Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Accidentologie 2017 : 25 tués sur les routes du Cher

Publié par vierzonitude sur 9 Février 2018, 21:53pm

La mortalité routière a augmenté en zone gendarmerie : hausse de 10 accidents mortels (plus 13 tués) entre 2016 et 2017. En zone police, on note une diminution de deux accidents mortels sur la même période. 

En 2017, comme en 2016 aucun accident mortel n’a eu lieu sur le réseau autoroutier. La proportion d’accidents mortels sur le réseau départemental est resté identique. 

En 2017, 72% (18/25) des personnes tuées étaient originaires du Cher (79% en 2016). 84% (21/25) étaient des résidents du Cher ou des départements limitrophes (100% en 2016).

22 accidents mortels – 25 personnes tuées

68 % des accidents ont eu lieu en zone gendarmerie (58 % en 2016).
59 % des accidents ont eu lieu de jour (50 % en 2016).
82 % des accidents ont eu lieu "hors agglomération" (57 % en 2016).

En 2017, les collisions frontales représentent 45 % des accidents et les accidents n'impliquant qu'un seul véhicule 36 %. En 2016, ces données étaient respectivement de 21 % et de 43 %.



Dans 27 % des accidents (6/22), il y a une présence d’alcool chez un conducteur au moins (36 % en 2016). Dans 14 % des accidents (3/22), il y a une présence de stupéfiants chez un conducteur au moins (14 % en 2016).

LES PERSONNES TUÉES

1 utilisateur de 2 roues motorisées a été tué en 2017 et 3 en 2016, représentant respectivement 4 % et 21 %. 1 cycliste (4 %) été tué en 2017, aucun en 2016. 3 piétons ont été tués en 2017 et 2 en 2016, représentant respectivement 12 % et 14 %.

En 2017, 16 tués (64 %) étaient des conducteurs (79 % en 2016) et 6 tués (26 %) étaient passagers (7 % en 2016). Six femmes ont été mortellement accidentées en 2017 (24 %) et 4 en 2016 (29 %). En 2017, 72 % des tués sont résidents du Cher (84 % en 2016).  
En 2017, 36 % des tués sont des séniors (60 ans et +)

Dans 55% des accidents mortels, l'auteur présumé est décédé (71% en 2016). 75% des auteurs présumés sont des hommes (86% en 2016).

Dans 10% des accidents mortels, l'auteur présumé était en défaut de permis (7% en 2016). A noter en 2017, qu'un auteur présumé était de nationalité étrangère et 1 autre en situation de conduite accompagnée. En 2017, 70% des conducteurs avaient un "permis non probatoire valide" (71% en 2016). Dans 60% des accidents mortels, l'auteur présumé avec un "permis non probatoire valide" avait ses 12 points sur son permis (57% en 2016).

En 2017, on constate une diminution de la présence d'alcool dans les accidents mortels : 30 % contre 36 % en 2016. La présence des stupéfiants dans les accidents mortels représente 15 % en 2017 contre 14 % en 2016. On constate une baisse dans les accidents mortels du facteur vitesse (10 % en 2017 contre 36 % en 2016). Dans 20 % des accidents mortels de 2017 l'inattention est retenue (14 % en 2016). Les causes indéterminées et autres facteurs sont présents dans 40 % des accidents mortels de 2017 (14 % en 2016). 

Accidentologie 2017

Cartographie des accidents mortels 2013-2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents