Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Commerce : Vierzon, l'un des cinq centres-villes de France les plus touchés (1)

Publié par vierzonitude sur 9 Décembre 2017, 11:00am

Commerce :  Vierzon, l'un des cinq centres-villes de France les plus touchés (1)

Le constat du quotidien Le Monde est implacable. Plus question de se cacher derrière son petit doigt. La réalité commerciale de Vierzon n'est pas triste, elle est alarmante. Le quotidien publie en effet, sur son site, en exclusivité, les données de la Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé Procos. Vierzon est l'un des cinq centres-villes les plus touchés par le phénomène de désertification commerciale avec Calais, Châtellerault, Guéret et Béziers. Ce n'est pas une surprise, mais les derniers chiffres ne font que confirmer ce phénomène. Le constat est dur et il devrait obliger les élus, les associations, les pouvoirs publics à réagir. Or, le commerce est le parent pauvre des préoccupations vierzonnaises.

La communauté de communes dont c'est la compétence, désormais, a délégué cette tâche à la société d'économie mixte en lui octroyant une subvention de 172.000 euros sur trois ans quand la communauté de communes investit plus de 700.000 euros pour la construction de locaux industriels. L'un n'empêche pas l'autre, l'un ne va pas sans l'autre, mais on voit bien que l'investissement pour le commerce et ce qui va avec ne correspond pas à l'ampleur du phénomène.

La démolition de l'îlot Brunet-Rollinat n'est pas une opération commerciale mais une opération urbanistique qui met de côté l'avenue de la République, la seule artère commerciale de la ville et la rue Joffre que la ville a abandonnée. Ce vendredi soir, la ville de Vierzon organise sa grand'messe d'auto-promotion et d'auto-satisfaction, à travers ses assises de la citoyenneté qui ne sont qu'un porte-voix annuel pour la municipalité, un grand miroir dans lequel elle se regarde et se trouve fantastique. Le commerce n'y est jamais abordé.

La façon de combattre le phénomène de désertification non plus. Ce problème est une façon globale de vivre une ville et de la gérer. Mais quand on voit qu'à Vierzon, les trottoirs des zones industrielles sont flambants neufs et ceux du centre-ville datent de la révolution industrielle, on comprend très vite à quel niveau de préoccupation se situe la ville, en tant que telle ! Quand à Vierzon, le commerce de proximité crève et que les élus votent pour l'agrandissement d'un hypermarché, on est en droit de se poser des questions.

Le taux de vacance du centre-ville, chiffré par Procos, est de 25% ! Un quart des commerces sont fermés. Un commerce sur quatre a le rideau baissé. Si à Vierzon, il y avait pour le commerce, cette même énergie que pour l'hôpital, le commissariat ou faire durer des mandats pour financer un parti politique, on aurait sans aucun doute une autre image de la volonté politique de la majorité. Qui, c'est certain, balaiera ce problème d'un revers de la main, une fois de plus, comme elle l'a fait pour l'insécurité avant de se faire rattraper par la réalité. Ou elle dira qu'on veut lui nuire pour justifier cette incompréhensible indifférence face à ce problème qui devient aujourd'hui un problème politique. On attend une mobilisation pour le commerce comme la ville en a organisé une pour l'hôpital. Sauf que là, il n'y aucune estime à gagner. Donc aucun intérêt politique à en retirer. Nous en sommes là.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JIM 08/12/2017 19:21

fermez la mairie, ça fera un commerce presque inutile qui lui nous coûte trop cher

Archives

Articles récents