Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Quand le foncier n'incite pas à foncer

Publié par vierzonitude sur 29 Novembre 2017, 17:27pm

Quand le foncier n'incite pas à foncer

C'est l'histoire d'un entrepreneur, investisseur qui lorgne un commerce vide, dans un quartier de Vierzon. L'idée est de créer une activité commerciale dans ces lieux qui en accueillaient une jadis avant qu'une liquidation judiciaire ne brise l'élan. Notre créateur de commerce, qui a autant de vertu qu'un créateur d'entreprise (et oui, à Vierzon, on fait la différence...) est très intéressé pour acheter le bâtiment jusqu'à ce qu'il prenne connaissance du montant des impôts fonciers. La douche froide. Plus de trois mille euros, le double d'un local plus grand à Bourges. Il n'y aurait donc pas que des problèmes de loyer mais aussi des impôts fonciers, historiquement très élevés à Vierzon. Et même si les impôts locaux vont passer à la trappe, les fonciers c'est certain empêchent de foncer...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'Indépendant 28/12/2017 10:50

La fusion n'est pas la cause. La cause est ce qui s'est passé avant la fusion, quand 2 communes nouvelles se sont créés en depit du bon sens, meme s'il y a forcement des raisons objectives qui ont pousses les gens a l'epoque a les provoquer.

Les communistes n'en font pas plus : bien sur que si. Je ne dis pas qu'ils font mieux mais ils veulent faire plus. Sur la vie associative, le sport, la culture, ils en font bien plus dans la plupart des villes qu'ils gerent. Vous n'avez qu''a comparer avec la politique de votre ami wauquiez...

Sur la périurbanisation, content que vous trouviez cela burlesque, mais si vous relisez bien mon message , ce qui nécessiterait que vous vous interessiez a ce que les autres disent reellement et pas juste pour prendre plaisir a etaler un pseudo savoir fait d'assertions péremptoire qui ne trompe que les aveugles, et bien si vous lisez, vous verrez bien que je cite bien Vierzon comme beaucoup d'autre ville, surtout des villes moyennes.

Sur votre point 4, votre mauvaise foi ou votre grosse tete vous egare... L'éducation nationale impose dans ses programmes la natation mais jusqu'a preuve du contraire, ce n'est pas elle qui construie et gere les piscines...

Je vais m'abstenir sur le reste car l'experience montre qu'il est souvent vain d'essayer d'avoir des discussions objectives avec des pédants ne sachant se remettre en question et preferant la rethorique a la dialectique...

Cereus Maximus 03/12/2017 11:29

Objection, M l'indépendant (ah bon, on dirait pas).
1) Les communistes ne font pas plus pour les habitants des communes sous leur coupe que n'importe quelle municipalité de n'importe quelle couleur politique. Le problème tient surtout à une vieille tradition "républicaine" qui ronge la démocratie et bafoue la justice sociale : j'ai nommé le clientélisme et les municipalité de gauche ne sont certes pas les dernières sur ce créneau.
2) Vous citez comme une raison du poids des impôts locaux vierzonnais la fusion de 1937. C'est un gag ? Ne s'agissait-il pas au contraire d'une mutualisation des moyens comme celle que vous appelez de vos vœux à la fin de votre message ? Vous devriez vous exercer à structurer un peu mieux vos raisonnements, non ?
3) Vous persévérez dans le burlesque avec votre description de la charge liée à l'urbanisme. Ainsi Vierzon serait une exception en France, car seule à être confrontée à une périurbanisation qui pourtant relève du contrôle de la municipalité car elle tient la main sur les permis de construire, sauf erreur. Peut-être faudrait-il chercher du coté de la mégalomanie de certains édiles ce qui a conduit à des égarements comme le bowling et St Eloi. Vierzon n'est pas Singapore ou Las Vegas il ne faudrait pas l'oublier quand on prétend œuvrer pour le bien de tous.
4) La politique sociale, c'est le point d'orgue. Donc selon vous les municipalités qui n'ont pas votre (je dis bien VOTRE) couleur politique laissent les citoyens moisir dans un désert social et culturel. Plié de rire. Notons en vrac que le communisme, ou le bolchévisme comme il vous plaira, a le mépris de l'individu, et de son autonomie, inscrit dans son ADN. Il lui faut impérativement, pour survivre politiquement, une population toujours d'accord avec les décisions que l'on prend en son nom et pour son compte. Si de surcroit elle est bien endoctrinée et quelque peu abrutie sur les bords alors tout baigne. Et en terme de sports, depuis quand la pratique sportive de base, y compris la natation, n'est-elle plus prise en charge par l'Education Nationale ? Vous vous octroyez le mérite de ce qui est réalisé par d'autres maintenant ?
5) Les charges de centralité maintenant. Ainsi les intercommunalités/CDC ne traitent pas ces sujets au travers de taxes dédiées appliquées à Toutes le communes au sein d'un territoire. Et les résidents des communes plus ou moins limitrophes, ont-ils les mêmes conditions tarifaires et d'accès aux infrastructures sportives et cultures de la vile que les Vierzonnais ? Et le réseau de bus, pas la moindre subvention du conseil général là-dedans ? Si on avait suffisamment de temps à tuer, il serait intéressant de réaliser un audit citoyen sur toutes ces finances dont l'immense majorité des habitants ignore malheureusement tout ou presque.
Deux remarques pour conclure, vous devriez commencer dès à présent à comprendre qui déballe ici des raisonnements simplistes, et pour ce qui touche à la mauvaise foie, comme vous dites, c'est sans doute ce qui se passe quand on commence à se faire de la bile pour un avenir que l'on imaginait rouge et radieux. Au plaisir de ne pas vous relire.

LoL 01/12/2017 17:13

A Vierzon, plus votre habitat devient une ruine chaque années, plus cela devient cher, allez comprendre!!.
J'ose même plus changer l'ampoule grillée de mon lampadaire de jardin , sous peine d'augmenter encore plus mes impôts!!.

Comme dit le proverbe,"la misère des uns , fait le bonheur des autres".

Seuls les riches propriétaires de grosses villas huppées, s'en sortent très bien dans ce pays, vu que des réductions sur ces impôts, peuvent leurs être accordées facilement (rénovation, etc..) et bien sûr, le tout , sans contraintes budgétaires et de pénibilités , étant donnée, que c'est de bonnes entreprises de rénovations qui font leurs boulots !!

Elle n'est pas belle la vie pour certains,non !!.

Athos 30/11/2017 23:17

Dernier avis d'imposition 2017 en main, le taux d'imposition voté par les élus de Vierzon est précisément de 22,77%.

Pour Bourges, ce taux est de 26,20% comme cela a été souligné précédemment.

Affirmer que les impôts fonciers vierzonnais sont le double de Bourges, comme vous le dites dans l'exemple que vous citez, n'est pas possible. C'est une affabulation.

Ou alors ce sont les valeurs locatives établies par les service fiscaux qui servent de base au calcul qui seraient le double, ce qui parait tout aussi improbable.

vierzonitude 01/12/2017 11:46

C'est marrant vos théories, mais il a toujours été de notoriété publique que les impôts locaux et fonciers à Vierzon étaient plus chers chers comparativement à d'autres villes du Cher. Sinon, pourquoi tant de Vierzonnais iraient à Méreau par exemple. Vos théories sont sans doute justes mais le chèque à la fin de l'année, voyez-nous, il vous rappelle que la corrélation entre le montant des impôts et les services rendus (on y met dedans l'environnement, l'état des routes etc) est dissymétrique...

MarcelloH 01/12/2017 10:56

Pardon, j'ai oublié de traiter votre dernier paragraphe. La valeur locative cadastrale, fondamentale bien sûr, est un loyer moyen théorique au m² fixée par la commune en fonction de ses différentes estimations comparativement à des locaux de référence. La commune classe ainsi les locaux d'habitation en fonction de leur nature de construction dans l'une des 8 catégories retenues par l'article 324H du CGI.
Deux précisions complémentaires. L'actualisation des VL aurait été effective jusqu'en 1978 (...) et ferait depuis cette époque l'objet d'une actualisation annuelle modique et forfaitaire. En outre, concernant le marché locatif soumis à la loi de 1948, la valeur locative correspond au loyer annuel réel constaté au 01/01/1970 actualisé chaque année ce qui correspondrait de fait pour ce parc à une minoration des VL...
Maintenant, chacun peut imaginer la variabilité des impositions locales effectives, et comparer Bourges et Vierzon en terme de % d'imposition communal n'a strictement aucun sens.

MarcelloH 01/12/2017 10:30

Vous vous obstinez à ne voir dans les questions économiques que les fragments d'un problème qui lui est global. Le seul poste équivalent théorique de la TF entre Bourges et Vierzon est représenté par le taux de la taxe départementale (Chateauroux hors sujet par conséquent). Point. Tous les autres postes traduisent la politique globale des instances politiques de proximité, avec une petite douceur supplémentaire illustrée par les frais de gestion de la fiscalité directe locale. Et si vous regardez attentivement votre avis vous ne pourrez pas ne pas remarquer qu'il existe un poste intitulé "taxes spéciales".
Pour résumer, votre raisonnement transposé à l'économie automobile consisterait à ne prendre en compte que le coût du carburant dans la charge financière des véhicules pour les ménages.
Une petite remarque supplémentaire à propos du poids des taxes locales sur le marché immobilier : on ne peut faire abstraction du rapport entre les taxes locales et la valeur à la vente des biens immobilier sur le marché national. A méditer longuement si vous avez une idée de ce rapport pour des villes huppées de l'hexagone.

visiteur 30/11/2017 11:03

Je confirme totalement ce que dit Ahtos j’avais fait un petit topo sur ce sujet il y a quelques temps sur les taux d’imposition des taxes foncières sur le non bâti en 2014 de Châteauroux (27.61%) Bourges (24.04%) et Vierzon (22.77%).

En 2016 Bourges était à 26.20%, et Vierzon encore à 22.77% selon le Berry Républicain.

http://www.leberry.fr/bourges/economie/2016/09/29/taxe-fonciere-une-evolution-minime-dans-le-cher_12092440.html

vierzonitude 30/11/2017 20:24

Oui mais ils sont plus chers. on s'en fout que les taux soient moindres à Bourges, la politique locale vierzonnaise est d'avoir mis la barre très haute. Alors oui, les impôts sont chers à Vierzon.

visiteur 30/11/2017 19:23

Les taux concernent bien le bâti et pas le "non" bâti comme je l'ai écrit. A part cette erreur de frappe de ma part tout est exact.
Ils sont donc inférieurs à ceux de Bourges.

MarcelloH 30/11/2017 15:45

Pourquoi non-bâti ? Sauf erreur, pour le bâti, qui concerne l'essentiel des contribuables, la TF prend en compte les taxes communales, intercommunales (et/ou syndicat de communes) et départementales. Plus la fameuse taxe Gemapi qui apparaitra l'an prochain (aïe...) et bien sûr celle des ordures ménagères.
Conclusion, pour comparer les choses, il convient certes de comparer les taux poste par poste mais aussi l'imposition globale compte tenu de la valeur locative.
Pour ceux qui s'intéresse au sujet, plusieurs pistes de réflexion sont ouvertes comme par exemple, outre la valeur locative qui n'a plus aucun sens pour les biens de plus de 30/40 ans : jusqu'où peut aller la pression fiscale théorique sur un bien immobilier modeste, quel est le rapport entre une valeur locative et la taxe d'ordures ménagères qui relève à l'évidence de la taxe d'habitation ? Etc, etc...

Athos 29/11/2017 20:22

Les taux d'imposition votés par les élus de Vierzon sont inférieurs à ceux de Bourges.
S'il y a un problème, il faut interroger les services fiscaux qui établissent les valeurs locatives.

MarcelloH 30/11/2017 16:08

Savez-vous ce qu'est un sophisme M Athos ? Prendre en exemple une situation pire que celle que l'on veut minorer en constitue un. Ce n'est pas le nombre de crimes qui qualifie le criminel puisque la commission d'un seul suffit. Capito ? Maintenant reprenez toutes les impositions globales appliquées en France pour la taxe foncière et vous aurez une idée plus juste des problèmes qui se posent pour justifier les variations locales de ce type d'impôt.

vierzonitude 29/11/2017 20:36

Les taux sont historiquement hauts ne vous en déplaise dans votre adoration du pouvoir municipal.

J 29/11/2017 17:35

Vierzon est aussi cher que Paris car on surtaxe les méchants propriétaires qui sont forcement riches dans notre paradis communiste !
Voilà pourquoi les communes environnantes se remplissent au détriment de la ville....on dit merci qui ?

L'Indépendant 02/12/2017 23:49

Vierzonitude est orienté politiquement... C'est votre droit...mais ca vous conduit a de la mauvaise foie.

Sur la responsabilité de la majorité municipale actuelle, je n'ai pas l'historique des hausses mais lui imputer a elle seule la responsabilité du niveau d'impot est malhonnête. Les impots sont historiquement haut à Vierzon, et les différentes majorités y ont tous contribués, y compris les 3 mandats de la majorité precedente conduite par M.Rousseau, mentor de Mme. Essayan. Il est probable qu'une nouvelle majorité ne parvienne pas a diminuer ces impots compte tenu des raisons expliquant cette hausse.

Pourquoi sont ils haut ? Plusieurs raisons à cela :
1/ historiquement, Vierzon est issue de 4 noyaux urbains qui ont tous voulu leur autonomie et developper des services publics. La réunification des 4 n'a pas supprimé ca, ce qui a entraîné des coûts de fonctionnement plus eleves et donc des impots plus fort. De plus, ces choix d'urbanisation ont conduit a des extensions urbaines couteuses en route, trottoir, reseau électrique, téléphone, eau , assainissement, tournée d'ordure ménagère...etc. on retrouvera ces memes problèmes avec la périurbanisation. D'ailleurs, dans ces communes, les impots augmentent vite.
2/ historiquement; la ville a un passé communiste, avec des politiques sociales tres developpées sur l'enfance, la jeunesse, les sports, la culture, la vie associative... Ca a un cout.
3/Vierzon , comme Bourges, Châteauroux ou Mehun et St Florent à plus petites echelle supporte des charges de centralité qui ne sont payé que par les communes centres mais profitent aux communes voisines : vous etes content que nos enfants apprennent a nager ? Dites merci a la piscine payer par le contribuable vierzonnais pour toutes les ecoles des communes voisines. Idem pour l'ecole de musique, le centre de loisir, la médiathèque, le reseau de bus...etc
4/ l'Etat diminue ses dotations tout en transferant de nouvelles missions aux communes, par exemple l'instruction des permis de construire ou les carte d'identité, la police municipale, le stationnement...etc

On peut critiquer les elus et les équipes actuelles, c'est le droit de tout citoyen et journaliste mais pour ces derniers, il y a une exigence de hauteur de vu qui devrait éviter les raisonnements simplistes...
Dans tout les cas, moins d'impot passera par plus de mutualisation intercommunale. C'est incontournable

MarcelloH 30/11/2017 15:25

Merci de bien vouloir être clairs, svp. De quoi parlez-vous au juste ? De maisons, d'appartements, et dans quel état ? Mes parents qui ont un petit appartement (immeuble rénové) dans les quartiers centraux et prisés de Paris et payent une taxe foncière dérisoire...mesuré à l'aulne de mon expérience vierzonnaise.
Il faudrait plus de rigueur et de pédagogie sur ce blog car les commentaires partent dans tous les sens sans que quiconque puisse se faire une idée précise des choses.
Donc, pour ma part, j'ai tendance à considérer l'objet de ce post tout à fait judicieux.

Ph 30/11/2017 13:21

*Presque* aussi cher que Paris : 90m² à Vierzon = 65m² dans le 17e arrondissement, je parle d'expérience...

Archives

Articles récents