Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Hôpital : six postes en moins aux services pédiatrie et maternité

Publié par vierzonitude sur 15 Avril 2018, 16:51pm

La presse confirme, dans son édition du 14 avril, ce que Vierzonitude avait annoncé le 7 avril, c'est-à-dire, une suppression de 26,5 postes à l'hôpital de Vierzon. Par ailleurs, l'établissement vierzonnais réclame une fois de plus, un million d'euros supplémentaire à l'agence régionale de santé. On se demande qui l'obtiendra en premier : la majorité vierzonnaise ou la députée... Allez, c'est parti, on compte les points !

Déjà, six postes ont été supprimés dans le service pédiatrie-maternité par le seul fait d'avoir rapproché le service pédiatrique de la maternité... Etait-ce une si bonne idée que ça en fait ?

L'étau semble se resserrer sur la maternité de Vierzon puisque "le plan régional de santé, actuellement en discussion, propose la fermeture d’une maternité dans le Cher qui en compte quatre." Ah oui, en effet, ça se rapproche dangereusement.

La CGT a d'ailleurs lancé un appel à la mobilisation, mardi 17 avril, devant l’hôpital, à 16 heures puisque le sénateur communiste, Pierre Laurent et sa voiture, sont attendus sur place.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julien 14/04/2018 08:15

C'est le comble du cynisme. Il faut prendre du recul sur les 10/15 annees qui viennent de s'ecouler et de la hauteur pour comprendre ce qu'il se passe.

La premiere etape de la strategie a ete de mettre en place progressivement les conditions d'une asphixie financiere des hopitaux. C'est la t2a.

La seconde a ete de placer des gestionnaires administratifs au profil financier a la tete des hopitaux et des cadres de sante, au nom d'une ideologie selon laquelle la gestion est un metier a part et que toute structure peut se gerer avec des competences en gestion sans connaissance technique du domaine d'activite. On a desorganise les hopitaux avec ca, ce qui conduit aussi a leur probleme.

La troisime est la consequence des 2 premieres : les technocrates a la tete des structures ne se battent pas pour leur survie mais pour leur poste et l'affirmation de leur competence de gestionnaire : avec l'appui de l'ars, ils ne reflechissent pas aux probleme de fond de la reflexion sur les besoins et les moyens qu'ils necessitent mais uniquement sur une logique comptable. La ou c'est biaise, c'est que les conditions ont ete cree pour que la logique comptable conduisent a l'asphixie.

La quatrieme et avant derniere etape est en cours. On reduit a fond les moyens pour que les personnels craquent, voir fassent des erreurs et qu'ils reclament eux meme la fermeture car ils peuvent pas travailler dans ces conditions.

L'objectif final est de fermer le maximum de "petits" hopitaux pour des raisons ideologiques mais aussi pour des raisons de bizness : ce sont les grosses entreprises et les gros labos qui font du bizness avec les gros hopitaux... et les gros hopitaux externalisent plein de services que les petits gardaient encore en interne.

Le pire dans tout ca :

_on ne sait pas faire fonctionner correctement les gros hopitaux. Ils sont trop complexe a gerer.

_les hopitaux restant ne verront pas ou peu par rapport aux besoins augmenter leur moyen pour pallier a la fermeture des petits.

Fifi Loulou 13/04/2018 22:46

Faut peut-être mieux virer et laisser ouvert un temps que viré tout le monde d'un coup et fermer l'hôpital.

Certains doivent être sacrifiés au nom du plus grand bien !!!

Archives

Articles récents