou photos : vierzonattitude@gmail.com

 

Commenter cet article

Rodier 21/07/2017 08:58

Imaginons ce que serait Vierzon si le Cher et le Canal étaient navigables.Il y aurait une Marina au forum.Un port de commerce aux Forges.Un chantier naval d'entretien.Et des boutiques d'accastillages.La navigation c'est du développement économique pour les villes.

Rodier 21/07/2017 08:52

A 50000 habitants Vierzon serait devenu un important centre urbain mieux desservi que Bourges et aurait rivalisé avec ses voisines.nottamment Bourges.Mais cela allait à l'encontre des ambitions de certains.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents