Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Vitrines cassées rue Joffre : tout ça, c'est la faute du gouvernement

Publié par vierzonitude sur 9 Mars 2018, 09:41am

Vitrines cassées rue Joffre : tout ça, c'est la faute du gouvernement

Comme dans de nombreuses villes de France qui sont bien pires que chez nous, à Vierzon, deux adolescentes de 16 et 17 ans ont frôlé, pour le taquiner, le crâne d'un passant avec une bouteille de vodka et un peu abîmé une quinzaine de vitrines, la plupart vides (ouf !), rue Joffre et place du Marché au Blé. Une situation tout à fait banale dans cette riante cité du centre de la France, rappelons-le, la toute première à signer un plan de rénovation urbaine d'envergure grâce au dynamisme et à la volonté farouche de nos élus qui se battent d'arrache-pied pour qu'après le Paris-Nice (grâce à qui l'enrobé de l'avenue du 14 juillet a été refait), le Tour de France passe enfin à Vierzon. Nous croisons les doigts.  A Vierzon, d'ailleurs, depuis 2008, si la passion du vélo augmente, la délinquance baisse au même rythme que le chômage, comme l'indiquent les chiffres officiels municipaux.

Donc, rien de grave en somme, car la vidéosurveillance, exigée et mise en place par la municipalité a permis de confondre les deux jeunes gens. Sans cette initiative de protéger les habitants de Vierzon des exactions de quelques cas isolés, et même si cela coûte cher aux contribuables,  les deux adolescentes courraient sans doute toujours. C'est ce qui arrive quand le gouvernement d'Edouard Philippe et quand le président Emmanuel Macron n'assument pas leurs responsabilités en matière de sécurité.

A cause d'eux, la ville de Vierzon est obligée d'augmenter les impôts pour contenir la délinquance que des effectifs trop faibles de police ne peuvent pas contenir. D'autant qu'en plus de la sécurité, la ville doit aussi gérer la désertification médicale, on comprend d'ailleurs qu'elle n'a pas le temps de s'occuper du commerce et des trous dans les chaussées.

Bilan : un Vierzonnais qui n'avait qu'à pas se trouver sur le chemin de ces charmantes jeunes filles un peu trop turbulentes, deux autres qui se sont faits insulter, mais qui ne se fait pas insulter de nos jours, saura désormais qu'une bouteille de vodka peut provoquer une bosse au front en plus de provoquer des réactions irrationnelles. Quant aux vitrines détériorées, là encore, n'exagérons pas : la plupart sont inoccupées grâce à la ville qui a décidé de ne plus s'occuper de la rue Joffre, rendez-vous compte, si les vitrines avaient été remplies, on est passé à côté d'une catastrophe. Quant aux autres, elles tiennent encore debout, de toute façon, vu le peu de gens qui fréquentent la rue Joffre, ce n'est pas si grave si les clients ne voient pas ce qui est en vitrine.

Le plus grave étant que l'une des jeunes filles s'est blessée aux tendons d'une main en cassant une vitrine, on espère qu'elle déposera plainte contre la vitrine car une telle violence est inadmissible envers des mineurs. Ces faits nous montrent la diligence des services de police et surtout, l'utilité des caméras de videoprotection, elles montrent aussi l'incapacité du gouvernement actuel à fournir une occupation à des jeunes qui ne demandent qu'à se rendue utiles. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tenirbon 11/03/2018 11:57

Alors plutôt que de les placer en foyer une peine de quelques heures de travail d'intérêt général me semble plus adaptée d'autant qu'il y a de quoi faire : nettoyer les vitrines taguées, désherber, reboucher les trous, nettoyer les trottoirs...etc
Et puis ne pas oublier de taper là ou ça fait mal : au porte monnaie !!
Quand notre maire va t'il se décider à une tolérance zéro ?!

A droite toute 11/03/2018 15:13

Excellente idée ! Le travail a des vertus de bien meilleure qualité qu’un placement en foyer. Il fera peut être déjà voir qu’il existe !

LoL 09/03/2018 12:00

La S.P.V (société protectrice des vitrines) va déposée plainte contre ces vandales.
Effectivement, il est immorale , d'agresser ces pauvres vitres sans défense et de donner de la viande avariée sous leurs tranchants pointues, qui peuvent par la suite, infecter les personnes qui pourront faire du lèche- vitrines, dès réouverture des magasins par la suite.

Pour cela la S.P.V, demandera réparation de cette casse , et le nettoyage de toutes traces de sang sur celles-ci et sans délai.

La S.P.V. vous les brises , comme vous pouvez nous le faire, malheureux vandales et nous nous " à tendons" pas, a couper court, à ce genre de cruauté sur nos pauvres victimes polis et sans défense.

Archives

Articles récents