Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Le président de la région Centre demande des moyens supplémentaires pour les hôpitaux

Publié par vierzonitude sur 30 Mai 2018, 20:20pm

Le président de la région Centre demande des moyens supplémentaires pour les hôpitaux

François Bonneau, le président de la région Centre-Val-de-Loire, vient d'écrire à Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé, "pour solliciter l'affectation de moyens supplémentaires afin de sécuriser et de moderniser les hôpitaux de proximité."

En effet, écrit-il, "depuis plusieurs semaines, le Service Mobile d'Urgence et de Réanimation -SMUR du Centre hospitalier Jacques Coeur à Bourges est en très grande difficulté : sur les 25 postes nécessaires de praticiens urgentistes, seuls 8 sont actuellement pourvus.

Même le recrutement d'intérimaires - qui visait à pallier le manque de personnel titulaire - ne suffit plus : cette situation reflète la pénurie de médecins, dont j'ai fait part à la Ministre à plusieurs reprises, et à laquelle doit faire face notre région Centre-Val de Loire et plus particulièrement le département du Cher.

L'hôpital berruyer doit désormais rechercher dans le Grand Ouest d'éventuels praticiens. En attendant, ce sont les équipes SMUR de Vierzon et de Saint Amand-Montrond qui sont censées intervenir en cas d'urgences vitales ou de transferts de patients. Ce grave dysfonctionnement impacte par conséquent les urgences hospitalières de ces territoires, mettant en difficulté le fonctionnement des équipes et provoquant de vives inquiétudes dans la population.

En Eure & Loir, l'Agence Régionale de Santé a décidé de suspendre l'activité de la maternité du Centre hospitalier de Châteaudun à compter du 28 mai minuit. Elle précise que " cet établissement n'est plus en mesure de garantir la sécurité et la qualité des prises en charge ". Le rapport de la Haute autorité de Santé d'avril 2018 concernant cet établissement précise que " les ressources médicales ne sont pas toujours adaptées aux besoins : en raison de l'organisation des plannings en place, un seul médecin anesthésiste est présent quotidiennement.(...). Par ailleurs, il n'y a qu'un seul obstétricien présent chaque jour."

De nouveau, il s'agit d'un recul du service public hospitalier - après la fermeture en juin 2016 de la maternité de Pithiviers et les menaces récurrentes de fermeture concernant celle de Vierzon.

Le 19 avril dernier, les Conseillers régionaux ont refusé à l'unanimité de soutenir le Projet Régional de Santé présenté par l'Agence Régionale de Santé Centre-Val de Loire.

Dans une région frappée de plein fouet par la désertification médicale, cette décision était notamment motivée par de vives inquiétudes sur le maintien du maillage territorial d'une offre de soins adaptée et sécurisée sur chaque territoire.

Les faits sont là, le service public hospitalier recule, l'accès aux soins ou à l'accouchement est rendu plus difficile dans des territoires où la fracture médicale est déjà forte.

Lucide sur les difficultés budgétaires des hôpitaux et la souffrance des personnels, j'ai sollicité de la part de la Ministre l'affectation de moyens humains et financiers supplémentaires en vue de sécuriser et de moderniser ces hôpitaux de proximité, pivots de la présence médicale sur les territoires afin de garantir l'accès aux soins à chaque habitant de notre région."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LoL 30/05/2018 22:10

Après l'automédication, on va finir également, par s'opérer soit même dans ce pays!
On y arrive doucement mais sûrement!.
Y 'en a qui se frottent déjà les mains , sur l'économie que cela pourra engendrer dans les prochaines années, au grand dam des plus mal lotis dans cet affaire de gros sous!!.

Archives

Articles récents