Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Les algues seraient à l'origine de la mort des chiens à Vierzon et Selles-sur-Cher

Publié par vierzonitude sur 10 Août 2017, 14:03pm

Suite à la mort d'un chien qui s'était baigné dans le Cher, à Bellon à Vierzon et à la mort de deux autres chiens, morts aussi après s'être baigné dans le Cher à Selles-et-Cher, dans le Loir-et-Cher,  l'analyse des eaux à Vierzon et Selles-sur-Cher, confirme la présence d'algues toxiques. Ces analyses "confirment la présence de cyanobactéries en quantité importante dans les algues mais en quantité faible dans l'eau", explique France Bleu qui a pris connaissance des résultats des analyses de l'agence régionale de la santé relayées par la Préfecture du Cher.

"A Vierzon, ces résultats nous donnent à peu près 20.000 cellules par millilitre dans les algues, à Selles-sur-Cher on a trouvé beaucoup plus (200.000 cellules par ml), il peut y avoir une variabilité liée aux prélèvements, les champignons, etc... mais il y a une seule sorte de cyanobactérie, c'est la même à Selles sur-Cher et à Vierzon et elle est présente en grande quantité", explique Frédérique Vidalie responsable de l'unité eau potable et de loisirs à la délégation départementale de l'ARS du Cher", explique France Bleu.

Et d'ajouter : "Nous ne pouvons pas l'affirmer scientifiquement mais c'est compatible, l'effet de ces algues est de produire une neurotoxine et les symptômes développés par les chiens paraissent correspondre; il y a des cas documentés liés à la même cyanobactérie en Ecosse notamment dans les années 1990 et 1991". La baignade a de nouveau été autorisée dans le Loir et Cher, où elle avait été temporairement interdite dans l'attente des résultats. En revanche, la Préfecture du Cher rappelle que la baignade reste interdite dans les eaux du Cher... depuis 1976."

De son côté, la Préfecture du Loir-et-Cher explique que "l’autopsie du chien ne permet pas de poser un diagnostic précis sur la cause de la mort, mais décrit des lésions congestives du foie et du rein notamment, en corrélation avec une intoxication par des toxines." 

Par ailleurs, "les masses algales également analysées à Selles sur Cher présentent des teneurs importantes en cyanobactéries toxinogènes, de type « Oscillatoria SP », qui n’émettent pas de toxines de type « microcystines », mais une autre toxine neurologique (anatoxine) qui pourrait être à l’origine du décès du chien."

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents