Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Mais, allons, arrêtez de critiquer, ici ce n'est pas pire qu'ailleurs....

Publié par vierzonitude sur 28 Août 2017, 06:34am

Mais, allons, arrêtez de critiquer, ici ce n'est pas pire qu'ailleurs....

Pas question de faire de Vierzon, un îlot d'insécurité, isolé du reste du monde. Ceci pour rassurer celles et ceux qui, adeptes des peaux de saucissons sur les yeux, vont trouver encore que l'on attaque injustement Vierzon... Pas question d'outrance, mais pas question non plus d'absence de réaction. Etrangement, sur certains comptes Twitter et sur certains comptes Facebook d'élus de cette ville, la victoire des bleuets la coupe du monde de hand-ball a plus d'importance qu'une personne âgée hospitalisée à la suite d'une agression. Toujours ce même silence, toujours ce même déni, toujours cette impression fâcheuse qu'une certaine réalité ne soit pas prioritaire. On va nous seriner que ce sont des cas isolés : deux couples de personnes âgées, agressées chez elle, en l'espace d'une heure à peine. On va nous dire, chut, n'en parlez pas, ça fait grimper le F.N. On va nous dire, ce n'est pas la faute d'untel, ni d'untel. Ce n'est la faute de personne. C'est tout.

Et une fois cette musique en tête, on nous priera de passer à autre chose, parce que Vierzon, ce n'est pas que des agressions et la rubrique faits divers, c'est aussi... c'est aussi... On laisse les oui-ouistes professionnels à leur optimisme béat. On les laisse repeindre d'une couleur vive, la réalité qui est celle d'une ville comme Vierzon et dont on rejette ce qui ne va pas pour mettre en avant ce qui va bien. Vierzonitude ne fait porter le chapeau à personne, mais remarque que d'un côté, ces deux nouvelles agressions ne font l'objet d'aucun commentaire officiel, ne serait-ce qu'un peu de compassion pour les victimes. Les faits divers passent, après tout, demain, on parlera d'autre chose.

Mais voilà. Demain, il y aura autre chose, pas la même chose, une chose peut-être identique. Et il faudra ne pas en parler non plus. Il faudra qu'on voit les chose, mais qu'on ne les commente pas. Car une réalité qui est ignorée est une réalité qui n'existe pas. Une réalité heureuse, un bonheur urbain, et l'on va revenir aux démolitions, aux grands projets, laissant police et justice s'occuper du reste. Pensant que la ville n'a aucune responsabilité dans sa décrépitude, dans son abandon évident, dans son état. Il n'y a que les aveugles pour ne pas voir que cette ville a changé dans le mauvais sens. Il faudrait peu pourtant pour qu'elle ne soit pas comme elle est, mais voilà, il faut une volonté politique. Et la politique n'a de volonté que lorsqu'elle sert les politiques eux-mêmes. Or là, quel besoin que la ville aille mieux tant que ceux qui la dirigent vont bien.

Bien sûr, on va dire que l'on ne voit que le mauvais côté des choses, qu'on prend des exemples extrêmes, qu'on ne voit pas le travail qui est fait. Non, mais on voit bien celui qui n'est pas fait. Admettre une réalité, ce n'est pas abdiquer. Seulement, Vierzon est en proie à ces deux camps irréconciliables, ceux qui subissent une situation, et ceux qui la provoquent. Il y a sans doute un juste milieu à avoir. Mais, à la lecture de la presse locale, à la lecture de ces nouveaux faits de violence, il est difficile de voir le bon côté des choses. Parce que cette ville ne mérite pas ce qui lui arrive. S'il n'y avait que cela qu'elle ne méritait pas...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cereus Maximus 28/08/2017 11:06

S'il se trouve des habitants qui quittent Vierzon, comme on peut le lire à longueur de commentaires, ce mouvement ne concerne presque exclusivement que deux catégorie de population : les personnes agées qui partent en EHPAD quand ce n'est pas carrément les pieds devants entre quatre planches de sapin, et des actifs qui partent pour des impératifs économiques, à la suite d'une mutation par exemple ou, pour les étudiants, afin d'ancrer une carrière dans un bassin d'emplois dynamique. Les vieux (4ème âge) ou les jeunes actifs donc. Quelques retraités assez fortunés peuvent également changer de région mais ça reste très minoritaire. Les autres n'ont strictement aucune raison de quitter Vierzon (pour aller où ?) et n'en ont d'ailleurs pour la plupart pas les moyens. Voici pour le passif démographique de la ville.
Quid des intrants démographiques si l'on peut dire ? Là encore nous trouvons deux types d'arrivants, très dissemblables quant à leurs profils. Nous trouvons tout d'abord, et c'est heureux pour l'économie locale, une population solvable attirée par les prix de l'immobilier et la position géographique centrale de la ville conjuguée aux réseaux de communication multiples, qui permettent à des actifs des régions limitrophes ou à de jeunes (plus ou moins) retraités de bénéficier d'une relative qualité de vie qui se fait de plus en plus rare ailleurs. La seconde catégorie de nouveaux vierzonnais est constituée de populations qui suivent des parcours aléatoires suivis de regroupements souvent communautaires et/ou familiaux. Il ne fait aucun doute que les subventions locales allouées à cette dernière catégorie hétérogène est de nature à constituer un appel d'air comme c'est déjà le cas à l'échelle nationale. Avec les conséquences qui peuvent en découler.
Un jour, si l'occasion m'en est offerte, je vous entretiendrais, à propos de tout ce qui précède, d'une forme d'ubérisation de l'immobilier qui me semble aussi en cours de développement à Vierzon et qui contribue un peu plus à l'extension des économies souterraines/parallèles si nuisibles à la cohésion sociale. Il serait à cet égard utile et constructif que Vierzonitude s'intéresse au sujet et recueille les avis et témoignages des acteurs concernés.

