Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !

Publié par vierzonitude sur 18 Février 2018, 10:27am

Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !

Le sursaut existe, le comité de soutien de la maison de la presse de Vierzon l'a rencontré ! Quoi de mieux, pour soutenir un commerce en difficulté, que de venir y acheter, chez lui, ce qu'on trouve de moins bien ailleurs ? Ils sont venus, ils ont vu. Autour d'un café, d'un thé, d'un verre de quinçy, ils ont fait bloc pour montrer que, non, ce n'était pas possible, que par faute d'achats, la maison de la presse de Vierzon puisse disparaître un jour du paysage vierzonnais.

Si certains pensent que la disparition du commerce est inéluctable, d'autres pensent le contraire. Alors, ce samedi matin, le comité de soutien de la maison de la presse avait mis les petits plats dans les grands, l'association de la Mémoire industrielle et agricole du pays de Vierzon a répondu présent en amenant un tracteur de Vierzon, un 302, Tchou, le sculpteur sur bois à la tronçonneuse aussi était là. Jean Tatin a rappliqué avec des cartons de vins, des auteurs dont Capo, Gilles Magréau, Jean-Pierre Soumet et Serge Camaille, les éditeurs de la Bouinotte (Gilles Boizeau) et de De Borée et Marivole (Christophe Matho) faisaient bloc également, Michel Renzetti a peint, le National Palace a jonglé, le comité de soutien a fourni le café et le thé et surtout, surtout, la maison de la presse est devenue le lieu où l'on parle, où l'on échange, où l'on discute, où l'on est ici comme nulle part ailleurs. La maison de la presse est apparue comme une évidente nécessité.

Mais ce n'est pas fini. Il faut poursuivre, il faut durer, il faut que ce ne soit pas un feu de paille, il faut revenir en centre-ville, acheter en centre-ville, on ne le répétera jamais assez, mais on n'achète pas ses semelles chez un boucher et encore moins son journal et son livre où l'on achète son jambon et ses nouilles ! Il est temps de revenir aux fondamentaux, de prendre conscience, qu'un commerce ne vit pas d'amour et d'eau fraîche mais des achats qu'on y fait.

Le but de ce premier rassemblement solidaire, c'est de montrer que le magasin existe, que les clients existent et qu'il faut se faire rencontrer les deux. Demain, après-demain, dans une semaine, un mois, il ne faut pas mollir. Les journaux sortent chaque jour, les magazines chaque semaine, chaque quinzaine ou chaque mois, les livres sortent en abondance, tout est prétexte pour aller à la maison de la presse, plus qu'avant désormais. Pour le comité de soutien, ce rassemblement est le premier acte d'une mobilisation, il était temps que les citoyens sen emparent, enfin.

Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Rassemblement solidaire : premier acte réussi, au suivant !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Articles récents