Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les cours ridiculement bas de l'immobilier font aussi des malheureux

Publié par vierzonitude sur 30 Juillet 2017, 20:20pm

Les cours ridiculement bas de l'immobilier font aussi des malheureux

Sur un site qui braille qu'à Vierzon, on n'est pas des "brel"es, un Vierzonnais depuis peu, vante les charmes de notre bonne ville, il faut bien que quelqu'un le fasse. On peut lire, entre autre vertu de notre terroir, ceci : "on pourrait mettre en avant les cours ridiculement bas de l’immobilier et la possibilité d’accéder à une splendide maison type art-déco pour une bouchée de pain". C'est vrai que l'attrait de l'immobilier à bon marché a de quoi attirer des investisseurs qui, de leur capitale, abandonnent avec talent les biens qu'ils ont achetés, surtout si ce sont des pas-de-porte commerciaux. Avec ce même talent, ils achètent des immeubles pour quatre cacahuètes afin de les louer mais pas pour une poignée de cerises. Puis il y a les néo-Vierzonnais qui trouvent ici, une propriété avec jardin pour le prix d'une chambre de bonne à Paris. C'est vrai qu'on pourrait attirer de nouveaux habitants avec le prix bas de l'immobilier mais il y a un travers.

Dans toute transaction, il y a ceux qui vendent et ceux qui achètent, les premiers tendent à en tirer le plus fort bénéfice, les seconds veulent faire des affaires. Alors, le prix bas de l'immobilier est-il une bonne affaire pour la ville ? Est-ce qu'à Vierzon, acheter un bien moins cher qu'à Saint-Amand et presque deux fois moins cher qu'à Bourges, est une bonne chose ? Oui pour les acheteurs mais les vendeurs, eux, se rongent les sangs pou pouvoir récupérer au moins la mise qu'ils ont empruntée.

L'immobilier, à Vierzon, a beaucoup baissé, ce n'est d'ailleurs pas le seul fait de la ville, mais de la conjoncture, de la situation vierzonnaise aussi, de tout un tas de critères dont la ville elle même ne peut pas être étrangère. Alors, oui, on peut trouver des biens pour une bouchée de pain quand on arrive à les vendre... De là à faire du bénéfice avec, il y en a sûrement qui y parviennent, d'autres non.

Alors, faire de Vierzon l'Eldorado de bonne affaire immobilière est la dernière chose à faire. Surtout, avec les taux d'imposition pratiqués par la ville depuis des décennies et les services qui en suivent pas toujours. D'autant que Vierzon reste Vierzon et si les néo-Vierzonnais, époustouflés par l'affaire qu'ils viennent de faire, conquis par les méandres du Cher et de l'Yèvre, hypnotisés par la verdure et tous les côtés positifs que procurent une ville de province à la campagne, on peut facilement oublier les travers qu'on reproche à Vierzonitude de trop mettre en avant. C'est assez risible d'ailleurs que certains souhaitent, à coups de gomme, effacer non pas une rumeur, ou une idée reçue, mais une réalité. 

Souhaitons que les néo-Vierzonnais qui ont acheté une bouchée de pain une maison dans un quartiercalme à Vierzon, auront, au moment de le revendre les mêmes sueurs froides de celles et ceux, qui, aujourd'hui, aimeraient vendre leur maison sans au moins, ce qui est légitime, perdre de l'argent. Alors, en gagner...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MarcelloH 01/08/2017 10:25

Quel lien y a-t-il entre l'Ehpad et les familles à problème? Mystère. Et si Vierzon a 15 ou 20 familles qui pourrissent la vie des habitants et engorgent les tribunaux et autres centres sociaux ce n'est objectivement pas grand-chose comparé aux dizaines de milliers et plus de familles à problème recensées dans d'autres régions. Attendons dix ou quinze ans et on reparlera d'insécurité lorsque Vierzon aura été rattrapé par la modernité sociale déjà vécue ailleurs. Pour en revenir à l'immobilier, la question de la délinquance n'apparaît le plus souvent aux acquéreurs qu'une fois le bien acheté et ne constitue donc que rarement un frein aux transactions. Après la surprise est mauvaise mais c'est trop tard. Il y a quand même des signes qui ne trompent pas à Vierzon et qui n'encouragent pas l'appétence immobilière comme de nombreuses citées, deux déchetteries, des autoroutes avec leurs échangeurs, plein de structures industrielles en ruine ou en fonctionnement, des camps officiels ou sauvages pour les gens du voyage...la liste est longue et j'en oublie.
Pour en revenir aux caractéristiques de l'habitat vierzonnais, si le nouveau résident cité a effectivement trouvé une splendide maison art-déco, c'est le contre-exemple que ce que propose la ville en matière de biens qui vont de la maison minuscule des citées ouvrières de l'âge industriel (voir au nord du quartier Brisson par exemple) aux petits pavillons cheap de plain-pied en parpaings de nombreuses résidences (notamment à Bourgneuf). Pas de cachet de ce coté et l'acquéreur en recherche ira plutôt voir vers la Bourgogne ou la Touraine qui sont et restent des régions à la fois proches et bien plus attrayantes et ce n'est pas la concurrence qui manque un peu partout. Il y a en outre une règle que personne n'oublie en général, c'est qu'un bien immobilier est avant tout une maison que l'on occupe pour la vie et pas une marchandise de spéculation.
Reste l'adéquation entre la fiscalité et le marché immo et là ça risque bien de devenir très dur pour le locatif dont le principe se conjugue d'ailleurs mal avec la moralité. Les années qui viennent seront passionnantes de ce point vue.

