Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Démarchage : un lecteur de Vierzonitude vous met au courant...

Publié par vierzonitude sur 1 Novembre 2017, 09:16am

Un lecteur assidu de Vierzonitude nous a fait parvenir son retour d'expérience à propos d'un démarchage pour la pose de panneaux photovoltaïques de fabrication déclarée "franco-allemande" afin que d'acheteur d'électricité à  EDF, il devienne vendeur de l'électricité produite et non consommée ... "presqu'un rêve, tout du moins un mirage", nous explique-t-il.

"A plusieurs reprises, nous avions été contactés téléphoniquement, nous informant que l'exposition de notre pavillon était considérée comme idéale pour optimiser la production d'électricité grâce à des panneaux photovoltaïques et devenir ainsi vendeur et non plus acheteur de courant. Presque un auto entrepreneur d'électricité !

Intrigué par l'insistance de l'une des interlocutrices, au demeurant fort adroite dans l'expression et l'argumentation, ne parlant jamais de l'entreprise en question mais évoquant EDF, inscrivant la démarche entreprise dans le cadre du Grenelle de l'environnement, j'acceptais un rendez-vous en me disant qu'il me serait toujours temps et possible de détecter toute tentative d'arnaque. Il faut bien être retraité pour avoir le temps de s'amuser ainsi à condition que cela puisse servir à d'autres, d'où ce message.

Dès la prise de rendez-vous, je n'ai pas été déçu : il fallait absolument que mon épouse soit présente à l'entretien.

Un premier rendez-vous a donc été pris avec un démarcheur pour le 18 octobre. J'étais rappelé pour s'assurer que mon épouse assisterait effectivement à la rencontre. Devant l'incertitude qu'il en soit ainsi, ce rendez-vous  a été annulé. Deux autres contacts téléphoniques ont eu lieu, avec, à chaque fois, le besoin de se garantir de la présence de ma femme. Il m'a d'ailleurs été dit une fois que l'important était qu'elle arrive, au moins en cours de rendez-vous.

Celui-ci  a été fixé au 31 octobre dans l'après-midi, avec deux rappels téléphoniques pour que la présence  de mon épouse soit bien confirmée. Je dois dire que je sentais là un sérieux doute me gagner et je me préparais ainsi à être plus qu'attentif, soupçonneux est le mot juste.

Dès son arrivée, le démarcheur qui nous disait sortir d'une commission RGE à Paris et qu'il s'était déplacé pour notre seul dossier (quel chance !!! ), a commencé par nous affirmer qu'il n'avait rien à nous vendre, qu'il était là uniquement pour "monter" un dossier de candidature pour que nous devenions éligibles à des aides accordées par une soi-disante commission RGE qui "ne valide qu'un dossier sur dix".
En cas de non validation par cette commission, la démarche devait s'interrompre de fait. C'est ce que cette personne nous a affirmé en réponse à l'une des nos questions.

Il a essayé de nous noyer dans un flot de paroles et d'arguments pseudo-techniques, mettant toujours en avant que nous allions nous "libérer" de nos mensualités EDF pour n'avoir à rembourser une installation évaluée à un peu plus de 29 000 euros (22 000 euros les différentes aides déduites, dont un crédit d'impôt) qu'avec des mensualités inférieures d'environ une centaine d'euros par rapport à celles que nous payons actuellement.

Les explications étaient appuyées de grossiers calculs et une plaquette certes attrayante mais ne reprenant que de façon illustrée les principaux arguments du commercial. Une plaquette pour les nuls et surtout incrédules que j'ai quand même pris le temps de feuilleter, surtout un intercalaire en papier carboné sur lequel je pus voir 2 cases, l'une pour devis, l'autre pour commande. En tous points ce document ressemblait à un bon de commande  traditionnel sans en porter le nom.

En fin de démonstration, l'opération devait être couverte  en 8,5 ans pour une durée de vie de l'installation d'une vingtaine d'années, avec possibilité de souscrire une assurance au cas où ...

J'ai alors laissé le démarcheur remplir le document évoqué ci-dessus et suis parti faire des photocopies : cartes d'identité recto-verso, dernière facture EDF, déclaration de revenus 2016.

A mon retour, nous n'avions plus qu'à signer le document.

Lui faisant remarquer qu'il ne s'agissait nullement d'une candidature à faire "remonter" pour validation à la pseudo commission RGE mais d'un document qui pouvait à tout moment se transformer en bon de commande puisqu'aucune case n'était cochée, de surcroît avec nos cartes d'identité en appui, le commercial a peiné à faire bonne figure et a fini par nous dire "qu'ils n'allaient pas travailler pour rien", "que la décision de la commission RGE nous engageait". Et comme ladite commission se résume sans aucun doute à la seule entreprise ...

J'ai donc conclu que nous ne pouvions pas signer le document présenté et lui proposait de la garder pour analyse avant décision finale, ce qu'il a bien sûr refusé.

Autant dire que notre réaction l'a surpris car la démarche semble parfaitement rodée et je crains que cette société continue bien évidemment à agir de la sorte sur le vierzonnais et ailleurs, d'où ce long message. Je ne sais pas ce qu'il faut faire exactement en termes de prévention, mais ce dont je suis certain c'est que des personnes peuvent parfaitement se laisser abuser avec les arguments avancés."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Andrée 02/11/2017 07:32

Oui, à diffuser. Il y a de plus en plus d''arnaque de ce genre.
Dans un autre registre, il y a en ce moment des appels vous informant qu'" une anomalie s'est glissée dans votre dossier santé".
Attention il ne s'agit ni de la Sécurité Sociale, ni de votre mutuelle, mais une annonce publicitaire qui renvoie à un n° surtaxé.

Mr Sang-sur 01/11/2017 13:39

À partager au maximum s'il vous plaît ! Démarchage abusif , harcèlement téléphonique.... Mes beau parents ont été arnaqué !

Archives

Articles récents