Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Hôpital : la situation s'enlise dramatiquement

Publié par vierzonitude sur 16 Décembre 2017, 10:46am

L'hôpital de Vierzon peut-il continuer à vivre sous perfusion de l'agence régionale de santé ? On apprend, dans la presse locale que, d’ici la fin de
l’année, l’ARS devrait apporter une aide de 1,150 million. Depuis 2013, plus de 10 millions d’euros ont été injectés par l’ARS et l’État dans
l’hôpital de Vierzon. Et ce n'est pas la réunion de vendredi, au conseil de surveillance, qui a pu lever des doutes. Chacun campe sur ses positions : le maire, président du conseil de surveillance, épaulé par les syndicats, ne veut ni suppression d'emplois, ni suppression de services. Pendant ce temps-là, le directeur, comptable du budget, à qui le maire reproche d'être justement trop comptable, continue d'avancer dans sa recherche d'économies. Ce que fait la mairie de Vierzon, d'ailleurs, en ne remplaçant plus les départs en retraite, si ce n'est pas être comptable de l'argent des contribuables, qu'st-ce que c'est ?

L'interview de la ministre de la santé, cette semaine, dans Libération, préfigure la situation vierzonnaise. Nous sommes au bout d'une logique et l'agence régionale de santé veut, à tout prix, mettre à niveau l'hôpital de Vierzon. On peut toujours refuser la réalité, demander que rien ne bouge (avec l'argent des autres), n'empêche que l'hôpital de Vierzon ne peut pas rester dans cette situation.

Il faut s'attendre à ce que la maternité ferme, que le bloc soit ambulatoire à 100%, que l'hôpital de Bourges, à trente kilomètres de Vierzon, prenne le relais. Il semble clair qu'une ville comme Vierzon, mais comme d'autres villes malheureusement, ne peut plus entretenir un hôpital de proximité en ne comptant que sur la démographie de son bassin de vie. Sur le papier, c'est peut-être possible, sur le terrain, ça l'est moins.

Donc, nous allons assister, jusqu'à ce que la décision tombe, car forcément, une décision tombera, à ce que les uns combattent les autres, sans résultat. Car en guise de concertation, souhaitée par l'agence régionale de santé, nous n'avons, pour l'instant, que des postures politiques et syndicales. Chacun reste dans son rôle. Et vogue la galère. Depuis 2004, l'hôpital s'est transformé. Vierzonitude explique que 32 millions d'euros ont été investis uniquement par l'emprunt, sans aide de l'agence régionale de santé ni de l'Etat. Etonnant que depuis 2004, personne ne se soit battu contre cette incongruité, ni exigé plus d'aides. C'est ce qu'on appelle le retour de bâton.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'artiste 16/12/2017 18:42

Si notre député etait pleinement cohérente et réellement engagé dans ce combat, elle voterait contre le budget de l'etat et de la secu tant que les credits pour le maintien de l'ensemble des services indispensable de l'hôpital de Vierzon ne sont pas ouvert...

SIMON 18/12/2017 08:06

il est certain que la députée est déstabilisée par ce dossier explosif ; elle a toujours ignoré la teneur du travail d’élu ; maintenant que le MODEM se situe dans la majorité elle est bien obligée de tout cautionner par ses votes , c’est la rançon de sa gloire .

SIMON 17/12/2017 14:26

bravo l'artiste : c'est bien dit ,malheureusement notre députée démontre jour après jour qu'elle ne sait pas faire ce pour quoi elle a été élue .

Limo 16/12/2017 17:07

Vierzonitude cautionne donc la fermeture de la maternité de l'hôpital de Vierzon ?
Il n'y a pas de fatalités, que des choix.
Regardez ce que coute l'hôpital d'Orléans et ce que lui donne l'ars.
Regardez le nombre d'accouchement a l'hôpital de Vierzon et celui de St Amand
Regardez le temps de parcours entre Vierzon et l'hipital fe bourges, au moins 45 minutes.

On peut faire des choix comptables ou des choix d'amenagement du territoire et en fonction de la santé des habitants.

La fermeture de la maternité serait un scandale.

Limo 16/12/2017 17:35

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/le-nouvel-hopital-d-orleans-en-deficit-et-sous-surveillance-1478712441

Constatez jusqu'au bout alors et prenez pleinement conscience de ce qui est en jeu.

Des millions ont ete investis pour des raisons ideologiques et pour faire plaisirs a des groupes du btp comme a des pontes du milieu medical a Orléans.

On s'apercoit que ces grand hopitaux sont bien plus coûteux que nos hopiitaux de proximité, sauf que faudrait reconnaitre ses erreurs pour ca donc on prefere faire porter le chapeau aux hopitaux de proximité pour les depouiller.

Il s'agit d'une lutte territorial autant que de société et économique.

vierzonitude 16/12/2017 17:14

Vierzonitude ne cautionne mais constate

Rien 16/12/2017 11:22

Où l'on parle toujours d'argent d'argent et d'argent...
Mais qu'en est il de la santé des Vierzonnais?

Archives

Articles récents