Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Hôpital de Vierzon : la directrice de l'Agence régionale de santé est venue mais on ne saura rien !

Publié par vierzonitude sur 27 Octobre 2017, 20:40pm

Hôpital de Vierzon : la directrice de l'Agence régionale de santé est venue mais on ne saura rien !

Ah, l'esprit constructif des élus vierzonnais... Et la concurrence politique, à celui qui tire le premier. Comme annoncé par la députée du Cher, la directrice de l'Agence régionale de santé était à Vierzon, aujourd'hui vendredi 27 octobre. Au sortir de la réunion, rien. Pas une information, pas une virgule du contenu, rien. Les élus se sont empressés, en revanche, de diffuser sur la page facebook de la ville de Vierzon, un petit mot sur la venue de la directrice, tout en oubliant, sciemment, de mentionner que la députée Nadia Essayan était présente également à cette réunion, vu qu'elle l'avait sollicitée. Pas de doute, la censure a encore de beaux restes dans cette ville. "Mme Bouygard, directrice de l'Agence Régionale de Santé (ARS) était aujourd'hui en visite au Centre Hospitalier de Vierzon où elle a rencontré des médecins, des agents hospitaliers et des élus", peut-on lire sur la page facebook de la ville de Vierzon.


"Cette visite fait suite à sa rencontre de mardi dernier avec une délégation de représentants des personnels et de médecins avec Nicolas Sansu, maire de Vierzon, président du Conseil de surveillance de l'établissement". La député de Vierzon a une autre version, mais c'est comme pour la subvention obtenue en août, c'est à celui qui convaincra le plus de monde qu'il en est à l'origine...  "Au cours de cette rencontre 18 647 signatures de la pétition pour le maintien de tous les services et la modernisation de l'hôpital, lui avaient été remises", c'est à dire mardi, pas aujourd'hui."


"La mobilisation continue pour le maintien de la maternité, des services de chirurgie et de pédiatrie, la nécessaire modernisation du bloc opératoire et la prise en charge par l’État du déficit de fonctionnement dû à un mode de financement des hôpitaux (la tarification à l'acte (T2A)) qui pénalise tous les hôpitaux de proximité. Le maire, président du conseil de surveillance de l'hôpital, invite l'ensemble de la population à une réunion d'information et d'échange sur l'avenir de l'hôpital de Vierzon qui aura lieu le 13 novembre à 18H30 salle Madeleine Sologne." Ah oui, on ne sait pas ce que la directrice a dit, on ne connaît pas la teneur de la réunion, il n'y aucune réaction des élus, du personnel, des syndicats mais le plus important c'est de savoir qu'il y a une réunion publique le 13 novembre. On ne sait rien de la réunion, mais la ville de Vierzon a martelé ce qu'elle a fait de beau et ce qu'elle compte faire. Le principale, c'est de communiquer. Pour informer, bah, ça ne sert à rien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Limo 29/10/2017 09:39

L'ennemi n'est pas la municipalité dans le cas present.
L'ennemi, c'est la logique purement comptable et financière.

L'ars a rencontré d'autres personnes... Qui n'ont pas parlé non plus... Peut être une demande express d'un participant qui par respect du travail collectif est respecté par tout les membres....

Ne vous trompez pas de combat : il est facile de vouloir attaquer la municipalité mais sur ce sujet, ce n'est pas elle l'ennemi. L'ennemie, c'est la logique purement financière, et pour lutter contre elle, il faut tous se battre dans le meme sens, avec les memes objectifs...

Aujourd'hui, il semble qu'il y ait encore des doutes sur les objectifs de chacun. Encore une fois, regardez bien les messages et discours de notre député et de certains autres : a aucun moment, elle ne defend le maintien du bloc et la maternité.

Je finis donc par m'interroger sur ses objectifs. Je me trompe peut être mais Peut être meme que la lettre de mission que sa majorité lui a fixé est de trouver des solutions pour que la fermeture de ces deux services passent pas trop mal dans la population ? Ou peut etre qu'elle adhère finalement aux logiques financières conduisant a la fermeture de ces etablissements intermédiaire s ? Qu'elle s'exprime clairement sur quels sont ses objectifs pour lever tout ces doutes !!! Oui ou non se battra t elle pour maintenir le bloc et la maternité ? La reponse est simple : oui ou non ? Si oui, comment ?

Evidence 28/10/2017 13:42

Oui, cher Vierzonitude, la censure a de beaux restes dans cette ville. La censure, reste la marque de fabrique des régimes totalitaires. 'Stal,un jour , stal toujours." Nul doute, les apparatchiks communistes locaux n'ont pas changé. Si le mur de Berlin est bien tombé, dans leur tête rien . Terriblement inquiétant.

LoL 28/10/2017 13:05

Je suppose qu'elle a rassuré le personnel ,que ceux-ci ne courront plus désormais, dans tous les services.
Pour cela , nous reviendrons comme à l'époque, tous les patients dans la même chambre et un peu dans les couloirs , et l'affaire est dans le sac!!, enfin ,sauf pour les rescapés, bien sûr!!.

Archives

Articles récents