Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Hôpital de Vierzon : suppression massive de postes ou fermeture de services ?

Publié par vierzonitude sur 20 Septembre 2017, 18:30pm

Hôpital de Vierzon  : suppression massive de postes ou fermeture de services ?

A en croire l'intersyndicale CGT/FO, l'heure est plus que grave à l'hôpital de Vierzon. Une situation sans surprise, qui va au-delà du besoin d'un million d'euros que l'hôpital a pu récupérer de l'agence régionale de santé et du déficit qui continue de se creuser. Selon l'intersyndicale, "la direction propose deux scénarii : des suppressions massives de personnels (au moins 40 postes) ou des fermetures de plusieurs services." Sont-ce alors la chirurgie et la maternité qui seront visées, deux services gourmands en personnel ? Ou seulement la maternité ? L'hôpital de Vierzon semble être arrivée, aujourd'hui, à un point de non-retour où les choix vont s'avérer beaucoup plus douloureux que la quête d'un million d'euros par-ci et d'un million d'euros par-là.

Cet été, selon la Nouvelle-République, "L'Agence Régionale de Santé vient d'informer par courrier le Centre Hospitalier d'Amboise, d'une réduction de 250 000 € sur le budget 2017 du centre de périnatalité (1,5 millions d'euros). Cette décision va toucher le fonctionnement de ce centre qui assure le suivi des femmes enceintes et le retour de celles qui ont accouché, avec leur bébé, sur tout l'Est du département et une partie du Loir-et-Cher."

L'ARS n'a plus les moyens d'éponger les déficits, ni celui de l'hôpital de Vierzon, ni celui de Tours et d'Orléans. Si ce qu'avance l'intersyndicale se vérifie, (40 suppressions de postes ou fermeture de services), cette mauvaise nouvelle ne viendra que confirmer un scénario ancien contenu dans un rapport datant de 2000. Un rapport qui sous couvert de sauver l'hôpital de Vierzon, préconisait la fusion des hôpitaux de Bourges et de Vierzon.

L'hôpital de Vierzon est en déficit chronique depuis plus de vingt ans. L'actuel directeur, un gestionnaire pur sucre, doit gérer la pénurie de budget et devra gérer une crise que l'hôpital et la ville de Vierzon n'a sans doute jamais connu en appliquant des décisions sans doute historiques. Le rapport de l'inspection générale des affaires sociales tirait déjà la sonnette d'alarme en 2001. En serait-on arrivé à cette prophétie administrative ? La rééducation fonctionnelle, la gériatrie, les soins palliatifs et le laboratoire à Vierzon et tout le reste à Bourges ? Impossible pour les élus comme pour les syndicats, les médecins et la direction d'ignorer ce rapport qui fait remonter la mauvaise santé financière du centre hospitalier à l'échec de la fusion entre la clinique privée du Bas-de-Grange et l'hôpital il y a exactement 21 ans...

Les syndicats organisent une assemblée générale des personnels pour donner une information le vendredi 22 septembre 2017 à 14 heures devant l’entrée de l’hôpital. Quel front syndical, quel front politique, quel front en général pour l'hôpital ? Les décisions semblent déjà prises. Il ne s'agit maintenant que d'une question de temps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anonyme 21/09/2017 07:33

C'était sur surtout que

Archives

Articles récents