Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Ah bon, il y a de l'insécurité à Vierzon ?

Publié par vierzonitude sur 6 Juillet 2017, 14:00pm

Il faut que les effectifs du commissariat diminue de façon drastique pour que nous ayons, enfin, une vision de la réalité vierzonnaise... C'est assez surprenant mais cela a au moins le mérite de montrer que le sentiment d'insécurité des Vierzonnais n'est pas une vue de leur esprit. La presse locale nous apprend que "le maire Nicolas Sansu alerte Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur sur les effectifs du commissariat à la rentrée de septembre qui « passeraient en dessous du seuil fatidique des cinquante fonctionnaires de police », soit « une diminution en dix ans de plus d’un quart des effectifs du commissariat". Comme Vierzonitude l'a déjà écrit, les sous-effectifs du commissariat, c'est une vieille affaire.

Ce qui est intéressant, c'est cela, ajoute la presse locale : "L’élu juge « la situation inacceptable », insistant sur « l’augmentation en 2016 des trafics de stupéfiants, des vols, cambriolages et autres agressions ». Ah bon, alors ce qu'écrivait le Figaro en février dernier, ce n'est pas des bêtises ? Ni de l'exagération ? Il y a du trafic de stup, des vols et des cambriolages sur Vierzon et même des agressions ? Ce qui est fantastique, c'est que élus ont observé un silence de cathédrale à chaque fait, y compris à chaque fait violent. Mais maintenant qu'un syndicat a tiré la sonnette d'arme dans la presse locale, il est de bon ton d'écrire au ministre et de montrer que le maire de Vierzon s'intéresse à sa ville, chose qui était plus rare, en matière d'insécurité lorsqu'il était député...


La presse locale note encore que "la ville, en se dotant d’un service de médiation-prévention, d’un réseau de vidéo surveillance et a renforcé la collaboration entre police nationale et police municipale, « prend toute sa part aux missions de sécurité publique », écrit Nicolas Sansu qui attend aussi une réponse de l’État aux propositions d’un nouveau site pour le commissariat.

Rappelons que dans le Figaro, en février dernier, le sous-préfet de Vierzon disait ceci : «Ce n'est pas l'image de la ville bien tranquille avec les petits vieux qui boivent un café sur la place!, tranche le sous-préfet, Patrick Vautier. Si on met bout à bout chaque fait, on peut dire qu'on est dans une ville qui n'est pas sûre».

Voici la lettre qui vient d'adresser Nicolas Sansu, maire de Vierzon, au ministre de l'intérieur concernant les effectifs des fonctionnaires de police au commissariat de Vierzon :


Monsieur le ministre,


J'ai été alerté par des représentants des fonctionnaires de police qu'une seule arrivée étant prévue au 1er septembre prochain pour quatre départs, l'effectif du commissariat de Vierzon passerait en dessous du seuil fatidique des cinquante fonctionnaires de police.
Un officier de police judiciaire ne serait pas remplacé à la brigade de sûreté urbaine, le roulement 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, deviendrait très compliqué pour les policiers de notre ville qui verraient leur temps de repos entre deux cycles de travail passer de 72 à 56 heures, alors que les locaux qu'ils occupent sont à la fois vétustes et inadaptés.
Cette situation est absolument inacceptable, alors que les habitants de notre ville sont confrontés à certains types récurrents de délinquance qui empoisonnent leur quotidien comme le montre l'augmentation enregistrée en 2016 des trafics de stupéfiants, des vols, cambriolages et autres agressions.
En créant un service de médiation-prévention, en mettant en place un réseau de vidéo-protection qui va encore être étendu cet été, et en renforçant la collaboration entre polices municipale et nationale, notre municipalité pourtant touchée de plein fouet par la baisse des dotations de l’État, prend néanmoins toute sa part aux missions de sécurité publique. Après avoir proposé en vain un nouveau site pour le commissariat de notre ville et fait plusieurs autres propositions, je n'ai actuellement aucune réponse de la part de vos services.Je me suis adressé à plusieurs reprises à vos prédécesseurs pour leur faire part de ma vive inquiétude et de celle de mes concitoyens devant la diminution en dix ans de plus d'un quart des effectifs du commissariat de police de notre ville.
Cette situation ne peut vraiment plus durer. Sans réponse positive et concrète de votre part tant en ce qui concerne les effectifs que les locaux de notre commissariat, je me verrai dans l'obligation de saisir mes concitoyens et de lancer une pétition pour faire entendre leur besoin de sécurité.
Dans cette attente, je vous prie de croire, monsieur le ministre, à l'assurance de toute ma considération et de mes sincères salutations.

Commenter cet article

Athos 07/07/2017 07:33

Cette pétition s'il y en a une devra être relayée par Vierzonitude.
Les commerçants de centre ville et leurs clients ont besoin d'être aidés.
Les rues doivent être maintenant fermement sécurisées.
La situation n'a que trop duré.

visiteur 06/07/2017 17:12

Il y a quelques années deux véhicules de la BAC tournaient C’est fini Pareil la police à pieds a disparu Plus de commissaire aussi Des CRS sont venus en soutien une année les jeunes ne faisaient plus les kékés et il n’y avait pourtant pas autant de dealers comme maintenant
La carence de l’Etat est indiscutable c'est pour cela que l'idée de la pétition peut être soutenue sans état d'âme

Macaron 06/07/2017 10:36

Ne vous inquiétez donc pas ainsi. On vient de changer de député, donc tout va s'arranger. Avant qu'elle ne gagne le Palais Bourbon, on a vu, pendant de longues années, à quel point la Comtesse d'Aphonie et de Silencie (Monarchie impériale oblige) était efficace. Dormez, braves gens, dormez, maintenant tout va bien. Pour nous défendre, notre Monarque s'est même entraîne à la conduite d'un sous-marin nucléaire d'attaque. Les bandits n'ont plus qu'à bien se tenir !

visiteur 06/07/2017 10:07

Les effectifs insuffisants de la police nationale étant l’affaire de tous la démarche du maire doit être soutenue au lieu de perdre du temps dans des polémiques stériles

vierzonitude 06/07/2017 16:03

Vous n'avez pas saisi le sens du post : cela fait vingt ans qu'on dit toujours la même chose sur le commissariat sans en trouver la solution. Etrange non ?

visiteur 06/07/2017 14:29

Un commissariat qui passe de 66 fonctionnaires de police à moins de 50 en 10 ans est une des causes de l’insécurité vierzonnaise
Le jour où vous aurez besoin d’une patrouille de police chez vous tôt le matin et que personne ne pourra se déplacer car il n’y a qu’une seule patrouille ce jour là pour tout Vierzon, occupée ailleurs, on verra si vous trouvez ça trop drôle

Macaron 06/07/2017 14:01

Menant les gars du village,
A travers la pluie noire des champs,
Tous derrière tous derrière,
A travers la pluie noire des champs,
Tous derrière lui devant.

vierzonitude 06/07/2017 11:49

Oui bien sûr, allons-y ! Vingt-cinq ans que le commissariat manque d'effectifs. Allons-y, lui devant et nous derrière, trop drôle.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents