Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


L'un des deux chiens morts après s'être baigné dans le Cher sera autopsié

Publié par vierzonitude sur 4 Août 2017, 13:37pm

La Nouvelle République du Loir-et-Cher revient, dans son édition du 4 août, sur la mort de trois chiens qui se sont baignés dans le Cher à Vierzon et à Selles-sur-Cher. "Du côté de d'Agence régionale de la santé, ces éléments sont pris très au sérieux et des prélèvements d'eau ont été ordonnés à Vierzon, Chabris et Selles-sur-Cher, ainsi qu'une autopsie du chien qui a trouvé la mort, samedi dernier. En attendant les résultats de ces analyses, des mesures très strictes ont été prises autour de cette rivière pourtant si paisible en cette saison."

En fait, la presse revient abondamment sur la mort mystérieuse de ces trois chiens, une mort qui serait dûe à la présence, dans l'eau, de cyanobactéries qui ont "pu se développer en raison des conditions climatiques. Ces bactéries fabriquent des toxines qui peuvent se révéler comme étant très dangereuses", explique une vétérinaire qui a tenté de sauver la vie d'un des trois chiens contaminés.

Le Parisien rappelle que "mardi après-midi, un husky de 2 ans est également mort à Vierzon (Cher) après avoir joué dans la vase" et d'ajouter : "Dans l'Indre, mi-juillet, «un troisième chien dont les propriétaires habitent le Loir-et-Cher est décédé mi-juillet à Chabris dans les mêmes circonstances», déclare à France Bleu Mireille Duvoux, la maire de Chabris, qui a fait poser des panneaux «interdiction absolue de baignade» sur les bords de la rivière."

Le site 20minutes.fr explique que l'une des chiennes qui s'est baignée dans le Cher, "a eu des symptômes vraiment étranges devant nous, des crises de paralysie musculaires, à baver, à vomir, à tomber". Le site précise "par ailleurs, les préfectures conseillent dans un communiqué « ne pas se baigner » dans cette rivière, « ne pas consommer les poissons et autres espèces aquatiques présentes dans le Cher », et de « ne pas utiliser » l’eau de la rivière « pour laver ou faire boire les animaux ».

Ouest-France qui publie également un article, explique de son côté que "Le vétérinaire estime également que les cyanobactéries pourraient être présentes non seulement dans les eaux du Cher, « mais aussi dans tous ses affluents et plans d’eau » du secteur." 

LCI s'interroge : "La canicule a-t-elle rendu le Cher toxique ? Les préfectures de l’Indre et du Loir-et-Cher ont lancé jeudi un appel à la vigilance, conseillant  notamment de "ne pas se baigner" dans cette rivière après la mort de 3 chiens dans trois villes différentes. La baignade, réputée dangereuse, est interdite habituellement déjà dans le  Cher, comme dans la Loire, mais de nombreux estivants bravent néanmoins  régulièrement cette interdiction.

 

 

 

 

Commenter cet article

MarcelloH 05/08/2017 10:08

Il n'y avait pas eu une série d'empoisonnements de chats dans le quartier de l'Abricot ces derniers mois selon des articles locaux ?

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents