Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Une lettre ouverte de la CGT et une réponse de la députée pour rien

Publié par vierzonitude sur 16 Janvier 2018, 21:10pm

Une lettre ouverte de la CGT et une réponse de la députée pour rien

La CGT sait ce qui est prioritaire... pour elle ! La lettre ouverte adressée à la députée Nadia Essayan est une leçon de modestie. On croyait que le syndicat hospitalier de Vierzon œuvrait pour le bien du personnel et de l'hôpital de Vierzon, mais non. La lettre ouverte n'est qu'une litanie de querelles de cour de récré, vous savez "c'est pas moi, c'est lui", sauf que dans de cas-là, on entend plutôt "c'est pas elle, c'est nous".

C'est grâce à nous si l'agence régionale de santé a craché au bassinet. C'est grâce au maire si ceci... C'est grâce à la pétition si cela... C'est étrange, mais quand lorsqu'en juin, le président du conseil de surveillance de l'hôpital s'est attribué les lauriers d'un versement exceptionnel de l'agence régionale de santé, la CGT n'est pas intervenue pour dire "ah mais non, c'est grâce à la député et à nous !"

Voilà comment, à Vierzon, on tente de maintenir l'hôpital : en creusant des fossés entre tous ceux qui pourraient intervenir. Surtout, ne pas se mélanger à la députée Modem/LREM, oh là là. Surtout, rester entre soi, tenir les autres qui ne pensent comme nous à distance pour mieux leur reprocher de ne pas... s'approcher ! La CGT est incapable de se réjouir que l'hôpital ait touché de l'argent si l'on ne dit pas que c'est grâce à elle. Où est l'intérêt commun ? Et après, la CGT nous explique qu'elle ne fait pas de politique... Mieux vaut en rire.

Du coup, la députée répond, non pas sur le fond, les difficultés de l'hôpital, mais sur la forme. Donc, aucune utilité, ni dans la lettre ouverte, ni dans la réponse, puisqu'il s'agit, comme d'habitude, non pas de faire avancer la chose, mais de rappeler que la CGT veut toujours être toute puissante. La lettre ouverte aurait eu plus d'impact si la CGT avait posé les problèmes de l'hôpital en demandant à la députée d'y répondre et de sa façon d'y répondre.

La meilleure intervention reste ce commentaire, posté sur la page facebook de Vierzonitude : "L'heure n'est pas à la politique ou aux syndicats, l'heure est que le personnel soignant souffre psychologiquement et physiquement de ce qui est demandé au Directeur de l'hôpital de mettre un place. Il n'y a plus de moyens matériel et humains. Le personnel de tous les services de l'hôpital sans oublier Robert Leroux et L'Ehpad souffre. A la base nous faisons ce métier avec des valeurs qui s'en vont au fil du temps et qui écoute la détresse du personnel qui exprime son mal être et la prise en charge du patient. Et comme nous pouvons le constater ce n'est pas propre a Vierzon mais c'est tout les hôpitaux de France qui se retrouvent en difficulté mais quand il n'y aura plus de personnel pour sauver , soigner des vies il sera trop tard.!!!!"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents