Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


SNCF : bientôt des vérificateurs en gare de Vierzon

Publié par vierzonitude sur 8 Août 2017, 07:29am

Il y aura bientôt des vérificateurs sur les quais de la Vierzon, annonce la Nouvelle République de l'Indre-et-Loire. "Peut-être ces gilets rouge vous ont-ils déjà demandé vos billets de TER, un soir en gare de Tours, alors que vous rentriez chez vous ? Ces « vérificateurs » sont des agents SNCF habituellement affectés à d'autres services, mais « volontaires » pour ces opérations qui durent généralement trois heures sur les quais. On a vu ainsi, lors des dernières opérations, le directeur régional des ressources humaines, le directeur financier, un mécanicien ou une agent du service communication aller à la rencontre des clients pour « vérifier » leurs billets, et les informer au passage de nouvelles applis sur téléphone, ou d'offres commerciales.
« Pour lancer ces opérations " Embarqua'TER ", en mars 2016, TER Centre a pris l'initiative de faire appel à des volontaires, précise Philip Branford, en charge de la sûreté des trains à la direction TER Centre. Nous en menons une vingtaine par an avec une soixantaine de volontaires à Tours, accompagnés bien sûr d'agents assermentés. D'autres sont organisées à Orléans, et bientôt à Vierzon et Bourges."

La Nouvelle-République ajoute : "Ces agents vérifient les billets à la montée dans les trains « afin de s'assurer de l'équité entre les voyageurs ». Cela permet surtout de faciliter le travail du contrôleur à l'intérieur où l'ambiance serait « plus apaisée ». « Deux tiers des incivilités dans les trains sont dues à des voyageurs qui n'ont pas de titre de transport, rappelle Philip Branford. Le contrôleur a alors plus de temps pour renseigner les passagers sur les cartes mensuelles, les tarifs ou les attestations patronales à renouveler au bout d'un an pour les abonnements de travail. 
L'accueil des gilets rouge dissuade-t-il les fraudeurs ? « On en voit certains faire demi-tour vers les guichets. Certains nous expliquent qu'ils sont en retard et n'ont pas le temps d'acheter un titre. On les accompagne au guichet automatique où ils comprennent que l'achat ne prend qu'une ou deux minutes. On leur rappelle aussi que l'achat d'un billet, à l'intérieur, auprès du contrôleur, s'accompagne toujours d'un surcoût. » 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents