Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Faits de violences crapuleuses, une des spécificités de la délinquance à Vierzon

Publié par vierzonitude sur 21 Septembre 2017, 11:20am

Vierzon a tellement peu de problèmes avec la délinquance que la réunion, en mairie, mercredi, en présence notamment du Procureur de la République autour du maire et de la Préfète n'a jamais existé ! N'est-ce pas ? Non, comme l'a dit la Préfète du Cher, "Vierzon n'est pas Chicago, mais une ville qui mérite qu'on se serre les coudes". Voyons donc, "une ville qui mérite qu'on se serre les coudes", qu'est-ce que ça peut vouloir dire ?

Non, il n'y a tellement pas de problèmes de délinquance à Vierzon, pas plus qu'ailleurs, moins qu'ailleurs, car on sait qu'ailleurs c'est pire, que le ratio (par rapport à la population) de faits de violences crapuleuses est de 43 alors qu'à Bourges, il est de 52. "Une des spécificités de la délinquannce à Vierzon", explique au passage la presse locale.

Vierzon a tellement peu de spécificités en matière de délinquance, qu'une réunion qui n'a jamais existé, pour ne pas déstabiliser les bienheureux et les oui-ouistes en chef,  a mobilisé justice et sécurité à Vierzon. A part ça, tout baigne ! Le maire n'aura pas de renforts supplémentaires, a souligné le directeur départemental adjoint de la sécurité publique. Dommage, c'est toujours bon pour des élus d'expliquer à ses électeurs que la ville veille tellement sur eux qu'elle a fait en sorte d'augmenter les effectifs. Mais non.

Ah, certes, rassurons encore les bienheureux : "Vierzon ne subit pas une délinquance plus importante qu'ailleurs", lit-on encore dans la presse locale. Ouf ! "Mais présente des particularités reconnues et prises en compte par toutes les autorités". Aïe, pas bon ça. C'est de la faute à l'Etat de toute façon qui refuse de mettre des policiers supplémentaires. Depuis 2017, 400 adultes ont été mis en cause, ainsi que 74 mineurs pour 1.342 faits de délinquance, 43 faits de violences crapuleuses, 830 atteintes aux biens.

Vierzon a tellement peu de problème avec tout ça, qu'il a fallu attendre septembre 2017 pour ne pas organiser de réunion, car la réunion n'a pas eu lieu, en mairie, puisqu'il ne se passe rien. Les agressions de personnes âgées rue Joffre, l'agression violente d'un homme sous tutelle place Gabriel-Péri entre autres, ne méritaient pas ce même traitement. Pas de problèmes de délinquance à Vierzon, donc pas de hausse d'effectifs de policiers à Vierzon. Logique. A force que les élus nient la réalité vierzonnaise, les autorités nient jusqu'aux besoins de la ville. Autre logique. Il a fallu les faits récents pour que les élus prennent l'ampleur du problème. La réponse est d'autant plus cinglante des autorités.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cereus Maximus 21/09/2017 14:56

Post-scriptum au message précédent et remarque sur le contrôle de sécurité de ce blog. Vous n'êtes certes pas responsable des solutions techniques adoptées en matière de prévention contre les cyber-intrusions via des "internet bots" par la plateforme qui vous héberge, mais vous ne pouvez pas davantage vous exonérer d'un jugement qui porterait sur ces méthodes. C'est ainsi, et je ne suis probablement pas le seul à dénoncer ce fait, que pour vous adresser des commentaires il nous faut passer par des fenêtres-sas sélectives mal dimensionnées et pas évidentes du tout. En d'autres termes, mon écran de 22" et mes lunettes de compétition sont parfois insuffisantes. Alors, une discrimination à l'endroit des malvoyants et des séniors ?

Cereus Maximus 21/09/2017 14:44

J'ai, avec toute l'amabilité qui me caractérise, formulé une réponse et une solution à ce problème lors d'un commentaire précédent. Solution juste, équitable et raisonnable comme il sied à tout citoyen soucieux des questions de justice et de sécurité.

Vous n'avez pas jugé utile de diffuser ces préconisations, ou tout au moins ce commentaire. Il ne vous appartient plus désormais qu'à exprimer la panacée selon vous. Ou à vous taire définitivement sur ce sujet.

Archives

Articles récents