Nowis 28/08/2017 09:52

Vierzon c'est Abidjan sur Cher ou Kinshasa sur Yevres.Apres Vierzon la rouge,Vierzon l'ebene.Avec son quartier Tunnel chateau Rouge.

Limo 27/08/2017 22:10

L'insécurité est tres forte a Vierzon. Probablement, plus forte qu'ailleurs. Mais il ne faut pas non plus croire qu'ailleurs c'est le paradis, et que vierzon, c'est l'enfer. Regardez les faits divers a Bourges aussi, a Orleans, a Gien... Etc. C'est pas rose. C'est un phénomène societal. Particulièrement exacerbé a Vierzon mais ce n'est pas un cas isolé.

SIMON 27/08/2017 16:07

C’est vrai , il faut arrêter de critiquer VIERZON :on le sait tous, la ville est peuplée de grincheux anti -communistes primaires qui s’épanchent à flots continus dans vierzonitude ; la seule solution trouvée par la mairie est de se taire et faire le vide ;. « en même temps « comme on dit chez les macrons, les derniers résultats électoraux ne prédisent rien d’enthousiasmant pour la suite , une fois de plus la ville se retrouve dans l’impasse politique et les habitants qui n’en peuvent plus désertent depuis des années .
Notre députée qui reprochait à son prédécesseur de n’être jamais présent fuit sa circonscription où elle est invisible , ne défend pas les positions de son président et n’expose aucun des projets à venir – contrairement à ses 2 autres collègues de la majorité - :se serait elle fait élire sur un programme qu’elle désavoue totalement ? Sa priorité actuelle , c’est le Liban où elle plaide pour le confort de ses compatriotes qui doivent faire la queue au dehors, sans chaise, pour obtenir leur visa pour la France .Comparativement , les problèmes des vierzonnais et des français sont insignifiants pour elle et ne l’intéressent pas plus qu’ avant .

Jag 27/08/2017 00:04

Le politburo de la section vierzonnaise a décidé que tout allait bien à Vierzon.
Pourquoi vous posez-vous des questions inutiles et dérangeantes pour les Gentils Organisateurs de notre paradis communiste !!
Sauf que les gens que font agresser et que bientôt, il n'y aura plus d'hôpital pour les soigner.
Aller, on va en parler, quelques jours au mieux, jusqu'à la prochaine agression ou on remettra quelques mots sur le sujet.

Le concombre masqué 26/08/2017 21:01

Vierzon:poubelle de Paris? Et si il y avait des peines disuasives pour les bourreaux?!

Jag 27/08/2017 00:26

Ni plus ni moins de raison que ce ne soient pas des vierzonnais...les abrutis ne sont pas que dans la région parisienne. Vierzon a aussi ses déchets..

Cassandre 27/08/2017 00:22

L'égalité produit, en effet, deux tendances : l'une mène directement les hommes à l'indépendance et peut les pousser tout à coup jusqu'à l'anarchie ; l'autre les conduit par un chemin plus long, plus secret, mais plus sûr, vers la servitude.

Alexis de Tocqueville

Cassandre 27/08/2017 00:02

''Vierzon:poubelle de Paris'' oui c'est presque ça, mais en pire. Cette ville est ''tenu'' , hélas ici je ne peut pas en dire beaucoup plus , mais les policiers et journalistes spécialisé savent de quoi il en retourne.

Renseignez vous brave gens et vous aurez la désagréable révélation sur votre ville ou continuez à vous mêtre la tête dans le sable et vous ne saurez jammais qui vous botte le cul. Ce que je vous avance est un tabou ''ose savoir'' disait kant ose savoir

Marc 26/08/2017 19:20

Seriner serai p'tet plus juste que suriner "quoique"

Archives

Articles récents