Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Enquête sur le commerce vierzonnais (2) : et dites bien que l'insécurité n'est qu'un sentiment surtout !

Publié par vierzonitude sur 4 Décembre 2017, 08:35am

Et surtout dites bien que ce n'est qu'un sentiment d'insécurité ! On vous le disait, le marketing municipal est à l'oeuvre. Le preuve : on n'ose pas dire "l'insécurité", trop anxiogène pour notre petite ville, alors, on biaise : "sentiment d'insécurité", ce qui renvoie le problème dans le domaine du fantasme, de l'exagération. Le sentiment d'insécurité, ce n'est pas de l'insécurité puisque ce n'est qu'un sentiment... Renvoyons nos édiles à cette liste évidemment non exhaustive des différents faits divers traités dans la presse locale et quelques posts de Vierzonitude. Les agressions récentes ne sont-elles qu'un sentiment ? La délinquance spécifique des mineurs à Vierzon, un sentiment ? La création d'un groupe pour traiter de cette délinquance, un sentiment ? C'est une blague ? Comme la désertification du centre-ville, un sentiment ? Quelle est la vraie nature de cette volonté à niter avec autant d'acharnement une réalité visible par tous ? 

Là où la sémantique municipale est forte, c'est qu'avec 25% des personnes interrogées, soit un quart, qui souhaitent une amélioration de la situation, on nous présente cela comme une préoccupation qui arrive au plus bas dans la liste des priorités des clients. C'est-à-dire qu'un client sur quatre a pour priorité, une envie de sécurité. Pour une enquête sur le commerce ! Ce n'est pas une enquête sur "le sentiment d'insécurité" à Vierzon, non, entre l'envie de voir les commerces ouverts entre midi et deux, l'envie de marques nationales, l'envie de plus de commerces, on a l'envie de sécurité... Ah non, non.

Au cas où les Vierzonnais n'ont pas compris qu'il ne se passe rien, que l'insécurité est l'affabulation du Figaro et de Vierzonitude, on ajoute ceci, lu dans la presse locale : "Si l'insécurité prédomine dans les résultats de l'enquête du côté des commerçants, l'animatrice de l'Ocav précise qu'ils évoquent majoritairement un ressenti. « Il voudrait avoir une présence policière visible dans les rues, afin de pallier à ce sentiment d'insécurité », analyse-t-elle."

Après tout, plus de policiers et tout est réglé. Ca tombe bien, c'est l'affaire du gouvernement, il n'a qu'à faire son boulot. Avant la publication de l'enquête, Nicolas Lesage, vice-président de l'Office  du commerce disait ceci : "

Cette étude fait bien sûr réagir Nicolas Lesage, commerçant rue Armand Brunet, vice-président de l'Office des commerçants de Vierzon et représentant de la Chambre du commerce du Cher. "Quand les problèmes de sécurité empêchent le commerce et vont jusqu'à faire ferme fermer des commerces, là, je ne suis plus d'accord."

Le commerçant qui en d'autres temps avait déjà attiré l'attention sur ce phénomène, explique qu'il serait "aujourd'hui dommageable de ne pas trouver de solution." Il invite d'ailleurs à l'organisation d'une grande table ronde, avec les représentants de la ville, des commerces, mais aussi et surtout, de la justice et des forces de l'ordre.

Ces problèmes de sécurité, ajoute Nicolas Lesage, se traduisent par "un déficit de fréquentation, notamment le samedi", avec le fameux syndrome du dimanche même le samedi. Nous reviendrons bien évidemment et plus longuement sur cette enquête.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

J 01/12/2017 17:02

Combien a-t-on payé pour arriver à de telles conclusions ?
Quel que soit le prix, c'est cher pour enfoncer des portes ouvertes ...

visiteur 01/12/2017 11:50

L’insécurité que nous ressentons est liée à un comportement d’impunité de bandes qui va s’amplifiant à cause d’une absence de présence policière, même s’il y a des progrès ces derniers temps du côté de la police municipale. Nous payons au prix fort le laxisme de la municipalité, de la police nationale, et de la justice.

Archives

Articles récents