des ordures! 31/07/2017 17:37

avancer cela quand l'epadh telle une pieuvre irresponsable trimballe de quartier en quartier une et des familles de malfaisants locaux qui partout où ils passent cassent, volent, dégradent, agressent et détruisent les vies de leurs voisins avec l'assentiment moral ou les yeux benoîtement fermés des représentants de la mairie qui se fendent juste d'un petit sourire jovial en disant " oh bah oui ... ce quartier était génial mais plus maintenant ... enfin, c'est comme ça partout... c'est l'époque" Tu parles! Il n'y a pas tant de villes confrontées à cette délinquance galopante! aucune morale, aucune réaction officielle! aucun plan de lutte contre l'insécurité! on se moque de nous!on nous crache littéralement à la "gueule"! c'est honteux! on est calme, sage, honnête et on doit supporter de voir sa vie brisée par des gens qui volent blessent agressent brisent des vies , qui n'ont jamais essayé de travailler honnêtement et on leur donne des aides, des justifications, des pardons! c'est odieux! et inqualifiable! voilà donc sur quoi se joue ce fameux "l'immobilier n'est pas cher"... forcément, avec tant de soucis, on n'a plus les mêmes prix, ni la même qualité de vie! tant pis pour berry good et ses joyeux riches rêveurs parisiens ou autres.

Macaron 31/07/2017 21:37

Combien votre colère est compréhensible et justifiée. Non seulement ils nous traient jusqu’au sang mais en plus ils ne nous protègent pas. Et comme cela ne leur suffit pas, ils cherchent à faire de nous des robots parfaitement formatés pour ne plus penser, ne plus dire, ne plus se plaindre, ne plus appuyer là où cela pourrait leur faire mal, pour ne dire que benoîtement le monde qu’ils nous offrent est merveilleux. A cause d’eux, la France a perdu sa culture du débat, elle n’est plus la patrie des paroles et des idées dissidentes. Ils l’ont soumise à un nouveau régime marqué par un politiquement correct tatillon qui impose une police du langage et de la pensée. Et pour ceux qui sont solvables, il y a intérêt à respecter cette nouvelle donne, sinon ça tombe, ça punit. Seuls la racaille et ceux qui vivent à nos crochets ont droit de cité. Et il ne faut surtout pas croire qu’avec Jupiter et ses marcheurs, cela va changer. Jupiter est un produit marketé du hollandisme, c’est peu dire. C’est un packaging de communication élaborée, rien d’autre. C’est Flanby Good Macron.

MarcelloH 31/07/2017 10:35

Les seuls vendeurs qui pourraient perdre à la revente sont ceux qui ont acheté (trop cher) depuis moins d'une quinzaine d'années et qui doivent vendre leur bien rapidement. Pour les achats ou les constructions réalisés jusqu'au début des années 2000, les prix de l'immobilier ont tellement grimpé depuis qu'une vente réalisée aujourd'hui à un prix certes inférieur à la moyenne nationale produira quand même une plus-value au vendeur. En réalité, d'ailleurs, le marché de l'immobilier à Vierzon est alimenté pour une grande part (majorité des mises en ventes selon mon expérience) par les successions et assimilées (par ex. départ définitif en EPAHD). Difficile dans ces conditions de parler de manque-à-gagner pour des héritiers ou des ayants-droit qui ne font que récolter des fruits qu'ils n'ont pas cultivés eux-mêmes.
Enfin il y a deux problèmes qui pénalisent le marché immo de Vierzon : la fiscalité locale comme vous le dites, fiscalité qui s'aggravera c'est certain, et les normes actuelles qui imposent des travaux très lourds pour le bâti de Vierzon très (trop) souvent vétuste et mal entretenu. En conclusion, acheter une maison de moins de 100 m² avec un petit jardin 90 k€ et devoir rajouter la même somme ou presque pour des travaux de (re)mise en état on y réfléchit à deux fois. D'autant qu'à Vierzon il faut bien dire qu'il y a pas mal de quartiers où on a pas du tout envie de poser ses valises.

Macaron 31/07/2017 09:09

C'est ce qui s'appelle un charognard, mais pas celui de la Patrouille de France, plutôt un du type hyène ou vautour qui se nourrit du naufrage des autres.

Archives

Articles récents