Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Avenue de la République, propreté, fleurissement... des sujets essentiels mais lointains !

Publié par vierzonitude sur 30 Octobre 2017, 19:25pm

Avenue de la République, propreté, fleurissement... des sujets essentiels mais lointains !

C'est pratique pour parler commerce d'écouter un commerçant, surtout lorsque celui-ci est aussi vice-président de l'Office du commerce et de l'artisanat de Vierzon et siège à la Chambre de commerce de Bourges. Dans une interview accordée à la presse locale, Nicolas Lesage, est figurez-vous, sur la même ligne que... Vierzonitude. On espère que cela ne va pas lui nuire...

En effet, Nicolas Lesage explique, à propos des travaux de l'îlot Brunet-Rollinat, qu'il faut "s'inscrire dans la démarche d'origine, qui était de refaire l'avenue de la République." Vierzonitude le dit depuis le début, créer une place en bas de l'avenue de la République sans s'occuper de cette avenue, c'est faire le travail à moitié. Mais les élus n'ont qu'une vague idée du commerce mais une idée très claire de leur réelection.

Autre évidence qui n'est pas si évidente que ça dans cette ville, le nettoyage et des rues et leur fleurissement. Cela n'a l'air de rien, mais ce genre de choses est absent des débats. Le commerce, ce n'est pas un client-un commerçant, c'est un environnement, une foule de détails que Vierzon ne sait pas orchestrer ou ne veut pas tout simplement. Bon, Nicolas Lesage pense que le canal de Berry à vélo va sauver le centre-ville de son marasme et qu'il faut travailler avec l'office de tourisme. On ne voit pas trop comment vu que la traversée de la ville se fera en vélo mais... sans canal ! 

Bon, en revanche, sur la façade de son magasin, Nicolas Lesage pourrait faire un effort car maintenant que l'ex-Gifi n'existe plus on ne voit plus que cela. En gros, il explique que les travaux lui coûteraient les yeux de la tête pour... rien car étant donné que le marché de l'immobilier raye le goudron à Vierzon, la valorisation de l'immeuble serait nulle. Pour le proprio peut-être mais pour l'environnement, en revanche, ça ferait du bien. Il doit bien exister des aides tout de même. Parce que si un commerçant demande à la ville de valoriser le centre et que ce même commerçant ne se donne pas la peine d'y participer, c'est curieux comme discours non ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents