Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le commissariat de Vierzon retenu pour une étude de faisabilité préalable aux travaux

Publié par vierzonitude sur 24 Janvier 2018, 17:35pm

Commissariat neuf ? Pas commissariat neuf ? Les tribulations du commissariat vierzonnais ont peut-être trouvé un épilogue. La députée Nadia Essayan explique,d ans un communiqué, que Le commissariat de Vierzon est dans la liste des commissariats retenus pour l’étude de faisabilité préalable aux travaux, ce qui signifie qu’il fera sûrement partie de la prochaine programmation de travaux";

Bon, ce n'est pour demain non plus, mais ça avance. Prévu dans l'ancienne Poste, abandonné, prévu dans une construction neuve trop coûteuse, enlisé, le commissariat de Vierzon fera-t-il comme l'hôpital ? une polémique stérile pour savoir qui est à l'origine de la bonne nouvelle. Nous publions la version de la députée.

"Le Ministère de l’Intérieur vient de dévoiler sa liste de projets (2018-2020) pour lesquels une étude est lancée. Le commissariat de Vierzon est dans la liste des commissariats retenus pour l’étude de faisabilité préalable aux travaux, ce qui signifie qu’il fera sûrement partie de la prochaine programmation de travaux", explique la députée Nadia Essayan, dans un communiqué publié sur sa page facebook. "Même si j’aurais souhaité que ce soit encore plus rapide, notamment du fait de l’état critique dudit commissariat, je salue son inscription dans une programmation proche qui n’est certainement pas le fruit du hasard."

La députée explique par ailleurs que cette inscription "fait suite en tout premier lieu à la demande émanant des représentants de police eux-mêmes qui déplorent des conditions dégradées dans lesquelles les policiers travaillent à Vierzon. Leur demande semblait bloquée à la suite d’un premier projet de déménagement dans l’ancienne Poste qui a été abandonné, puis d’un devis de construction d’un nouveau commissariat (devis qui s’élevait à plus de cinq millions d’euros) et qui n’avait pas été retenu car trop coûteux."

La députée ajoute que le dossier s’était quelque peu enlisé. Il a fallu le relancer. "J’ai effectué pour cela des déplacements sur le terrain, rencontré les syndicats de police, écrit un courrier signé des cinq parlementaires au Ministre de l’Intérieur, puis ai obtenu la visite in situ de l’expert Police du ministère de l’Intérieur, M. Tireloque (photo ci-dessous).

Cette visite qui était réclamée en marge du déplacement de la Ministre Jacqueline Gourault (MoDem) dans notre département en décembre dernier. C’est d’ailleurs à la Ministre que nous devons in fine cette décision, car il faut savoir que ce dossier n’était pas considéré comme prioritaire et qu’elle l’a beaucoup défendu à ma demande, et je l’en remercie vivement."

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SIMON 25/01/2018 13:31

Il s’agit uniquement d’une étude de faisabilité qui remplacera la précédente dont les conclusions furent négatives ; avec des critères identiques , on aboutira aux mêmes conclusions ; il est évident que les locaux sont trop exigus et inadaptés , mais la question prioritaire reste néanmoins celle de la sécurité et des effectifs disponibles : a l’évidence ce point est resté lettre morte et la décision annoncée cache pour l’instant l'indifférence du ministère .

Archives

Articles récents