Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog dont tout le monde parle mais que personne ne lit


Quelles actions pour redynamiser le commerce à Vierzon ? (1)

Publié par vierzonitude sur 10 Septembre 2017, 13:45pm

Connaissez-vous l’Établissement Public national d'Aménagement et de Restructuration des Espaces Commerciaux et Artisanaux (EPARECA) ? Cet établissement doit intervenir à Vierzon en même temps que  l’action du programme Centre-Ville de Demain porté par la Caisse des Dépôts pour lequel Vierzon est un des 10 territoires démonstrateurs. Que dit l'EPARECA à propos de Vierzon, lors de son conseil d'administration en septembre 2015 ? 

"Depuis deux ans, la Ville n’est plus en mesure de poursuivre le projet. C’est la raison pour laquelle elle a candidaté au NPNRU, craignant la dévitalisation totale du centre-ville et plus largement du bassin d’emplois." Le projet en question, c'est celui mené avec la Sem-Territoria qui était alors " titulaire d’une concession d’aménagement sur le centre-ville jusqu’en 2020". 

L'EPARECA explique aussi que "L’objectif est de restaurer l’attractivité du centre-ville et de redonner un cadre de vie qualitatif aux habitants qui sont nombreux à être en grande précarité." Rien de nouveau sous le ciel gris.

Du coup, le projet commercial se résume ainsi : 

"Bien que la ville dispose d’un potentiel intéressant (patrimonial, culturel, vert) et bien que des parts de marché aient été gagnées suite au développement d’une zone d’activités de 22 000 m² au nord, le centre-ville n’en bénéficie pas et certains linéaires commerciaux sont en déshérence." Il faudrait que l'organisme réactualise son projet car l'Orée de Sologne aussi, la zone d'activités en question, est aussi en déshérence avec plus de 30% de vacance commerciale.

"En particulier, la rue du Maréchal Joffre, axe piétonnisé dans les années 80 et en forte pente, qui fait le lien entre le centre historique (église, beffroi, ancienne place du marché au blé) et le cœur marchand, est en perte de vitesse." On appréciera le doux euphémisme "en perte de vitesse". Disons que la rue est carrément sinistrée. 

"De même, malgré une nette diminution de la vacance commerciale sur la rue de la République, artère routière principale du centre-ville, une dizaine de locaux, propriété de quelques bailleurs privés, restent vides et nuisent à l’image de cette rue." C'était en 2015, rappelons-le. Rappelons aussi que la Sem-Territoti a fait le choix de combler la vacance commerciale de l'avenue de la République avec des commerces de la rue Joffre.

"A ce titre, le départ de GIFI sur le 2ème tronçon de la rue de la République et la présence d’une friche industrielle à proximité de la gare (environ 11 000 m² dont 2 500 occupés prochainement par un bowling) constituent des enjeux importants de reconquête du centre-ville." Depuis, le bâtiment de l'ancien Gifi est tombé avec le reste. Quant à la friche industrielle de la Société-Française...

L'EPARECA doit donc intervenir comme suit : "Il ressort de cette étude que le mouvement de désertification commerciale est encore réversible, en renforçant l'offre en équipement de la personne, en décoration et en restauration afin de renforcer Vierzon dans son rôle de centralité. Le recentrage du circuit marchand et l'amélioration des conditions d'accès (sens de circulation, stationnement, trottoirs adaptés) devront faire partie intégrante du projet de redynamisation."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jm 10/09/2017 19:09

Avec le père Sansu, on peut toujours attendre !!! La rue joffre finira en poussière

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents