Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vierzonitude

Le blog que personne ne lit... mais dont tout le monde parle


Hôpital : Vierzon pas assez bien pour l'autorité de tutelle

Publié par vierzonitude sur 23 Juin 2018, 14:34pm

Photo Ville de Bourges

Photo Ville de Bourges

C'est comme si les plus de deux mille personnes descendues dans les rues de Vierzon n'existaient pas, c'est comme les deux semaines d'actions de l'intersyndicale de l'hôpital de Vierzon n'existaient pas, c'est comme si la marche entre la maternité de Vierzon et de Bourges n'existait pas, c'est comme si l'hôpital de Vierzon, en fait  n'existait plus. On parle de Groupement hospitalier de territoire mais on voit bien que le maire de Bourges, aidés des parlementaires du Cher, tire la couverture à lui. On parle de solidarité entre villes, mais la directrice de l'agence régionale de santé d'Orléans ne vient qu'à Bourges, sans évoquer Vierzon, sans qu'une seule fois, publiquement du moins, le cas de l'hôpital de Vierzon ne soit mentionnée.

"Il n'y a pas d'annonces à faire sur Vierzon" a répondu la directrice de l'ARS à une question de la presse. Ni dans un sens, ni dans l'autre. Le SMUR de Bourges qui ne peut plus sortir faute de personnels, et là, c'est le branle bas de combat des élus et des parlementaires, le maire de Bourges écrit même au président de la République. Mais l'hôpital de Vierzon qui, dans son projet médical 2016-2020 mentionne la rénovation du bloc opératoire pour ainsi poursuivre l'activité de la maternité de Vierzon, personne n'y prête attention. On dirait que tout est déjà prêt pour, sur une suggestion du maire de Bourges, renforcer l'hôpital référent qu'est celui de Bourges au détriment de l'hôpital de proximité qu'est Vierzon...

Où est la solidarité entre les maires de Bourges et Vierzon qui doit se traduire dans les faits ? Rien. Nada. Le vide. Vierzon n'a qu'à se débrouiller tout seul avec ses problèmes de maternité, de projet médical, et autres soucis de survie de services, pendant ce temps-là, parlementaires, maire de Bourges et ARS se pelotonnent pour faire front face aux problèmes de santé dans le Cher.

Pourquoi ne pas ouvrir un front commun sur la santé en y incluant Vierzon ? Pourquoi faire portion congrue du combat légitime d'une ville et d'une intersyndicale pour son hôpital ? Pour tant de mépris en fait ? pourquoi la directrice  de l'ARS ne viendrait-elle pas aussi s'exprimer en session plénière d'un conseil municipal de Vierzon comme elle l'a fait à Bourges ? Que faut-il faire pour être entendu ? Sacré paradoxe de deux villes distantes de trente kilomètres où l'une essaie de se refaire une santé sur l'autre. Vierzon ne doit pas être assez bien pour l'instance de tutelle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

SIMON 24/06/2018 08:27

Madame BOUYGARD raisonne en termes financiers ; pourrait elle nous publier ses propres chiffres : quel est le prix de revient du bébé moyen a Vierzon , comparé a celui de Bourges ?- PRIX RAMENE AU KILO POUR POUVOIR COMPARER - rembourserez vous le trajet pour aller s’approvisionner là où le bébé est moins cher ,comme dans les pays de l’est ou alors en Chine où le nombre de naissances fait mathématiquement baisser les tarifs ? quel rabais faites vous pour des jumeaux , pour des triplés etc .- quel est le pourcentage de plus value pour les bébés bio ? toute autre suggestion pour faire baisser le prix du bébé de Vierzon , sera adressée directement aux services de l’ARS à Orléans .

Archives

Articles récents