Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


La réalité vierzonnaise existe même si l'on n'en parle pas

Publié par vierzonitude sur 25 Février 2018, 17:51pm

La réalité vierzonnaise existe même si l'on n'en parle pas

A plusieurs reprises, des lecteurs de Vierzonitude remettent en cause, non pas la réalité de la rue Joffre ou les chiffres de la délinquance vierzonnaise, mais le fait d'évoquer cette réalité-là, au détriment d'une réalité plus positive et plus souriante. Par exemple, l'abandon de la rue Joffre par les Vierzonnais aurait, entre autre, pour cause ce blog qui explique par le menu qu'il n'y a plus de commerces. Le dire, inciterait les gens à ne plus y aller sans qu'ils ne se déplacent eux-mêmes pour voir... 

Du coup, on ne s'interroge plus sur les vraies causes et les véritables conséquences, mais on focalise sur la publicité faite au phénomène comme argument palpable de la désertion de la rue Joffre. Il suffirait donc de ne plus en parler pour que les gens reviennent, mais quand ils y seront revenus, ils ne verront que la réalité décrite dans ce blog. Ni plus, ni moins. Alors, ne plus parler de la vacance commerciale permettrait  de remplir les pas-de-porte vides... Illusion.

Il est vrai que la description de la réalité par ce blog est palpable, plus que la cause de la fermeture des commerces qui est plus disparate et discutable. C'est le seul argument que l'on nous oppose aujourd'hui : soyez plus positif. Mais ce n'est pas au blog d'être plus positif, c'est à la réalité de l'être. Et ce blog parle aussi des commerces qui ouvrent, des Prédateurs qui gagnent, des entreprises qui font la une de la presse nationale, des richesses de Vierzon que l'on n'exploite pas. Une fois encore, chacun y prend ce qu'il veut.

Autre reproche : les gens ne viendraient plus fréquenter le centre-ville à cause de l'insécurité, mais à cause du sentiment d'insécurité provoqué par le fait qu'on évoque les chiffres de la délinquance ou que l'on relaie un fait divers. Il suffirait de ne plus parler des actes de délinquance pour ne plus provoquer un sentiment d'insécurité ? Mais si c'est un sentiment, c'est que ce n'est déjà plus une réalité ? Et ajoutons que ne plus parler des chiffres de délinquance ne les feront pas baisser. Alors, doit-on lutter contre la délinquance ? Contre le sentiment d'insécurité ou contre ce blog qui, une fois de plus, décrit une réalité qu'il n'est d'ailleurs pas le seul à décrire ? Mais là encore, tout support qui parle de la délinquance vierzonnaise est beaucoup plus palpable que les causes de la délinquance elle-même.

S'il suffisait de ne plus parler de la vacance commerciale pour qu'elle se résorbe, s'il suffisait de ne plus parler d'insécurité pour que les commerces triplent leur chiffre d'affaire, s'il suffisait de ne pas parler d'une réalité dérangeante pour qu'elle n'existe pas, alors ce blog est prêt à se saborder. Qu'on nous amène les preuves de toutes ces hypothèses.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jean 26/02/2018 21:55

les comptes avec les élus se règleront dans les urnes.
Comment qu il disait déjà nicolo il y a quelques mois à la radio? ah oui "Vierzon est une très belle ville vue du ciel".
ah ah ah c est sur que vu du sol elle est moins belle.
Surtout bien faire raquer les classes moyennes pour financer le clientélisme électoral ! Très belle façon de faire de la politique, super classe, courageux.

Athos 26/02/2018 18:09

On a pas la preuve que rabâcher une réalité que tout le monde connaît (ce que vous appelez cri du désespoir) en réglant quotidiennement vos comptes avec les élus (ce qui est très clivant) fasse bouger les choses et remédie au moindre problème.

Au contraire, cela peut desservir, les commerçants par exemple, qui ont tout intérêt à rester neutres politiquement dans l'exercice de leur commerce.

vierzonitude 26/02/2018 21:59

Et vous proposez quoi alors, vous, chez Athos ?

J 26/02/2018 15:33

Cet échange est affligeant.
@domi, nul doute qu'une certaine population trouve dans les articles du blog un peu d'air en insistant sur les côtés désagréables de la vie vierzonnaise, mais en face, il y a une municipalité autiste depuis des décennies qui a amené la ville dans cet état. Ce blog et la réaction des lecteurs est plus un cri de désespoir pour faire bouger les choses, car ils aiment leur ville malgré tout et montrer que tous les vierzonnais ne sont pas anesthésiés !
Nous vivons ici avec des nostalgiques de l'URSS et de l'économie dirigée, on le voit encore dans le tout municipal !!

J 27/02/2018 11:10

@Godillot
Je vous accorde que le terme est peu excessif et mal choisi, mais je trouve déplorable de pousser un lecteur à ne pas exprimer ses idées sous prétexte qu'il n'est pas de vierzon. Tous les avis sont intéressants même s'il faut les analyser par rapport à l'émetteur et c'est vrai même pour les vierzonnais.
@domi
Je pense que vous êtes le bienvenu dans les échanges, même si la réalité de Vierzon vous est un peu "étrangère". Je connais un peu le Mexique, il ne faut pas comparer...Chicago a résolu un problème de violence bien supérieur, nous en sommes incapables à Vierzon, minés par des idées gauchisantes.
Si vous ne connaissez pas cette ville, le débat et la présentation de notre réalité vous ont attiré ...Pourquoi ?

Godillot 26/02/2018 17:39

Dommage pour le qualificatif utilisé dans votre première phrase, il me fait penser à l'emploi incessant et à la mode du politiquement correct utilisé par nos politicards et nos médias pour culpabiliser et annihiler toute forme de contestation. Nous allons finir par devenir des robots sans âme. La France, ce n'était pas ça. Mais maintenant, qu'en reste-t-il ? Une pensée unique, insipide et inodore.
Sinon, je suis tout à fait d'accord avec le reste de votre commentaire.

domi 26/02/2018 11:30

si j'accepte la réponse de l'auteur de ce blog, je n'accepte pas l'aspect interprétatif voire insultant de M. Godillot, je me désabonne de ce blog, et je vous laisse entre Vierzonnais...

Godillot 26/02/2018 15:55

Il ne s'agit pas d'un Vierzonnais puisqu'il écrit lui-même qu'il n'a "aucune attache ni connaissance de Vierzon". Alors, comment peut-il débattre sur Vierzon ? Et qui est le plus insultant ? N'est-ce pas celui qui écrit: "l'insistance de ce blog .... est un peu lourde, voire pathologique" ? Enfin, le plus haineux est celui qui le dit ou l'écrit.

vierzonitude 26/02/2018 14:42

La preuve que non puisque votre commentaire est publié

Athos 26/02/2018 14:27

Bienvenu au club !
Si un vierzonnais ose un avis contraire sur ce blog, il n'y a pas de censure, mais le propos est très rapidement insultant, voir haineux, et on fini par lui dire de ne plus revenir.

Godillot 26/02/2018 12:59

Merci. Vous avez pris une bonne décision. Bon vent.

domi 25/02/2018 22:45

je pense être impartial car je vois ce blog de l'extérieur, en ancien journaliste, blogueur également, et n'ayant aucune attache ni connaissance de Vierzon
Or je trouve que l'insistance de ce blog sur certains sujets est un peu lourde, voire pathologique
Je pense qu'il y a un manque d'équilibre dans ce blog car un blog comme un journal se doit à une certaine hiérarchie de l'info, et ce n'est manifestement pas le cas
Je pense aussi que Vierzon n'est pas Chigago, et encore moins la ville mexicaine où je passe la moitié de l'année, criminalité pour le moins 20 fois supérieure à celle de la France, mais qui ne me préoccupe pas !

Godillot 26/02/2018 09:54

Comment peut-on juger un blog vierzonnais si on n'a aucune attache ni connaissance de Vierzon ? Ca, c'est du journalisme de pacotille et heureusement que vous êtes devenu ancien dans la profession, ancien dans le sens où vous n'exercez plus. Et puis, les Vierzonnais n'ont que faire de l'avis sur leur ville de quelqu'un qui ne la connait pas et qui passe la moitié de l'année très loin, sur un autre continent. Nous avons pris note que la criminalité mexicaine ne vous préoccupe pas. Peut-être vous attire-t-elle, peut-être est-ce pour cela que vous y passez la moitié de l'année ?

vierzonitude 26/02/2018 09:06

Ce n'est pas un journal ! Lourd sans doute, mais obligé pour créer une réaction, mettre la réalité devant les yeux de certains. Quant a la pathologie, elle existe aussi dans le fait de justement ne pas parler de certains sujets, de ne pas les aborder, de fermer les yeux. Demandez-vous à un blog de beauté ou de cuisine de parler d'autre chose ? Non ? Quant à Vierzon et Chicago, je vous laisse la parenté de cette comparaison qui n'est jamais apparue sur ce blog. C'est une interprétation personnelle.

Godillot 25/02/2018 20:05

Ils cherchent tout simplement à utiliser les leviers de la propagande, comme au beau vieux temps. Et qui est derrière cela ? Ceux justement qui voudraient cacher la réalité ? Les chiens aboient, la caravane passe. Et Galilée a dit: "Et pourtant, elle tourne".

JIM 25/02/2018 18:56

même sans lire vierzonitude ... je vais à carrefour market forum république samedi et que vois-je ? un groupe dont la présence et les cris me portent à contourner le passage entre le parking et le magasin. VIerzonitude ne l'a pas dit mais moi je l'ai vécu, mais les commerçants m'ont souvent parlé de telle ou telle heure à laquelle il faut bien rentrer chez soi, malgré la nuit et ces présences qui déambulent et hèlent le passant qui veut juste rentrer chez lui. Vierzonitude ne l'a pas dit mais on l'a vu , on en a parlé. Le chef du commissariat s'en va et fait la liste de plusieurs faits qu'il a eu à afffronter ces derniers mois, Vierzonitude n'en a pas forcément parlé de tous ces faits et pourtant ils sont là

Archives

Articles récents