Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Les aides aux uns et autres autres : jouons au jeu des trente-six mille différences !

Publié par vierzonitude sur 13 Février 2018, 14:06pm

Les aides aux uns et autres autres : jouons au jeu des trente-six mille différences !

Quand la boutique Orange, en centre-ville, menace de partir, il y a, devant le magasin, une manifestation syndicale;

quand il y a une mobilisation pour le personnel des établissements pour personnes âgées, il n'y a pas de cantines dans certaines écoles de Vierzon;

quand il n'y a pas assez de médecins, on les appâte en les salariant avec l'argent du contribuable;

quand une entreprise du CAC 40 veut un nouveau siège social, on emprunte de l'argent pour lui construire et lui louer;  

quand l'hôpital de Vierzon rencontre des difficultés, on frappe aux portes des ministères, on organise des rassemblements citoyens, on fait signer des pétitions; 

quand une entreprise veut construire des locaux, on lui octroie une aide à l'immobilier;

quand une entreprise de loisirs veut s'installer à Vierzon, on est capable de mobiliser 3,5 millions d'euros;

quand une entreprise menace de partir de Vierzon, on rachète ses locaux et ses terrains pour plus d'un million d'euros et l'entreprise part quand même;

quand un restaurant est en difficulté, on rachète ses murs;

quand les zones industrielles ont des trottoirs tout neufs, ceux du centre-ville datent des années 1970;

quand un hypermarché veut agrandir son magasin, les élus votent pour en commission d'aménagement commercial;

quand le refuge et les serres municipales risquent de fermer, les syndicats organisent la mobilisation;

quand une entreprise embauche, les élus se prennent en photo mais quand une entreprise part en douce...; 

quand un commerce ouvre, c'est grâce à l'action municipale;

quand les commerces ferment, c'est à cause du changement de consommation;

quand il faut sauver un emploi industriel, on sait trouver les ressources;

quand il faut sauver un emploi dans un commerce, il n'y a personne;

quand un commerce de l'Orée de Sologne menace de fermer, un syndicat organise une marche; 

quand une association de libraires organise un salon du livre, la ville de Vierzon organise le sien de son côté;

quand des commerces du centre-ville rencontrent des difficultés, les élus de la majorité et de l'opposition n'en parlent que du bout des lèvres;

si vous avez d'autres exemples, n'hésitez pas à les nous les faire partager.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

domi 13/02/2018 14:41

tu n'y va pas de main morte !

J 13/02/2018 23:30

Avec l'autisme dont font preuve nos autorités(!) locales, parfois, il faut mettre les points sur les i

Archives

Articles récents