Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Quoi de neuf chez la députée de Vierzon ?

Publié par vierzonitude sur 24 Juillet 2017, 18:00pm

Sans surprise, la députée Nadia Essayan a voté pour (ça change), l'ensemble du projet de loi d'habilitation à prendre par ordonnances les mesures pour le renforcement du dialogue social (première lecture, séance publique du 13 juillet 2017). Et pour la déclaration de politique générale du gouvernement d'Édouard Philippe (application de l'article 49, alinéa premier, de la Constitution, séance publique du 4 juillet 2017). Nous connaissons aussi ses deux collaborateurs Françoise Prévost et Mathilde Karceles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SIMON 27/07/2017 09:15

Faire tomber le député maire communiste défaillant n’importe qui l’aurait fait , la preuve, elle l’a fait .
Maintenant qu’elle a réussi a se faire élire quelque part en faisant des pieds et des mains aux dépens de candidats interessants , elle se réjouit de communiquer à tout va , ça nous fait plaisir ,on va enfin la reconnaître pour ce qu’elle est .

A Vierzon nul n’ignore l’inefficacité de son parcours politique et Pseudo-professionnel, pendant lesquels elle n’a jamais pu accéder à la moindre pratique sérieuse ni acquérir la moindre compétence dans quelque domaine que ce soit : au bout de 2 mois elle s’étonne même du travail d’un député ! c’est dire son niveau d’implication..

Notre sainte - macrone des isoloirs se plaint et censure systématiquement toute attaque « malveillante « pour une militante du mouvement démocrate qui vote une moralisation de la vie politique ,ce n’est pas très catholique.

mais si elle est parmi beaucoup d’autres une cible rêvée chez les « petits Macrons « , ce n’est ni a cause de sa dangerosité , de son angélisme , ou de sa féminité comme elle le croit naïvement , mais uniquement a cause de son évidente immaturité .

elle ne peut guère compter que sur ceux qui ne la connaissent pas , ce sont de récents amis macronnisés de la dernière heure , les cousins du moyen orient et les derniers survivants du modem , à savoir des personnes qui n’ attendent rien d’elle ,contrairement a ses électeurs qu’elle a bien floués .

Macaron 27/07/2017 14:47

Sa féminité ? Je ne la choisirais pas en allégorie pour représenter cette notion. Je suis sans doute un peu ringard.

Et puis, d’après un article de la presse nationale de ce jour, regardez ce que ça donne, la Macronie :

«Sale temps pour la majorité parlementaire LREM. Alors qu'un bon nombre des 314 députés macronistes sont néophytes dans l'hémicycle, les débuts de la nouvelle législature sont placés sous le signe de l'amateurisme et de la confusion. L'examen poussif et chaotique des textes relatifs à la moralisation de la vie publique, la cacophonie autour de la baisse des APL, ou encore l'examen de la loi travail: les difficultés se suivent et s'accumulent au Palais Bourbon, et la critique monte contre Richard Ferrand, le patron de la majorité, et ses méthodes de gouvernance. À plusieurs reprises cette semaine, des députés LREM ont même voté contre l'avis du gouvernement. »

Mais c’est vrai que Dame Macroneuse est si heureuse depuis son élection ! Que du bonheur ! Que du vrai bonheur ! Chantons tous en chœur : « Alléluia ! ».

Nowis 25/07/2017 21:14

Hier j'etais dans le même train que Maxime Camuzat ey Serge Lepeltier.Et ils voyageaient en 2eme classe.Irene Felix voyage en 2em.Par contre je n'ai jamais vu Jean Claude Sandrier ou Nicolas Sansu ailleurs qu'en 1ere.La populace,la plebe ce n'est pas pour eux.

Macaron 25/07/2017 19:55

D’après un article de presse nationale qui vient de paraître sur le web, voici comment cela se passe pour les Jupitériennes et Jupitériens :

« Les débuts balbutiants d'une députée LREM provoquent la pagaille à l'Assemblée nationale ».
De plus, il s’agit de la Vice-présidente de l'Assemblée nationale, la macroniste Carole Bureau-Bonnard qui était chargée mardi après-midi d'animer la séance d'examen du projet de loi «confiance dans l'action publique». C'était sans compter son manque d'expérience...

Cela promet ! La République en Marche Arrière a-t-elle donc été capable de nous faire voyager dans le temps en nous ramenant sous la IV ème République ? Et on nous ponctionne en impôts pour régler les indemnités de ces gens ! Mais c’est pire qu’avant !

Macaron 25/07/2017 16:36

Voici le titre d’un article d’un média national paru ce jour :

« Finalement, les députés enterrent la condition d'un casier vierge pour être éligible ».

Effectivement, avec les nouveaux députés de Macronie, ça change ! Ça change dans la continuité d’avant ! Les promesses du candidat sont tenues à la façon jupitérienne, un peu comme des tripes à la mode de Caen.

Les Macroneuses et Macroneux n’allaient pas se couper l’herbe sous le pied ! La République en Marche, c’est avant tout la République en Marche Arrière. Cela doit commencer à être dur pour ceux qui ont mis tant d’espoir dans la Lumière Céleste et ses Marcheurs.

Notre Comtesse d’Aphonie et de Silencie a certainement voté pour cet enterrement, elle est si heureuse ! Pourtant, des idées de propositions existent. Ainsi : « Pour faire des économies, la députée Obono propose de cibler les retraites des présidents. Elle a proposé un amendement permettant d'abolir les privilèges des anciens Chefs d'État. ». Mais la députée Obono n’est pas de Vierzon et elle n’est ni Modem ni REM. Et puis, c’est peut-être quelqu’un qui bosse pour de bon dans l’exercice de son mandat. De plus, son élection ne l’a peut-être pas figée dans une extase chronique et perpétuelle.

Pour information et selon la presse nationale, voici les privilèges des anciens Chefs d’Etat :

« Parmi ces avantages que Danièle Obono qualifie «d'indus», citons l'octroi d'un appartement de fonction meublé au service duquel deux personnes sont affectées, une voiture de fonction avec deux chauffeurs, la possibilité d'avoir sept collaborateurs permanents et deux policiers chargés de la protection rapprochée... Et si d'aventure, nos anciens présidents souhaitent partir en voyage, ils ont le droit à des billets gratuits en première classe avec la SNCF et en classe affaires avec Air France.
En plus de ces gros «plus», les anciens dirigeants français touchent chaque mois une retraite de 6.000 euros à laquelle viennent s'ajouter 14.400 euros bruts mensuels, perçus en tant que membres à vie du Conseil constitutionnel. Soit, au total, 20.000 euros par mois. Et rien ne les empêche d'exercer, en parallèle, une activité rémunérée, à la manière d'un Nicolas Sarkozy, généreusement payé pour donner des conférences à l'étranger. »

Vu l’âge de Jupiter, imaginez ce que cela va nous coûter dans le temps !

Peut-on compter sur notre Macroneuse locale pour faire bouger ce genre d’injustice. Bien sûr que non. Elle si heureuse depuis son élection !

Nowis 25/07/2017 11:32

Mme casserole.Aux vierzonnais de les faire tinter.L Modem quel modele de probité.

Macaron 25/07/2017 10:59

Voici un extrait d’article paru dans un média national ce jour :

« Les annonces du gouvernement ne font pas toujours le bonheur des élus de la majorité. Hausse de la CSG, coupe dans le budget des armées et maintenant baisse des aides au logement (APL). Les députés de La République en marche commencent à découvrir ce qui signifie être bousculés sur le terrain par ses électeurs.
«J'étais sur les marchés ce week-end et je me suis un peu fait engueuler».

Macaron 25/07/2017 10:53

Elle est bien bonne.

Quand Jupiter déclare : « Je suis votre chef. Je n'ai à cet égard besoin de nulle pression et de nul commentaire.", c’est effectivement le renforcement du dialogue social. Il ne faut pas croire que cette petite phrase ne s’adressait qu’à l’armée. J’espère que tout le monde a compris qu’elle s’adressait à nous tous. Nous voilà prévenus. Nous n’avons qu’à bien nous tenir ! Le masque est tombé. Après la victoire, les voix électorales ne sont plus nécessaires, donc fini le genre sympa, souriant, affable.

Gouverner par ordonnances, c’est aussi bien que gouverner à coups de 49-3, car cela renforce le dialogue social !

Le profil carnassier est maintenant de mise. La curée peut avoir lieu : on déchiquette l’APL, on arrache 80% de la taxe d’habitation, on arrose avec 1,7% de CSG en plus, on réduit en coulis les fonctionnaires et les militaires et le principal dessert, entre autres, sera pour les travailleurs le durcissement de la loi travail. Tout cela dans la pure application du dialogue social parce que Jupiter se suffit à être, lui tout seul, la société française toute entière et son auto-consultation lui suffit, d’autant que son Premier Ministre n’est là que par obligation de la Constitution mais qu’il ne compte en rien. D’ailleurs, s’il avait un peu de respect envers lui-même, il partirait.

Et comment vont-ils supporter que les allocations chômage, le RSA, les retraites, ce qui reste du droit à la santé, continuent à exister ?

Quant à Nadège, la Dame Macroneuse, bien sûr qu’elle vote en faveur de son idole, les yeux fermés. Elle est tellement heureuse d’avoir été élue, même si c’est sur un quiproquo, car ses électeurs ont voté pour Macron et non pour elle. Ils ont tout simplement oublié qu’elle n’est que Modem. Car le Modem, c’est quoi ? Un parti centriste, c’est-à-dire un regroupement de gens qui ne sont pas capables de prendre leurs responsabilités, qui n’osent pas se positionner à droite, qui n’osent pas se positionner à gauche, qui n’osent pas prendre une décision ferme et définitive. Alors, ils se disent au centre, comme pour faire croire qu’ils sont le centre de gravité de la politique. Mais en fait, ils ne sont que le magma liquide et visqueux composé d’un tas de matériaux non utilisables. Le Modem, c’est quoi ? C’est Bayrou qui a mis 20 ans à revenir et 1 mois à se faire éjecter en ayant sur lui le regard de la Justice. A peu près de même pour de Sarneze. Et plus près de nous, c’est l’inspirateur de la chanson de Dutronc : « Je retourne ma veste, toujours du bon côté ».

Alors, oui, la 2ème circonscription est très bien représentée ! D’ailleurs, ceux qui connaissent Dame Macroneuse, ceux de Vierzon, n’ont pas voté pour elle. Ce sont ceux qui ne la connaissent pas encore qui l’ont portée à cette place, et pas pour elle, mais pour donner une majorité à Macron.

Si Sansu était capable de se désolidariser du PCF, de quitter ce micro-parti, alors, en 2022, il aurait un boulevard devant lui, il obtiendrait une revanche écrasante sur Dame Macroneuse. Et quitter un parti qui n’est plus, ce n’est pas une trahison. C’est tout simplement rester dans la course inexorable du temps.

Cereus Maximus 25/07/2017 10:13

Bientôt, l'heure sera au rire lorsque les masques seront tombés et que les cocus se seront recensés. Le parcours de cette personne est intéressant en ceci qu'il démontre que l'opportunisme finit par payer et qu'il n'est nul besoin d'avoir quelques chose à dire pour occuper une place en politique.

Marcel 25/07/2017 09:25

Pour suivre l'activité de notre député, on peut aussi compter sur https://www.nosdeputes.fr/nadia-essayan

Jag 25/07/2017 11:16

Excellent lien !
On peut avoir un compte-rendu périodique de l'activité du député....à recommander

Bezant 25/07/2017 07:56

Merci d'avoir indiqué quels étaient les collaborateurs de la nouvelle députée. Seraient-ils possible de savoir ce que sont devenus les cinq assistants parlementaires du député battu ? Ont-ils été recyclés dans une collectivité ou une SEM dirigées par le Parti ?

Marcel 25/07/2017 19:15

Si on ne sait ce que sont devenus les anciens, voici ce qui semble être une des nouvelles (A confirmer, l'homonymie et le type d'engagement ne peut suffire), en fait pas si nouvelle que cela:
http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/bourges-et-environ/2012/11/02/brigitte-factrice-a-ete-accompagnee-hier-dans-sa-matinee-de-travail_1319829.html

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents