Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


A Vierzon, il faut (encore) raccourcir le parcours commercial

Publié par vierzonitude sur 17 Février 2018, 19:33pm

A Vierzon, il faut (encore) raccourcir le parcours commercial

Nous connaissons donc le scénario municipal pour le commerce vierzonnais : "il faut rétrécir le parcours commercial". En clair, concentrer les commerces qui restent dans un espace restreint. En périphérie, ça s'appelle une galerie commerciale, en centre-ville, ça s'appelle une rue. Cela évite d'avoir à se gratter la tête pour trouver d'autres solutions plus ambitieuses comme étoffer le commerce au lieu de le rétrécir. Mais chacun ses ambitions dans la vie.

Le maire de Vierzon l'a dit : "Ni le tissus commercial, ni les comportements ne permettent de maintenir autant de commerces en centre-ville." Cet aveu a le mérite d'être clair, on peut aussi être contre. "Autant de commerces en centre-ville", ça signifie qu'il y en a encore trop. Il faut faire mieux que 25% de vacance commerciale. 50% ce serait top. Au-delà de la gourmandise. On espère que rue Joffre, les quelques uns qui restent auront la décence de fermer sans faire trop de bruit, histoire de ne pas déranger ceux dont la tâche est de rétrécir. Si quelques autres commerçants, ailleurs, pouvaient aussi faire le choix de quitter leurs locaux, ce serait bien aussi, ça éviterait qu'on insiste pour qu'ils partent.

Dans "rétrécir le parcours commercial", il y a le mot "rétrécir". La ville peut-elle être plus rétrécie qu'elle ne l'est actuellement ? Réponse : oui. Elle n'est pas encore allée au bout de tous ses efforts. Un habitant de l'Indre qui n'était pas passé rue des Ponts depuis longtemps, a eu cette description qu'on vous rapporte : "en fait, à Bourgneuf, il y a la ligne de démarcation, et puis après la rue des Ponts, le désert." C'est ça.

Donc il va falloir encore "rétrécir". Ce qui signifie que le lavage à 90 degrés suivi d'un essorage qui ne va pas amuser les agneaux devrait permettre de perdre encore quelques commerces en route, c'est autant ça de pris sur le futur parcours commercial. Il devra donc se résumer à l'avenue de la République et à la place Gabriel Péri qui accueillera peut-être un restaurant déjà installé ailleurs dans Vierzon. Peut-être un peu la place du Mail et la place Foch. Et en dehors de ça, rompez. Quand le parcours commercial se résumera à faire dix pas dans un sens et vingt dans l'autre pour faire du lèche-vitrine, on sera obligé d'avouer que l'Orée de Sologne, c'est le paradis. Sinon, il restera internet. Après tout, ça résout le parcours commercial, ça résout le tissu commercial et le maintien des commerces. Bon, il y en a peu plus de rétrécissement, là, je vous le laisse ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Ce maire à la mémoire bien courte dans ces paroles!!.
Ce n'est pas lui qui a dit , il y 'a peu de cela,sur une vidéo youtube ( france3) retransmise sur ce blog , par Vierzonitude, et à revoir et entendre surtout ,"que les places de l'ilot Brunet Rollinat serviront pour le marché du samedi ET pour les commerces alentours"!!.

Et bien voilà ,encore de la bonne parole déguisée, pour que l'état finance des projets détournés de la fonction principale d'aménagement des centres villes , aux profits de projets inutiles et dont celui-ci ne peut financer autrement par des moyens assez douteux, beurk..écoeurant..!!!!.

Allons attendons malheureusement et vous verrez, que le sujet fera surface dans ce sens très bientôt!!.
Répondre

Archives

Articles récents