Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Emmanuel Verdon : Carpentier, nous allons y aller pour jouer a fond et crânement notre chance.

Publié par vierzonitude sur 21 Mars 2018, 09:53am

Emmanuel Verdon : Carpentier, nous allons y aller pour jouer a fond et crânement notre chance.

Emmanuel Verdon, le patron des Prédateurs, a répondu aux questions de Vierzonitude. Son équipe de N1 va jouer la demi-finale de la Coupe de France les 24 et peut-être le 25 mars, s'ils accèdent à la finale, à la Halle Carpentier à Paris. 

 

Deuxième place du championnat, demi-finale de la Coupe de France, c'est le rêve en ce moment pour les Prédateurs ?

C'est sûr, on est sur un petit nuage, notre nuit a été courte... Trêve de plaisanterie. Il y a 2 ans, nous nous sommes fixés deux objectifs : la montée en Elite et faire le final four à Carpentier (NDLR : la Halle Carpentier à Paris, lieu du Final Four). Et aujourd'hui, le contrat est pratiquement rempli avec cette qualification même si le plus important est la montée.

 

La victoire contre Toulouse semble avoir dopé les joueurs qui ont arraché leur demi-finale en Coupe de France. Qu'est-ce qu'on leur souhaiter ?

Je pense que Toulouse est notre match référence. Il arrive au bon moment, e groupe est en pleine bourre. A la différence avec l'année dernière, c'est que les joueurs semblent bien physiquement et aussi mentalement (rires). Le match de Toulouse nous remet sur de bons rails car on a récupéré par la même occasion la deuxième place (NDLR : du championnat).

 

Vous êtes de retour à la Halle Carpentier, trois ans plus tard. Vous avez un sentiment de revanche ou de conquête ?

Carpentier, nous allons y aller pour jouer a fond et crânement notre chance. Hier soir, après quelques bières, on s'est mis à rêver ! Avec des pronostics et une ambition unique d'emporter la coupe de France. Une coupe d Europe à jouer par la suite!  Un rêve de gosses !

 

Cette année, vous avez deux buts à atteindre : une montée en Elite et la Coupe de France, ce n'est pas trop de pression ?

Je pense que nous les dirigeants, les spectateurs, nous nous mettons la pression mais je vous assure que le groupe vit bien et les joueurs ne se mettent absolument pas la pression pour atteindre ces objectifs. Ils se remettent en cause constamment.

 

Les Prédateurs, c'est une équipe et un staff  mais c'est aussi des supporteurs. Que leur dites vous à ce niveau du parcours ?

Les spectateurs font vibrer les murs d'Entrepose à chaque match quel que soit les enjeux. Contre Toulouse, ils ont permis aux joueurs de faire un très gros match. C'est le meilleur public de France, nous faisons des envieux ! Nous sommes même copiés ! Nous nous en sommes rendus compte. Merci à eux, ils sont énormes. A chaque match de nouvelles têtes, les gens sont accros, les Prédateurs sont une drogue, c'est une famille. Regardez encore hier soir, la communion des joueurs avec le public, vous regarderez sur facebook les vidéos postées, les joueurs rigolent, parlent avec les enfants, prennent des photos. Il est fabuleux ce club.

 

Les 24 et 25 mars, c'est tout Vierzon à Paris ? Vous avez une idée de l'organisation ?

Pour Carpentier, nous allons nous rapprocher d'un de nos sponsors pour les minibus, voir avec la mairie pour louer un ou deux bus. On a du travail sur la planche. Notre volonté est d'emmener le maximum de supporteurs. Cette année, le club fête ces vingt ans. Ce serait énorme que tous nos rêves se réalisent. Je remercie les bénévoles, les anciens joueurs de Vierzon, Paul Fayault, Triomphe Voyneau, Olivier Boue, Alexis Fabre Dart, Kyle Sharke... Je leur dédie cette victoire. Et à défaut d'avoir des bus, nous irons à la capitale en tracteurs !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents