Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La CGT diffuse un tract incendiaire sur le mal-être des agents municipaux de Vierzon

Publié par vierzonitude sur 7 Décembre 2017, 10:42am

Après la motion, le tract syndical ! La CGT ne fait pas de cadeau, même à trois semaines de Noël, à la municipalité vierzonnaise. Pour le syndicat, "le mal-être des agents est une triste réalité". Pour donner le change quand même, le tiers de la première page de ce tract incendiaire s'en prend au gouvernement Macron et à ses "attaques contre les collectivités territoriales." La CGT ne peut casser du sucre uniquement sur le dos d'une municipalité communiste, ce serait trop pour la philosophie du syndicat. 

La CGT insiste : "le malaise d'une collègue est révélateur des conditions de travail dégradées dans notre collectivité; révélateur du mal-être au travail causé par un management directif qui a atteint la limite de saturation même dans l'encadrement; le déni de nos élus et de certains cadres de direction des risques psychosociaux auxquels sont exposés quotidiennement les agents de notre collectivité; le doute sur la sincérité de l'engagement des agents dans la réalisation de la politique communale; le manque d'estime; la baisse constante des effectifs imposés par les gouvernants etc". 

La CGT dit tout, opération déballage public garanti ! Ainsi, le 26 septembre, un cadre victime d'un malaise dénonce aux secours, explique la CGT, "que son stress était lié à ses conditions de travail." Au conseil municipal du 17 octobre, pas un mot des élus, si ce n'est une timide allusion de l'opposition municipale, trop obscure pour entamer un débat que surtout les élus de la majorité ne voulaient pas avoir et que les élus de l'opposition n'ont pas osé imposer. Sur ce plan-là, la CGT se montre en meilleure opposante que l'opposition elle-même, un comble !

Un CHSCT (Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) extraordinaire est alors convoqué le 16 novembre dernier, la situation est plus que sérieuse. En parallèle de ce CHSCT, on apprend ainsi que 90 personnes étaient réunies dans la cour de la mairie pour apporter leur soutien à leur collègue. Étonnant, 90 personnes dans la cour de la mairie et pas un mot sur la page facebook de la ville de Vierzon (blague!) La CGT, très active comme a pu l'être la CFDT sur ce même sujet il y a quelques années (mais vous avez remarqué, jamais en même temps !), se targue d'avoir fait "prendre conscience à nos élus du mal-être des agents de la collectivité. Car plusieurs signes d'apaisement nous parviennent." D'ici à ce que les élus se disent harcelés par la CGT... 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fopaledire 06/12/2017 23:44

Pour information, en contradiction avec ce qui est dit plus haut, le rassemblement des 90 personnes devant la mairie, a été fait en présence des deux syndicats et avec l'appel des deux syndicats. Le motif unique était : une heure d'information syndicale sur les risques psycho-sociaux et la différence entre stress et harcèlement. Vierzonitude ne détient pas toujours la vérité, ça se saurait...

vierzonitude 08/12/2017 16:59

Si vous avez le tract de la CGT, lisez-le ! Quant au tract de la CFDT, nous n'avons rien eu pour affirmer que la CFDT en faisant partie... Remarquez, si la CFDT ne dit rien, normal que la CGT s'octroie tous les lauriers.

Fopaledire 08/12/2017 16:47

Non Vierzonitude, là où je parle de contradiction, c'est que ce n'est pas seule la CGT qui a fait se rassemblement, mais les 2 syndicats ensemble... et l'autre contradiction c'est que le rassemblement n'était pas pour soutenir une collègue déprimée mais pour une heure d'information syndicale sur les risques psychosociaux et la différence entre stress et harcèlement. Voilà les 2 contradictions.

vierzonitude 07/12/2017 07:29

En contradiction ? 90 personnes dehors c'est 90 personnes dehors mais si vous voulez minimiser à votre guise ...

Cereus Maximus 06/12/2017 09:43

Exposées comme ça les choses sont incompréhensibles. De quel(s) service(s) s'agit-il exactement ? Quels sont les effectifs du personnel communal, service par service, et quelle est la rémunération moyenne par collège (cadre/non cadre) ? Voilà le minimum requis pour l'information des citoyens/contribuables qui, faut-il encore le rappeler, sont les employeurs de fait des personnels communaux. Ce sera une exigence à formuler clairement et sans ambages avant les prochaines municipales.

visiteur 06/12/2017 09:42

Est-ce un problème de management d’un cadre de direction ou une mauvaise volonté des agents ou l’idéologie toujours aussi étriquée des élus mais les décors de Noël le soir en centre ville ne sont toujours pas allumés :-/

Archives

Articles récents