Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Bientôt, la visite d'un ministre... fantôme à Vierzon !

Publié par vierzonitude sur 11 Mars 2018, 11:09am

Sur le papier, c'est à dire, sur le programme municipal, le colloque annonçait  la venue de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires. Rien que ça.

Le ministre devait être aussi baladé sur différents chantiers dont l'emblématique future place Jacques Brel, sur les ruines de l'îlot Rollinat. Le bulletin municipal aussi annonçait, au conditionnel certes, la venue du ministre :

Le 17 février, la presse locale annonçait de son côté que "Selon son cabinet, le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, a « posé une option » sur le déplacement. Une option... En clair, cela signifie qu'il refuse poliment de venir... N'empêche que dans l'esprit, un ministre devait pointer son maroquin à Vierzon pour donner plus de poids au plan de rénovation urbaine de la ville. Mais patatras. La presse annonce ce dimanche que "le cabinet (NDLR : du ministre) avance ne pas avoir été saisi d’une quelconque invitation ou sollicitation." 

Une déclaration qui jure avec l'annonce du 17 février dans laquelle on apprend que le ministre a mis une option sur sa visite à Vierzon. Voilà qu'il explique ne pas avoir été invité. C'est étrange... Bah, le colloque se fera sans lui, il se fait déjà sans les Vierzonnais, ce colloque n'étant réservé qu'aux "spécialistes", comme si la rénovation urbaine et la désertification commerciale n'intéressaient pas les citoyens de cette ville. Les photos seront moins intéressantes pour compléter la galerie des poignées de main avec la République en Marche, le Président et son premier ministre. Croisons les doigts pour que la ministre de la santé puisse venir à l'inauguration du centre de santé. Au fait, quelqu'un l'a invité ou doit-elle lire Vierzonitude ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LoL 13/03/2018 19:29

Un ministre fantôme aujourd'hui, et peut être les malades qui vont avec, après!!

L'usine à doliprane ne soignera que les petits maux ,par de simples mots!!, soit : votre carte vitale svp, vingt cinq euros et au suivant!!.

Et l'hôpital pendant ce temps là, tirera la langue , pour montrer qu'elle est aussi malade que ces patients voir en danger de mort!!!.

J 11/03/2018 11:26

Il nous roule dans la farine....il sait très bien qu'il n'a pas invité le ministre !!
Et ainsi, il pourra, à nouveau, critiquer le gouvernement qui ne s'intéresse pas à notre triste sort.
Tout ceci est de l'enfumage, la seule réalité est la notre au quotidien !

Archives

Articles récents